1 min de lecture Confinement

Confinement : "Quatre semaines, cela risque d'être court", selon une épidémiologiste

INVITÉE RTL - Après l'annonce du reconfinement faite par Emmanuel Macron, la directrice adjointe de l'Institut Pierre Louis d’Epidémiologie et de Santé Publique Dominique Costagliola reste prudente.

Yves Calvi_ 3 Minutes pour Comprendre La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Confinement : "Quatre semaines, cela risque d'être court", selon une épidémiologiste Crédit Image : Christophe ARCHAMBAULT / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Calvi-245x300
Yves Calvi et Sarah Belien

Dès ce soir, la France devra à nouveau se confiner. Parmi les mesures annoncées par Emmanuel Macron mercredi 28 octobre, la fermeture des commerces non-essentiels dont les bars et restaurants, mais les établissements scolaires et certaines entreprises resteront eux ouverts.
Dominique Costagliola, directrice adjointe de l'Institut Pierre Louis d’Epidémiologie et de Santé Publique, reste prudente et attend plus de détails. "Le diable est dans les détails et pour certaines mesures, nous n'avons aucun détail, on ne sait pas quel va être le protocole dans les écoles, comment le télétravail sera favorisé," a tempéré la spécialiste.

Le discours d'Emmanuel Macron allait dans le "bon sens", même s'il va être difficile de faire baisser le nombre de contaminations quotidiennes à 5.000 au lieu de 30.000. Ce chiffre sera "la jauge pour savoir quand on pourra arrêter le confinement". Pour Dominique Costagliola, "quatre semaines, cela risque d'être court. Disons que c'est un minimum". Le "tester-tracer-isoler" était également très important pour préparer l'après-confinement, a avancé la spécialiste.

Un délai plus long pour les hospitalisations

Concernant les hospitalisations, le délai risque d'être encore plus long. "Les gens qui vont être hospitalisés et passer en réanimation dans les semaines qui viennent sont déjà infectés. Donc dans les trois semaines qui viennent, il ne faut pas trop espérer voir baisser ces statistiques-là." Avec ce reconfinement, Dominique Costagliola espère surtout voir baisser le nombre de contaminations, "que le flux s'arrête".

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Confinement Coronavirus France Épidémie
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants