2 min de lecture Vaccin

Les infos de 18h - Coronavirus : à Calais, le vaccin AstraZeneca peine à trouver preneur

À cause des cas de thromboses déclarés au Royaume-Uni et en France suite aux injections, certains Français préfèrent éviter le vaccin.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Le journal RTL de 18h du 04 avril 2021 Crédit Image : YOSHIKAZU TSUNO / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Durée : | Date :
La page de l'émission
245-PARIZOT
Vincent Parizot édité par Louis Chahuneau

C'est une illustration assez édifiante et pourtant bien réelle de la défiance de plus en plus forte vis-à-vis du vaccin AstraZeneca pour lequel des effets secondaires graves comme des cas de thromboses ont été révélés depuis quelques semaines. 

Certes, l'Agence européenne du médicament et les autorités sanitaires soulignent qu'ils sont rares et la balance bénéfice risque reste très favorable au vaccin, et pourtant, à Calais, un centre qui possédait 750 doses n'a pu en écouler que 200, faute de volontaire. Résultat, il a du fermer.

Il n'y avait plus personne à vacciner à l'intérieur du centre. Actuellement, 550 doses d'AstraZeneca n'ont pas trouvé preneur, ce qui fait bondir certains Calaisiens : "On a déjà assez de mal à se faire vacciner, pour refuser. C'est pas normal du tout. On leur fournit le produit, pourquoi ils n'y vont pas ?", s'indigne l'un. "C'est du gâchis total. Les gens se plaignent et ils n'y vont pas. Autant donner le vaccin à ceux qui ne peuvent pas y aller", dit un autre.

Avec la suspension du vaccin puis les quelques cas de thromboses qui ont fait suite à des injections, les annulations se sont enchaînées. Delphine et Jean comprennent les interrogations : "Les gens ont peur de se faire vacciner par rapport aux retombées, donc ils choisissent", dit-elle. "On a peur, moi je ne l'aurais pas fait", assume Jean.

À lire aussi
Coronavirus France
Coronavirus : quel vaccin choisir pour les femmes enceintes ?

Tout cela est difficile à admettre pour la maire de Calais, Natacha Bouchart : "On a été assez choqué et déçu. Ces personnes ne prennent pas la bonne décision. Nous allons continuer à rappeler et à cibler les populations pour les convaincre". Le centre de vaccination va rouvrir dès mardi, hors de question de perdre une seule dose. Pour cela, la maire de Calais souhaite proposer le vaccin AstraZeneca à tous ceux qui le désirent.

À écouter également dans ce journal

Cambriolage - Bernard Tapie atteint de 79 ans, et son épouse Dominique, ont subi un cambriolage violent dans leur résidence secondaire à Combs-la-Ville, en Seine-et-Marne. Les malfaiteurs les ont frappés avant de dérober des bijoux, notamment. Les enquêteurs sont sur leur trace.

Terrorisme - Cinq femmes ont été interpellées à Béziers dans la nuit de samedi à dimanche 4 avril. L'une d'entre elle est soupçonnée d'avoir voulu commettre une action terroriste violente, peut-être contre une église en ce week-end de Pâques. Le parquet national antiterroriste a ouvert une enquête.

Coronavirus - La préfecture de police a ouvert une enquête après les propos d'un restaurateur dans un reportage d'M6 qui expliquait que certains ministres participaient à des dîners clandestins en plein confinement.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vaccin Calais Coronavirus France
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants