2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : qui sont les membres du "conseil scientifique" consulté par le gouvernement ?

ÉCLAIRAGE - Depuis une semaine, onze chercheurs aident Emmanuel Macron et le gouvernement à prendre les décisions concernant la gestion du coronavirus sur le territoire.

L'équipe du "conseil scientifique" à l'Élysée
L'équipe du "conseil scientifique" à l'Élysée Crédit : Twitter Geniève Chene
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Ils sont 11 scientifiques, 9 hommes et 2 femmes. Leur mission ? Éclairer la décision publique du gouvernement pour faire face à l'épidémie en France. Cela pourrait ressembler au pitch d'un film, mais c'est la réalité.

Depuis mercredi dernier, une équipe de dix chercheurs (épidémiologiste, virologue, infectiologue, ou encore sociologue) présidé par Jean-François Delfraissy, médecin spécialisé en immunologie, travaillent en étroite collaboration avec Emmanuel Macron et Édouard Philippe. Interdire les rassemblement de plus de 100 personnes, la fermeture des lieux non indispensables à la vie, le maintient du premier tour des municipales... Ces décisions ont été prises après les avis de ces experts.

Qui sont plus précisément les membres de cette équipe ? Le président Jean François Delfraissy avait été chargé de coordonner la lutte contre Ebola en 2004. Trois infectiologues sont aussi dans l'équipe : Denis Malvy (Médecin responsable de l’unité maladies tropicales et du voyageur du CHU Pellegrin à Bordeaux) Didier Raoult (Médecin du Pôle des maladies infectieuses au CHU de la Timone à Marseille) et Yazdan Yazdanapanah (chef de service des maladies infectieuses et tropicales à l’hôpital Bichat, et expert auprès de l'OMS). Comme le rapporte Le Télégramme, il a pris en charge en France les premiers patients atteints du Covid-19. Yazdan Yazdanapanah, est de son côté critiqué, car il avait affirmé le 21 janvier dernier qu'il n'y aurait "pas d'épidémie en France".

Virologue, réanimatrice et modélisateur

Parmi les autres membres de l'équipe des experts, Bruno Lina, virologue à Lyon, qui assure dans les colonnes du Progrès : "Le plan français contre les pandémies est considéré par l’Organisation mondiale de la santé comme le meilleur. Aujourd’hui, on arrive à s’appuyer sur cet outil". Simon Cauchemez est responsable de l’unité de modélisation mathématique des maladies infectieuses de l’Institut Pasteur. Dans Le Monde, il expliquait, à propos des mesures du gouvernement pour lutter contre le virus : "Les modèles suggèrent que cela peut être suffisant pour endiguer la première vague de l’épidémie, mais cela dépend beaucoup du comportement des gens et de la façon dont ils vont appliquer ces consignes."

À lire aussi
Un masque par terre (illustration) pollution
Coronavirus : des gants et des masques retrouvés dans sept grands fleuves européens

Pierre-Louis Druais est médecin de ville et vice-président de la Commission recommandations, pertinence, parcours et indicateurs à la Haute autorité de santé (HAS). Laëtitia Atlani-Duault est anthropologue, directrice scientifique de la Fondation Maison de Sciences de l'Homme et responsable du pôle Recherche et du Collège d’études mondiales. "Mon rôle est de réfléchir à l’impact sociétal des épidémies, d’expliquer ce qu’entend la société française de telle ou telle décision", explique-t-elle à L'Opinion.

Enfin, Daniel Benamouzig est sociologue et Directeur de recherche (CNRS, Sciences Po). Il précise les retombées économiques de la crise et ses conséquences sur le système de santé français.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Santé Gouvernement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants