3 min de lecture Hiver

Coronavirus : comment renforcer notre système immunitaire ?

ÉCLAIRAGE - Avec l'arrivée de l'hiver, les températures et la baisse de moral, notre système immunitaire est mis à rude épreuve. Il existe pourtant des moyens de le booster, pour s'armer contre les maladies.

Il y a plus de risques de tomber malade en hiver
Il y a plus de risques de tomber malade en hiver Crédit : Thinkstock / gpointstudio
William Vuillez
William Vuillez
Journaliste RTL

Il est le premier rempart contre la maladie : le système immunitaire. En hiver, il peut être mis à mal par les basses températures et un moral en berne. "Quand le mercure descend, ça peut le mettre à plat", prévient Michel Cymes. Dans ce contexte de pandémie où les risques de contaminations sont encore plus importants que les autres années, il est donc primordial de renforcer notre système immunitaire, d'autant plus avec le déconfinement qui se profile pour les fêtes de fin d'année. 

"Nous avons des millions d'adversaires : des bactéries, des champignons, des virus. Et nous avons environ 15 milliards de cellules qui sont capables de nous armer contre ces différents micro-organismes", explique à RTL.fr le professeur Renato Monteiro, chef du service immunologie à l'hôpital Bichat à Paris et président de la Société française d'immunologie. 

Or en hiver, deux facteurs peuvent mettre à mal notre système immunitaire : le manque de soleil et la baisse de moral. Après un mois de confinement, les Français ont été privés de soleil et un peu déprimés pour certains. "Il y a tout un contexte qui n'est pas favorable à la réponse immunitaire", explique le professeur Monteiro, rassurant que "tout le monde ne va pas être malade pour autant" et qu'il existe surtout de nombreux moyens de booster nos défenses immunitaires. 

L'importance de la Vitamine D

"En hiver, on a moins de soleil. On sait que la vitamine D est essentielle pour le système immunitaire", poursuit le médecin. Comme l'expliquait l'Académie nationale de Médecine en avril dernier, la vitamine D joue un rôle d'autant plus important contre le coronavirus. Elle n'est cependant "ni un traitement préventif", ni un traitement "curatif", explique l'ANM.

À lire aussi
Coronavirus France
Coronavirus et Ski : le PDG du Club Med interpelle Jean Castex

Le vitamine D est principalement présente dans le soleil qui synthétise cette vitamine. Pour avoir un apport suffisant, il est ainsi conseillé de s'exposer 15 à 20 minutes par jour, ce qui est également très bon pour le moral. Le professeur Monteiro déconseille d'avoir directement recours à la vitamine D, "sauf sur avis médical". En effet, une alimentation saine suffit. 

Une alimentation bien contrôlée

Michel Cymes l'a longuement répété sur RTL : "Pour avoir un système immunitaire au top, l’essentiel tourne autour de 3 activités : manger, dormir, bouger". Un sentiment partagé par le président de la société française d'immunologie. "Il faut manger de façon équilibrée, avec des légumes frais, des salades, des bonnes protéines. Il faut éviter ce qui est industrialisé", nous dit-il. 

En cette période hivernale, les pharmacies et même les grandes surfaces, regorgent de compléments, de vitamines, censés booster vos défenses. "Il n'y a pas besoin de compléments alimentaires. Ce n'est pas nécessaire pendant cette période. Ce qu'il faut c'est une alimentation saine, bien contrôlée et modérer sa consommation d'alcool", assure l'immunologue. 

Faire du sport

S’il est une période dans l’année où vous devez consacrer un peu de temps au sport, c’est bien maintenant. "Le sport est extrêmement important pour maintenir l'homéostasie, pour maintenir les muscles", explique le Dr Monteiro. Si on ne peut pas faire du sport, avec la fermeture prolongée des salles de fitness, "il faut marcher pendant cette période pour essayer de maintenir l'activité", dit-il. En effet, l'importance est de mettre en activité nos articulations. "Beaucoup de cellules du système immunitaires viennent de l'intérieur des os". 

Se faire vacciner

Enfin, "être vacciner contre la grippe est extrêmement important", selon lui, "parce que la grippe saisonnière fait beaucoup de dégâts dans notre pays, surtout chez les personnes âgées où le système est déjà affaibli. Il faut encourager les gens à se faire vacciner", insiste l'immunologue. 

De son côté, Michel Cymes expliquait fin octobre que dans certains pays européens, on a vu que les personnes qui ont eu la grippe en février puis le coronavirus en mars ou en avril ont fait plus de formes graves de la maladie ou en sont morts. Selon les spécialistes, le système immunitaire ayant été "essoré" par sa lutte contre la grippe n'a pas pu réagir efficacement contre la Covid-19. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Hiver Immunité Vaccin
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants