1 min de lecture Épidémie

Coronavirus : en quoi consistent les plans blanc et bleu ?

Ces dispositifs exceptionnels permettent notamment aux hôpitaux et Ehpad de faire appel à des renforts ou de libérer des places en transférant des malades.

RTL Midi -  Christelle Rebière RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Coronavirus : en quoi consistent les plans blanc et bleu ? Crédit Image : PASCAL PAVANI / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Odile Pouget édité par Quentin Marchal

Face à l'épidémie de coronavirus qui progresse sur le territoire, la France en est actuellement au "stade 2" et tente de ralentir sa propagation. Dans les départements les plus touchés comme l'Oise et le Haut-Rhin, un "plan blanc" a même été appliqué au sein des hôpitaux. Ce dispositif de crise, inscrit dans la loi depuis 2004, permet aux établissements médicaux, hôpitaux et cliniques de faire face à un afflux de patients.

Le "plan blanc" permet d'ouvrir des lits supplémentaires, déprogrammer des interventions qui ne sont pas indispensables et de rappeler du personnel administratif et soignant mais aussi des retraités ou des étudiants. Si certains services de réanimation étaient saturés, on pourrait libérer des places en transférant des malades dans d'autres établissements ou faire appel à des renforts travaillant dans d'autres services.

Les établissements peuvent décider de déclencher ce plan en accord avec l'Agence régionale de santé. Pour l'heure, seulement quelques-uns l'ont fait comme c'est le cas à Creil, Compiègne et Mulhouse.

Un "plan bleu" également applicable dans les Ehpad

Il y a également le "plan bleu" qui est l'équivalent de cette mesure dans les Ehpad et qui a été créé après la canicule de 2003. Il permet de protéger les plus vulnérables et d'assurer la continuité du travail des soignants. Dans le cadre du plan bleu, il est prévu notamment l’accueil de personnes âgées provenant d'autres établissements, la suspension des visites et un renforcement drastique des mesures d'hygiène.

À lire aussi
À partir du 1er novembre, les futurs allocataires de l'assurance chômage seront soumis à de nouvelles formules d'indemnisation. travail
Réforme de l'assurance chômage : des syndicalistes et parlementaires exigent son abandon

Le plan bleu peut également induire le confinement des résidents au sein même d'un établissement. Plusieurs de ses mesures ont d'ailleurs déjà été adoptées dans une partie des 7.000 Ehpad qui sont répartis en France. Pour rappel, le dernier bilan du coronavirus en France fait état de 1.209 personnes contaminées et de 21 décès.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Épidémie Coronavirus Virus
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants