2 min de lecture Ligue 1 Uber Eats

Nîmes-PSG : quel 11 parisien en l'absence de Neymar, Di Maria, Verratti... ?

ÉCLAIRAGE - Une nouvelle fois, le Paris Saint-Germain se présente décimé en ouverture de la 7e journée de Ligue 1, vendredi 16 octobre (21h). Il a tout de même des armes pour rivaliser.

Thomas Tuchel et les Parisiens au Parc des Princes le 5 août 2020
Thomas Tuchel et les Parisiens au Parc des Princes le 5 août 2020 Crédit : FRANCK FIFE / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune
Journaliste RTL

Cette fois-ci, ce n'est pas le coronavirus, comme début septembre, qui décime le PSG à l'heure de retrouver la Ligue 1 (7e journée), à Nîmes, vendredi 16 octobre (21h). Comme le redoutait Thomas Tuchel avant la trêve internationale, les blessures se sont accumulées ces derniers jours dans l'effectif parisien. Sont touchés Neymar (dos), Marco Verratti et Julian Draxler (ischios), Mauro Icardi (genou) et Marquinhos (adducteurs).

Thilo Kehrer (adducteurs, en phase de reprise) et Juan Bernat (ligaments croisés) étaient, eux, déjà à l'infirmerie. Ajoutez les suspensions de Angel Di Maria et Layvin Kurzawa et l'absence de la recrue portugaise Danilo Pereira, cas contact pour avoir côtoyé Cristiano Ronaldo en sélection, et vous obtenez une équipe qui a fière allure sur le papier - certes sans gardien.

Il y a tout de même des bonnes nouvelles pour Tuchel. Le technicien allemand pourra d'abord compter sur son gardien numéro 1, justement, Kaylor Navas, comme sur sa doublure, Sergio Rico. Non aligné avec la France face à l'Ukraine et en Croatie, Presnel Kimpembe tiendra sa place en défense centrale, a priori aux côtés de Abdou Diallo et des latéraux italien Alessandro Florenzi et néerlandais Mitchel Baker, qui ont peu joué en sélection.

Mbappé sur le banc ?

Didier Deschamps, en revanche, n'a pas ménagé Kylian Mbappé : 45 minutes contre l'Ukraine, 84 face au Portugal, 90 en Croatie. L'attaquant de 21 ans devrait commencer sur le banc au stade des Costières, et Tuchel prie pour un scénario favorable qui lui permette de ne pas faire entrer son champion du monde.

À lire aussi
Kylian Mbappé, face à Nîmes, le 16 octobre 2020 hommage
PSG : Mbappé rend hommage à Lucas, un jeune supporter décédé d'un cancer

Le poste d'avant-centre sera sans doute confié au jeune Italien Moise Kean (20 ans), autre recrue de dernière minute, avec Pablo Sarabia sur sa droite et une autre promesse à gauche, le Français Kays Ruiz-Atil (18 ans). Le milieu pourrait être composé de Idrissa Gueye, Leandro Paredes et Ander Herrera, à moins que Tuchel ne lance Rafinha... ou Mbappé d'entrée en espérant pouvoir le sortir avant l'heure de jeu.

7 matches en 24 jours

Car derrière, les rendez-vous vont s'enchaîner. Mardi 20 octobre (21h), il y a les retrouvailles avec Manchester United (et Edinson Cavani ?) en Ligue des champions (1re journée). Paris recevra Dijon en L1 le 24 octobre, se rendra à Istanbul se frotter à Basaksezhir le 28, ira à Nantes le 31, à Leipzig le 4 novembre et accueillera Rennes le 8 avant de souffler.

En championnat, le PSG (4e) reste sur quatre succès de rang après ses deux revers initiaux à Lens (1-0) et face à Marseille (0-1). Nîmes (13e) s'est imposé deux fois cette saison, face à Brest (4-0) en ouverture et à Montpellier lors de la dernière journée (0-1).

Nîmes-PSG : le 11 de départ possible des Parisiens

Navas - Florenzi, Diallo, Kimpembe (cap), Bakker - Herrera, Gueye, Rafinha - Sarabia, Kean, Ruiz-Atil

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Ligue 1 Uber Eats Paris Saint-Germain Nîmes
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants