2 min de lecture Outre-mer

Covid-19 : quelle est la situation épidémique en Outre-mer ?

ÉCLAIRAGE - La Guadeloupe affiche les chiffres les plus préoccupants en France, bien supérieurs à ceux des Bouches-du-Rhône. Trois autres départements sont placés en état d'alerte.

Un pharmacien examine les tests PCR en Guadeloupe
Un pharmacien examine les tests PCR en Guadeloupe Crédit : Lara BALAIS / AFP
Nicolas Barreiro et AFP

À l'instar de la métropole d'Aix-Marseille, la Guadeloupe est désormais placée en "zone d'alerte maximale". Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a annoncé le mercredi 23 septembre que les bars et restaurants notamment y fermeront leurs portes à partir de samedi.

En effet, le coronavirus circule activement sur l'île antillaise, qui dénombre au moins 16 morts et plus de 1.000 cas rien qu'en une semaine. "Les malades arrivent toujours plus vite", s'alarme le Dr Bruno Jarrige, responsable de la cellule Covid au CHU de Guadeloupe. "Nous sommes obligés d'ouvrir un quatrième secteur (entre 8 et 10 lits). Mais comme la ressource humaine n'est pas disponible, nous déprogrammons la chirurgie." 

La préfecture avait déjà annoncé le 12 septembre plusieurs mesures de restrictions, comme la fermeture anticipée des bars et restaurants ou la fermeture des gymnases, piscines et salles des fêtes. 

Malgré ces mesures, les indicateurs de l'épidémie restent les plus inquiétants de France. Le taux d'incidence en Guadeloupe au cours de la semaine du 14 au 20 septembre s'élève à 296,4 cas pour 100.000 habitants, un chiffre bien supérieur à celui des Bouches-du-Rhône et ses 208,7 cas pour 100.000 habitants selon Santé publique France.

Des indicateurs hétérogènes en Outre-Mer

À lire aussi
Jean Castex, le 22 octobre 2020 Coronavirus France
Coronavirus : Castex annonce un couvre-feu pour "46 millions de Français" dès vendredi soir

Dans le reste des départements d'Outre-Mer, si les indicateurs demeurent moins graves qu'en Guadeloupe, certains affichent tout de même des chiffres préoccupants. C'est le cas de Saint-Martin, dont le taux d'incidence atteint les 142,7 cas pour 100.000 habitants, supérieur à la Gironde par exemple (139,8 cas/100.000 hab.).

Saint-Barthélémy, la Réunion et la Guyane restent toujours en rouge, avec des taux d'incidence respectivement de 81,7 ; 63,4 et 53,3 cas pour 100.000 habitants. Enfin trois derniers départements s'en sortent mieux : la MartiniqueMayotte, et Miquelon-Langlade et Saint-Pierre, avec respectivement 48,8 ; 35,8 et 16,6 cas pour 100.000 habitants.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Outre-mer Guadeloupe Martinique
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants