1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : une étude confirme l'efficacité du vaccin Pfizer contre le variant anglais
2 min de lecture

Coronavirus : une étude confirme l'efficacité du vaccin Pfizer contre le variant anglais

Une vaste étude menée en Israël a confirmé que le vaccin développé par Pfizer était efficace à plus de 95% contre le Covid-19 lorsque les deux doses du sérum sont administrées.

Un flacon du vaccin Pfizer/BioNTech. (Illustration)
Un flacon du vaccin Pfizer/BioNTech. (Illustration)
Crédit : INA FASSBENDER / AFP
Florise Vaubien & AFP

Une dernière étude, menée en Israël, a rapporté de précieux éléments sur l'efficacité du vaccin anti-Covid Pfizer-BioNTech contre le variant anglais. Le sérum serait fiable à plus de 95% contre le virus, mais le niveau d'efficacité chute nettement lorsqu'une seule des deux doses est injectée au patient. 

Les résultats apportés par cette étude mettent en évidence "les bénéfices pour la santé publique d'un programme national de vaccination", selon ses auteurs, des scientifiques de Pfizer et du gouvernement israélien. Ils révèlent également "l'importance d'une vaccination complète chez les adultes", avec deux doses, estiment les spécialistes. 

Publiée dans la revue médicale The Lancet, cette expérimentation, la plus grande jamais réalisée en vie réelle, a été réalisée en Israël, un des pays les plus avancés au monde dans la campagne de vaccination anti-coronavirus. Une stratégie vaccinale qui "a été le moteur principal du déclin des infections au Covid-19", d'après les chercheurs. 

Toutefois, il convient de rappeler que la généralisation de ces conclusions à d'autres nations reste délicate puisque la vitesse des programmes et l'évolution de l'épidémie varient d'un pays à l'autre.

Un vaccin efficace à 95,3% contre les infections

À écouter aussi

Cette étude, dont l'objet est l'efficacité du vaccin contre le variant anglais (appelé B.1.1.7), dominant dans le pays, est la version publiée et revue par d'autres scientifiques indépendants de premiers résultats qui avaient été révélés en mars par le laboratoire américain et le ministère israélien de la Santé.

Elle démontre que le sérum anti-Covid est "hautement efficace" chez les plus de 16 ans sept jours après la seconde dose. Il est sûr à 95,3% contre les infections, à 97,2% contre les hospitalisations et à 96,7% contre les décès. Ces niveaux de protection restent similaires chez les personnes âgées de plus de 85 ans.

En revanche, ces seuils chutent nettement quand les patients n'ont reçu qu'une seule des deux injections : 57,7% contre l'infection, 75,7% contre les hospitalisations et 77% contre les décès chez les plus de 16 ans. De fait, si l'administration d'une seule dose peut offrir une protection contre le virus, celle-ci est moins longue, en particulier avec l'émergence de nouvelles souches plus résistantes au vaccin.

Cette étude porte sur des données de santé récoltées entre le 24 janvier et le 3 avril, date à laquelle 72% des plus de 16 ans (soit près de 5 millions de personnes) et 90% des plus de 65 ans en Israël avaient reçu leurs deux doses du vaccin Pfizer-BioNTech. 

La rédaction vous recommande
À lire aussi

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/