3 min de lecture Virus

Coronavirus : quel vaccin, pour qui, et à partir de quand ?

ÉCLAIRAGE - Quatre vaccins devraient être disponibles dès ce week-end, mais seuls certains segments de la population y ont déjà droit. RTL fait le point.

Une fiole du vaccin AstraZeneca. (Illustration)
Une fiole du vaccin AstraZeneca. (Illustration) Crédit : ARMEND NIMANI / AFP
Coline Daclin Journaliste

Le vaccin contre le coronavirus des laboratoires Johnson & Johnson a été de nouveau validé mardi 20 avril par l'Agence européenne du médicament, ouvrant la porte à son lancement en France. Dans les prochaines semaines, on pourrait donc bénéficier de quatre vaccins différents contre le virus : celui de Pfizer/BioNTech, celui de Moderna, d'AstraZeneca, et enfin de Johnson & Johnson. 

Pour l'heure, 17 millions de doses ont été injectées en France. Dans le détail, on compte plus de 12,7 millions de primo-injections, et environ 4,7 millions de personnes entièrement vaccinées, avec les deux doses. Emmanuel Macron s'est félicité mardi 20 avril lors d'une réunion "vaccins" à l'Elysée que la vaccination "s'accélère" et a estimé que l'important était "de savoir comment on maintient ce rythme".

Le gouvernement a en effet annoncé qu'il comptait avoir injecté une première dose de vaccin à 20 millions de personnes d'ici la mi-mai, et à 30 millions à la mi-juin.

AstraZeneca, Pfizer/BioNTech ou Moderna ?

Depuis le 12 avril, toutes les personnes de plus de 55 ans peuvent se faire vacciner. Elles peuvent bénéficier du vaccin AstraZeneca, un vaccin dit "à vecteur viral" dont qui affiche une efficacité de 76% contre les cas symptomatiques. 

À lire aussi
coronavirus
Coronavirus : une étude confirme l'efficacité du vaccin Pfizer contre le variant anglais

Les plus de 60 ans peuvent quant à eux bénéficier également des vaccins de Pfizer/BioNTech et Moderna, qui utilisent la technique de l'ARN messager et revendiquent une efficacité de plus de 90%. 

Ces vaccins peuvent aussi être utilisés pour toutes les personnes de plus de 18 ans ayant une pathologie à haut risque de forme grave de la Covid-19 (cancers, maladies rénales chroniques sévères, trisomie 21...) ainsi que pour les 50-54 ans qui ont un risque de forme grave de la Covid-19 (personnes atteintes de diabète, ayant des antécédents cardio-vasculaires...).

Vaccination des plus de 50 ans prévue dès la mi-mai

Depuis le 17 avril, les enseignants de plus de 50 ans au contact d'enfants handicapés doivent aussi pouvoir se faire vacciner. Comme pour la population générale, les plus de 55 ans pourront recevoir une injection de l'un des trois vaccins, et les moins de 55 ans auront un vaccin à ARN messager.

A l'avenir, la vaccination par les vaccins Pfizer/BioNTech et Moderna devrait s'ouvrir d'abord pour tous les plus de 50 ans à partir de la mi-mai. Suivront les moins de 50 ans à partir de mi-juin

Pour le vaccin Johnson & Johnson, il faut attendre un nouvel avis de la Haute Autorité de Santé (HAS), qui devrait intervenir dans les prochains jours. 200 000 doses ont déjà été reçues en France, et les injections pourraient donc commencer dès ce week-end. Il devrait être réservé dans un premier temps "à tous les plus de 55 ans, sans condition", avait indiqué le ministre de la Santé Olivier Véran dans une interview au Journal du Dimanche. Sauf nouvelles recommandations de la HAS, il pourrait ensuite être étendu petit à petit à tous les plus de 18 ans. Principal avantage de ce nouveau vaccin : une seule dose sera nécessaire pour être pleinement vacciné. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Virus Épidémie Vaccin
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants