2 min de lecture Épidémie

Coronavirus : que changerait le passage au stade 3 pour les Français ?

ÉCLAIRAGE - Enseignement, hôpitaux, événements culturels et sportifs... Le stade 3 de l'épidémie devrait prochainement être décrétée en France, avec des conséquences concrètes sur la vie des Français.

>
Coronavirus : que change le passage au stade 3 pour les Français ? Crédit Image : FRED DUFOUR / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
Sophie Jousselin
Sophie Joussellin
édité par Maxime Magnier

De l'aveu du professeur Delfraissy, médecin spécialisé en épidémiologie, interviewé ce vendredi 6 mars sur RTL, la phase 3 de l'épidémie de coronavirus pourrait survenir "avant quinze jours, probablement en début de semaine prochaine". Un stade qui entraînerait plusieurs changements dans le quotidien des Français.

Prenons par exemple l'enseignement : il ne faut pas imaginer que, dès que le stade 3 sera déclaré, tous les établissements scolaires seront fermés. Ça pourra cependant être le cas localement, tout dépendra de la situation dans les villes et les régions, parce que le stade 3 signifie, certes que le virus circule librement sur le territoire, mais pas forcément partout avec la même intensité. 

Il pourra également y avoir des restrictions de circulation qui pourront aller, selon les experts, jusqu'à la mise en place de zones rouges, comme en Italie, avec interdiction d'entrer et de sortir. Quant aux spectacles et événements sportifs, ils sont interdits, aujourd'hui, dans des endroits confinés rassemblant plus de 5.000 personnes. Au stade 3, ces restrictions pourront toucher des événements de moindre importanceLes matches de football, par exemple, pourraient être à huis clos.  

Seuls les cas graves iront à l'hôpital

Concernant les hospitalisations, il y aura un changement de doctrine : jusqu'à aujourd'hui - et même si, depuis quelques jours, les règles sont allégées -, toutes les personnes infectées par le coronavirus sont hospitalisées. Au stade 3, n'iront à l'hôpital que les cas graves, pour ne pas engorger les hôpitaux. Car en plus des malades du coronavirus, il faudra bien sûr continuer à soigner les infarctus, les AVC ou les fractures. 

À lire aussi
La société Hoya vision a inventé un verre de lunette qui ne se contente pas de corriger la myopie mais permet également de la soigner. Coronavirus France
Covid-19 : les lunettes protègent-elles contre le coronavirus ?

Donc, c'est la médecine de ville qui prendra en charge les malades les moins touchés. Ils seront soignés à domicile, comme ça se passe avec une grippe classique.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus Hôpitaux
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants