1. Accueil
  2. Actu
  3. International
  4. Coronavirus : l'Italie envoie 20.000 renforts dans ses hôpitaux
2 min de lecture

Coronavirus : l'Italie envoie 20.000 renforts dans ses hôpitaux

Grâce à cette mesure, l'Italie disposera de 50% de lits en soins intensifs en plus et pourra doubler le nombre de places dans les services de pneumologie et de maladies infectieuses. Des médecins à la retraite pourraient même être recrutés.

Les couloirs d'un hôpital (illustration).
Les couloirs d'un hôpital (illustration).
Crédit : FRED DUFOUR / AFP
Venantia Petillault & AFP

L'Italie, pays le plus durement touché d'Europe par le coronavirus, a décidé samedi 7 mars de recruter 20.000 renforts pour ses hôpitaux, tout en étudiant la création de nouvelles zones de quarantaine pour enrayer l'épidémie.

Cette mesure, prise à l'issue d'un conseil des ministres marathon qui s'est achevé dans la nuit, devrait permettre de porter de 5.000 à 7.500 le nombre de lits en soins intensifs, soit une hausse de 50%, et de doubler le nombre de places dans les services de pneumologie et maladies infectieuses.

Les 20.000 embauches devraient se répartir ainsi : 5.000 médecins spécialisés, 10.000 infirmiers et 5.000 aides-soignants. Face à l'urgence de la situation, le décret du gouvernement prévoit la possibilité de recruter des médecins à la retraite. Toutes ces mesures représentent un budget d'un milliard d'euros à prélever sur les 7,5 milliards débloqués.

4.636 cas et 197 morts

Les préfets se voient en outre attribuer la possibilité de réquisitionner des hôtels pour loger les personnes en quarantaine. Enfin, le décret prévoit des aides et financements d'un montant de 50 millions d'euros pour les entreprises produisant des masques de protection et autres produits utiles pour enrayer l'épidémie.

À lire aussi

Outre le secteur de la santé, le gouvernement a pris des dispositions pour adapter le domaine judiciaire : jusqu'au 31 mai, les tribunaux pourront limiter l'accès au public et au personnel, et notamment décider d'organiser à huis clos les procès aussi bien civils que pénaux.

Le recours aux vidéoconférences sera également encouragé. Avec 4.636 cas et 197 morts, l'Italie est à la deuxième place derrière la Chine pour le nombre de décès, et à la 4e place pour le nombre de cas derrière la Chine, la Corée du Sud et l'Iran.

La rédaction vous recommande

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.