3 min de lecture Épidémie

Coronavirus : infectiologue, virologue, épidémiologiste... quelle différence ?

ÉCLAIRAGE - Depuis le début de l'épidémie de coronavirus covid-19, différents spécialistes livrent leurs analyses sur les plateaux télévisés, à la radio ou dans les articles de presse. Mais qui sont-ils et quels métiers exacts exercent-ils ?

Un laboratoire de virologie à l'hôpital Bichat à Paris (Illustration).
Un laboratoire de virologie à l'hôpital Bichat à Paris (Illustration). Crédit : JOEL ROBINE / AFP
Marie Zafimehy
Marie Zafimehy

Depuis le début de l'épidémie de nouveau coronovaris Covid-19, ils envahissent les plateaux télévisés, les émissions radio et les articles de journaux papier ou en ligne. Ils font partie du conseil scientifique réuni par Emmanuel Macron. Ils sont infectiologues, virologues ou encore épidémiologistes et livrent jour après jours leurs analyses sur la propagation du virus. Quelles différences entre tous ces professionnels de la science ?

D'abord, il faut faire la différence entre un médecin clinicien, qui pourra traiter les patients à l'hôpital, et un chercheur qui lui fera de la recherche au sein d'un laboratoire par exemple. Certaines personnes exercent les deux professions à la fois : un médecin peut ainsi être en charge d'un projet de recherche.

Chacun évolue ensuite au sein d'une certaine spécialité. C'est là qu'intervient la différence entre par exemple, la branche de l'épidémiologie, de l'infectiologie, ou de la virologie.

Les épidémiologistes, prédicteurs de la maladie

Comme leur nom l'indique, les épidémiologistes étudient les épidémies, c'est-à-dire "la concentration d’un nombre de cas (d'une pathologie) sur un temps défini", explique Marina Kvaskoff à RTL.fr, elle-même épidémiologiste à l'Inserm. 

À lire aussi
Des enfants dans un gymnase (illustration). Coronavirus France
Coronavirus à Paris : les gymnases seront finalement ouverts aux mineurs en club amateur

Pour les maladies infectieuses (c'est-à-dire causées par un agent extérieur) comme le coronavirus, les "épidémiologistes de terrain" sont d'abord chargés de retracer l'origine du virus, explique La Croix. Dans le cas du Covid-19, il s'agit d'un marché de la province de Wuhan en Chine où auraient été vendus des chauve-souris et des pangolins

À partir des données récoltées, les épidémiologistes peuvent ensuite étudier le taux de mortalité du coronavirus ou sa fréquence de transmission pour en tirer des scénarios plausibles. "Le travail des épidémiologistes consiste à modéliser l’évolution de la maladie, poursuit Marine Kvaskoff. C’est sur leur travail qu’on se base pour dire 'l’épidémie a le potentiel d’évoluer de telle ou telle façon'. Ils sont experts des statistiques", résume-t-elle. C'est à eux que l'on doit les fameuses courbes et projections concernant le coronavirus.

Attention toutefois : les épidémiologistes n'étudient pas seulement les maladies infectieuses comme le coronavirus. Ils peuvent aussi modéliser des pathologies telles que le diabète ou l'endométriose.

Les virologues, spécialistes du virus

À partir des données et des échantillons récoltés par les épidémiologistes, les virologues étudient le virus en lui-même pour comprendre son fonctionnement et la manière dont il infecte l'organisme dans lequel il trouve refuge. "Ils sont biologistes", explique Paul Dardel, lui-même virologue. "Les virologues font de la recherche et posent un diagnostic." Ils se trouvent pour la plupart dans des laboratoires comme celui de l'Institut Pasteur à Paris.

Dans le cas du Covid-19, ce sont par exemple les virologues qui font les prélèvements nasaux sur les patients suspectés d'être atteint de la maladie. Ils testent ensuite les échantillons selon une technique dite de RT-PCR, comme l'explique Science et Avenir

Dans d'autres cadres, "ce sont eux qui s'occupent des sérologies", poursuit Paul Dardel, c'est-à-dire qu'ils examinent le sang des patients venus faire des analyses médicales - pour détecter les anticorps du VIH par exemple. Ils peuvent aussi, dans des cas exceptionnels, cultiver des virus pour mieux les étudier, mais cette pratique qui demande du "temps" et de la "minutie" est très rare dans les laboratoires d'hôpitaux, explique Paul Dardel.

Les infectiologues, au chevet des patients

Autre profession souvent sollicitée dans les médias : les infectiologues, comme Odile Launay qui exerce à l'hôpital Cochin à Paris. Le 17 mars sur RTL, elle mettait en garde les franciliens partis s'exiler hors de l'agglomération parisienne à la veille du confinement. "Il faut être très prudent quand on part de Paris, il faut rester confiné quand on arrive dans une autre région de France."

Comme l'indique le site officiel des professionnels du secteur, "l'infectiologue est un médecin clinicien assurant la prise en charge des patients atteints d'infections bactériennes, virales, fongiques ou parasitaires, notamment les plus complexes et difficiles à traiter, et les maladies infectieuses émergentes", comme le coronavirus. Les infectiologues sont ainsi les médecins auprès des patients, et surtout, en charge du traitement des malades dans les hôpitaux.

C'est par exemple l'infectiologue Didier Raoult qui a fait les premiers essais de traitement des malades du Covid-19 à la chloroquine, un anti-paludique. Selon les résultats de ses tests, les patients atteints du virus et à qui a été administré ce remède, sont aujourd'hui testés négativement. Une piste intéressante, mais qui ne veut pas dire qu'ils sont définitivement guéris, alertent certains professionnels.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus Maladie
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants