1 min de lecture Vaccin

Coronavirus : les oenologues veulent être prioritaires pour le vaccin

VU DANS LA PRESSE - Un tiers des oenologues ayant contracté la Covid-19 déclarent être handicapés pour faire leur travail, après une perte partielle ou totale de l'odorat et du goût.

Dégustation de Beaujolais Nouveau (illustration)
Dégustation de Beaujolais Nouveau (illustration) Crédit : KENZO TRIBOUILLARD / AFP
Gaétan Trillat

Les Français sont nombreux à estimer que les enseignants devraient être prioritaires pour la vaccination contre la Covid-19, mais que pensent-il des oenologues ? En tout cas, le patron de l'Union des oenologues de France, Didier Fages, plaide pour sa paroisse et a écrit à Emmanuel Macron et Jean Castex pour que la profession soit placée en haut de la liste d'attente pour recevoir le vaccin.

On le sait, le coronavirus affecte parfois le goût et l'odorat. Plus d'un tiers des oenologues ayant contracté la Covid-19 estiment ainsi que la maladie a affecté leur capacité à faire leur travail, selon une enquête menée auprès de plus de 2.600 professionnels du secteur. Demander à un oenologue de travailler sans son nez, "c'est comme demander à un musicien de jouer sans son instrument", explique Didier Fages à l'agence Reuters (article en anglais). Des étudiants ont même dû abandonner leur cursus d'oenologie après être tombés malades, raconte-t-il.

Interrogée par Reuters, la dégustatrice Sophie Pallas, qui a eu la Covid, a raconté son expérience. "C'était comme être dans un trou noir. C'était un sentiment terrifiant, une perte totale de mes repères", se souvient-elle. Le vin "a cessé de générer tout sentiment, toute émotion, tout plaisir, car tout ce que je pouvais détecter était l'alcool et l'acidité". Après plusieurs mois de rééducation, Sophie Pallas estime avoir récupéré l'essentiel de ses facultés mais dit avoir toujours des difficultés avec "les notes les plus complexes".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Vaccin Coronavirus Insolite
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants