1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Nord : un pharmacien a commencé à vacciner ses clients contre le coronavirus
2 min de lecture

Nord : un pharmacien a commencé à vacciner ses clients contre le coronavirus

Un pharmacien situé dans le Nord de la France a commencé à vacciner ses clients. Malgré certaines réticences, la demande reste forte.

Le vaccin développé par le laboratoire AstraZeneca (illustration).
Le vaccin développé par le laboratoire AstraZeneca (illustration).
Crédit : Nikolay DOYCHINOV / AFP
Nord : un pharmacien a commencé à vacciner ses clients contre le coronavirus
18:50
Le journal RTL de 18h du 13 mars 2021
18:50
Antoine Decarne - édité par Florise Vaubien

Près de 30.000 nouveaux cas détectés en une seule journée : les chiffres de la crise du coronavirus sont préoccupants ce samedi 13 mars. La France poursuit sa campagne de vaccination pour contrer la progression de l'épidémie. Certains pharmaciens ont déjà commencé à injecter le sérum d'AstraZeneca anti-Covid, ce samedi. À Comine dans le département du Nord, à la frontière belge, toutes les doses ont été administrées rapidement, malgré une certaine défiance. 

Sur le côté de son officine, le petit salon et le matériel dédiés à la vaccination sont prêts : Grégory a pris sa liste de contacts pour prévenir ses dix premiers habitués, éligibles aux vaccins, de l'arrivée des doses AstraZeneca. Ces derniers jours, le vaccin avait entraîné quelques désistements. "Certaines personnes ont entendu que l'administration de ce sérum était suspendue dans les pays nordiques et ont préféré attendre ou annuler leur rendez-vous qu'on a parfois décalé. On a tenté de les rassurer", explique le professionnel. 

Malgré tout, les rendez-vous ont facilement trouvé preneur puisque la demande reste importante. Claude, un habitué, a été convaincu par son pharmacien, qu'il voit chaque jour. "Il n'y a aucune crainte de ma part, je suis confiant", explique-t-il. La pharmacie Tempremant entend donc poursuivre ces injections anti-coronavirus, mais l'établissement attend toujours de connaître le nombre de flacons qu'elle recevra ou pas pour les prochaines semaines. 

À écouter également dans ce journal

Coronavirus - Les chiffres sur l'épidémie de coronavirus sont "préoccupants" : jeudi 11 mars, l'exécutif n'a pas exclu le durcissement des mesures sanitaires. Un reconfinement de la région Île-de-France a été évoquée.

À lire aussi

Disparition dans l'Hérault -  Aurélie Vaquier, âgée de 38 ans, domiciliée à Bédarieux dans l'Hérault, a disparu depuis le 23 février dernier. Le parquet de Béziers a lancé un appel à témoins, vendredi 12 mars.

Hôpitaux - Trois premiers malades du Covid-19 en réanimation d'Ile-de-France ont été transférés, samedi 13 mars, par hélicoptère vers des hôpitaux de l'ouest de l'Hexagone. D'autres transferts sont prévus dimanche vers la Nouvelle-Aquitaine et les Pays-de-la-Loire. 

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/