2 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : pourquoi les laboratoires ne peuvent toujours pas effectuer les tests

INVITÉ RTL - D'après le président des Laboratoires Laborizon Paris Thierry Leclerc, les laboratoires sont "techniquement prêts" pour réaliser les prélèvements de coronavirus, mais il manque l'équipement de protection nécessaire.

Yves Calvi 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Coronavirus : pourquoi les laboratoires ne peuvent toujours pas effectuer les tests Crédit Image : THOMAS KIENZLE / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
micro générique
La rédaction de RTL et Yves Calvi

À partir d’aujourd’hui, les laboratoires de villes vont prendre de nouvelles responsabilités en matière de lutte contre le coronavirus. Les laboratoires vont pouvoir réaliser des tests pour dépister le coronavirus. D'après Thierry Leclerc, président des Laboratoires Laborizon Paris, ces laboratoires sont prêts mais attendent encore de recevoir l'équipement de protection contre le coronavirus


"Tous les grands réseaux de laboratoires tels que le nôtre sont prêts à réaliser techniquement les tests : nous avons l’équipement, le bon personnel, nous avons des kits pour effectuer ces analyses, nous avons les bons locaux. Nous avons désormais l’arrêté qui nous permet de faire ces examens, remboursés par la Sécurité sociale à hauteur de 54 euros", rappelle le président. 

En revanche, il estime que les tests ne peuvent pas encore commencer faute de masques de protection spécifiques : "Nous n’avons pas les masques pour réaliser les prélèvements et c’est un grand problème pour toutes les personnes qui seraient susceptibles de faire le prélèvement". Le gouvernement a commandé des nouveaux masques : 10 millions ont été distribués aux professionnels de santé sauf aux laboratoires. Or, les masques qui ont été distribués "sont chirurgicaux, et les masques qui sont préconisés pour faire les prélèvements ce sont des masques FFP2". 

Un résultat en 24 heures

Une fois le prélèvement fait, "l’arrêté est très précis, on doit rendre le résultat en 24 heures pour que l’analyse soit remboursée par la Sécurité sociale", explique Thierry Leclerc qui rappelle qu'il manque également "des préconisations sur le lieu" où réaliser les tests. 

À lire aussi
Un homme enfile un masque en tissu le 8 mai 2020 (illustration) Coronavirus France
Port du masque : dans quels pays est-il déjà obligatoire ?

"Il n’est pas opportun de réaliser dans l’enceinte du laboratoire là où il y a des femmes enceintes, des gens immunodéprimés qui viennent tous les matins. Il faudra les faire au domicile du patient ou bien, si les quantités de prélèvements sont beaucoup trop importantes, soit dédier certains sites de nos réseaux de laboratoires à ce prélèvement, ou décider que les prélèvements seront réalisés sur tel site à un créneau horaire spécifique", explique-t-il. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Examens Test
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants