2 min de lecture Activité physique

Pour faire du sport, mieux vaut avoir conscience de son âge

Pratiquer régulièrement une activité physique est essentielle pour être en bonne santé. Mais attention à ne pas trop en faire.

Michel Cymes Ça va Beaucoup Mieux Michel Cymes iTunes RSS
>
Le sport en fonction de son âge Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
CYMES_245300
Michel Cymes édité par Jérémy Billault

Il faut féliciter les sportifs d’être ce qu’ils sont : des gens qui se bougent, qui ont pris conscience que c’était un moyen de vivre mieux et plus longtemps. Ce sont mêmes des exemples pour leur entourage et leurs enfants quand ils en ont.

Mais face à la pratique sportive, mieux vaut être prudent. Il y a certes mille raisons pour lesquelles on peut se blesser, mais il en est une qui revient souvent : l'âge. Si la notion d’âge est relative, il y a une certaine corrélation entre l’âge biologique et les capacités physiques.

Se dessinent ainsi quatre tranches d'âge. Pour les 18-30 ans, la période de l’âge adulte précoce, sauf contrindication spécifique liée à une maladie chronique ou un handicap quelconque, tout vous est ouvert. Vos potentialités physiques sont alors à leur maximum. C’est là que vous réaliserez vos meilleures performances.  

Ne pas tenter l'exploit après 30 ans

Certains se mettent en tête de réaliser des exploits après 30 ans. Ils n’y parviennent pas. Ils s’énervent. Ils insistent. Ils forcent. Ils se blessent. De 30 à 45 ans, vous êtes dans l’âge adulte moyen. Si vous conservez votre capacité d’endurance et votre force musculaire, estimez-vous heureux. Mais n’espérez pas progresser. 

À lire aussi
Une jeune adolescente devant sa tablette activité physique
Confinement : comment faire bouger votre ado ?

Par ailleurs, si vous sortez d’une période de sédentarité, ne vous mettez pas martel en tête : tenez compte du fait que votre coordination motrice et votre vélocité sont en phase de diminution. Donc si vous couriez le 100 mètres en 13 secondes à 18 ans (ce qui n’est déjà pas si mal), ne vous étonnez pas de le courir en 15 ou 16 secondes 15 ans plus tard ! 

Pas de retraite pour le sport !

 À 45 ans, votre force diminue, vos performances aussi, et vous le voyez. Misez sur l’endurance et sur l’entretien. Faites travailler votre musculature, toujours dans le respect de vos capacités qui sont ce qu’elles sont car vous êtes dans ce qu’on appelle l’âge adulte avancé. Et je ne saurais trop vous conseiller de vous inscrire dans un club. Car en club, vous pouvez bénéficier de conseils et d’un encadrement technique.  

Après 65 ans, vous êtes dans l’âge adulte tardif. Donc, la retraite, peut-être. Mais pas la retraite du sportif ! Au contraire… Mais vous devez impérativement adapter l’intensité de la pratique à l’évolution de vos capacités qui, quoi que vous disiez ou observiez, sont en nette diminution. Tout autre attitude vous conduirait à la blessure ou à l’accident. Et pour finir, il convient de faire tout cela avec l’accord de votre médecin traitant.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Activité physique Sport Santé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants