1 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : hausse des ventes de médicaments contre le stress et les troubles du sommeil

Les médicaments anxiolytiques - contre le stress - et hypnotiques - contre les troubles du sommeil - "ont vu leur consommation et leur instauration accrues de façon persistante pendant et au décours du confinement."

Des anxiolytiques (illustration).
Des anxiolytiques (illustration). Crédit : PHILIPPE HUGUEN / AFP
signature paul turban
Paul Turban Journaliste

Globalement, le confinement et l'épidémie de Covid-19 ont plutôt fait baisser la consommation de médicaments, note le rapport "Epi-phare" sur l'usage des médicaments de ville en France rendu publique le 19 octobre par l'Agence du médicament (Ansm). "Toutefois, deux classes thérapeutiques de médicaments des troubles mentaux, les anxiolytiques et les hypnotiques, ont vu leur consommation et leur instauration accrues de façon persistante pendant et au décours du confinement."

"Cette augmentation reflète probablement l’impact psychologique important de l’épidémie de Covid-19 et de ses conséquences sociales, professionnelles et économiques", précise le rapport, puisque ces traitements combattent les troubles du sommeil et de l'anxiété. "Les antidépresseurs ne sont pas concernés par cette hausse à l'issue immédiate de la période de confinement", note toutefois l'agence du médicament. 

Ainsi, 1,06 million de délivrances sur ordonnance d'anxiolytiques supplémentaires ont été observées entre la 1ère semaine du confinement et la mi-septembre. Pour les hypnotiques, ce sont 478.000 délivrances en plus qui ont été observées. Sur la même période, il y a eu respectivement 4,6 % et 2,6 % départs de traitements supplémentaires par rapport à 2019

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Confinement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants