1. Accueil
  2. Actu
  3. Bien-être
  4. Coronavirus : comment bénéficier des doses de vaccin en trop ?
2 min de lecture

Coronavirus : comment bénéficier des doses de vaccin en trop ?

Il est possible de se signaler auprès des professionnels de santé vaccinateurs, ou de s'inscrire sur un site spécialisé.

Flacons de vaccin AstraZeneca (illustration).
Flacons de vaccin AstraZeneca (illustration).
Crédit : CHRISTOF STACHE / AFP
Coline Daclin

Depuis le lancement de la vaccination contre le coronavirus en France, fin décembre, plus de 13 millions de personnes ont reçu une première dose, et un peu plus de 5 millions sont pleinement vaccinées. 

Pour l'heure, la vaccination est ouverte à tous les Français âgés de plus de 55 ans, et à tous les plus de 18 ans atteints d'une pathologie à très haut risque de forme grave de la Covid-19 (cancers, maladies rénales chroniques sévères, trisomie 21...). Les 50-54 ans qui présentent un risque de forme grave (diabète, antécédents de maladies cardio-vasculaires) peuvent aussi recevoir les injections.

Mais certaines personnes non-prioritaires peuvent aussi bénéficier de la vaccination, grâce aux doses dites "surnuméraires". Dans un communiqué, le ministère de la santé a préconisé que ces doses soient injectées à "toute personne identifiée comme volontaire", même si elle ne relève pas de la cible prioritaire. Objectif : ne surtout pas jeter les précieuses doses. 

Sur les flacons de vaccins qui contiennent 6 à 10 doses selon la formule, il est en effet parfois possible de récupérer une à deux doses "bonus". En cas d'annulation d'un rendez-vous, ou de refus de la vaccination, les centres de vaccinations et les cabinets peuvent aussi avoir des doses en trop, qui doivent être écoulées avant péremption.

Des sites spécialisés

À lire aussi

Pour en bénéficier, la première chose à faire est peut-être de se signaler auprès de son médecin traitant comme étant volontaire. Ces derniers sont en effet encouragés à tenir une liste des volontaires en cas de doses surnuméraires. S'il ne vous rappelle pas rapidement, il ne sert à rien d'insister : de nombreuses personnes prioritaires n'ont toujours pas été vaccinées, et votre médecin les fera normalement passer avant vous. Si vous connaissez des infirmiers libéraux, ou d'autres professionnels de santé qui vaccinent, vous pouvez aussi vous signaler auprès d'eux.

Il est aussi possible de se signaler auprès des pharmacies grâce au site mesoigner.fr. Il suffit d'entrer son code postal et de s'inscrire sur la liste d'attente de votre pharmacie.

Enfin, les sites CovidListe et Covid AntiGaspi ont été créés justement pour éviter de gâcher des doses. Après votre inscription, ils vous mettent en relation avec un centre de vaccination ou un professionnel de santé à qui il reste des doses. Covid AntiGaspi fonctionne comme une véritable liste d'attente, par ordre de priorité en fonction des critères d'éligibilités, mit en place par le gouvernement et de la distance avec le vaccinateur. En revanche, CovidListe ne prend en compte que l'âge et la distance, et pas les éventuelles comorbidités ou professions prioritaires.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/