1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Tour de France 2022 : les 11 étapes à ne pas manquer
5 min de lecture

Tour de France 2022 : les 11 étapes à ne pas manquer

ÉCLAIRAGE - Prologue à Copenhague, incroyable pont au dessus de la mer, pavés, Super Planche des Belles Filles, Alpe d'Huez... La 109e Grande Boucle s'annonce alléchante.

Le peloton du Tour de France le 11 juillet 2021
Le peloton du Tour de France le 11 juillet 2021
Crédit : Thomas SAMSON / AFP
Tour de France 2022 : une des premières semaines les plus relevées depuis 50 ans
00:01:35
Gregory Fortune
Gregory Fortune

Vent, chutes, pavés, pluie... Si le Tour de France peut se gagner sur certaines étapes, en montagne ou sur contre-la-montre notamment, il peut se perdre tous les jours, comme l'a une nouvelle fois rappelé le patron de la plus grande course cycliste au monde, Christian Prudhomme, lors de la présentation d'une 109e édition qui ne devrait pas déroger à la règle.

L'an passé, à la manière d'un Lance Armstrong ou d'un Chris Froome autrefois, Tadej Pogacar s'était emparé du pouvoir dès la 8e étape, la première dans les Alpes, pour ne plus lâcher le maillot jaune jusqu'à l'arrivée à Paris. En revanche en 2020, lors de son premier sacre à seulement 21 ans, le Slovène avait renversé son compatriote Primoz Roglic lors du chrono de veille d'arrivée, à la Planche des Belles Filles.

La Planche est encore au programme cette année, sous l'appellation Super Planche, et il y aura encore un contre-la-montre pour clarifier les positions à la veille de l'arrivée, si besoin. Voici les 11 étapes clefs dans la course au maillot jaune, celles qu'il ne faudra manquer, pour les coureurs comme pour les spectateurs.

1. Vendredi 1er juillet : prologue à Copenhague

Un court contre-la-montre en guise de 1re étape, le Tour n'en avait plus proposé depuis 2017, lors d'un départ en Allemagne, à Düsseldorf. Long de 14 km, il avait été remporté par le Britannique Geraint Thomas - Froome s'était imposé à Paris. L'an passé, Pogacar s'était montré le plus rapide lors du premier chrono de 27,2 km. Sera-t-il encore le plus fort sur 13,2 km dans les rues de Copenhague pour se parer d'entrée de jaune ?

Tour de France 2022 : le profil de la 1re étape
Tour de France 2022 : le profil de la 1re étape
Crédit : Laurence SAUBADU, Vincent LEFAI / AFP

2. Samedi 2 juillet : 18 km au dessus de la mer

À écouter aussi

Le deuxième volet du tryptique danois, long de 202,2 km entre Roskilde et Nyborg, offrira un spectacle visuel impressionnant dans son final, avec 18 km au dessus de la mer, sur un surréaliste pont nommé Grand Belt, qui relie deux des plus grandes îles du pays, Seeland et la Fionie. Pour les coureurs, le risque de rafales de vent est élevé, prévient Prudhomme. Des favoris pourraient déjà être piégés par les bordures.

Tour de France 2022 : le parcours de la 2e étape
Tour de France 2022 : le parcours de la 2e étape
Crédit : Vincent LEFAI, Sophie RAMIS, Jean-Michel CORNU / AFP

3. Mercredi 6 juillet : les pavés du Nord

Ils avaient provoqué la chute de Froome en 2018. Les légendaires secteurs pavés du Nord de la France sont de retour sur le Tour dans la seconde partie de l'étape entre Lille Métropole et Arenbeg - Porte du Hainaut. Ils sont au nombre de 11, dont cinq inédits même sur Paris-Roubaix, pour un total de 19,4 km.

Tour de France 2022 : le profil de la 5e étape
Tour de France 2022 : le profil de la 5e étape
Crédit : Laurence SAUBADU, Vincent LEFAI / AFP

4. Vendredi 8 juillet : la Super Planche des Belles Filles

Après une étape dite "accidentée" entre Binche et Longwy (219,9 km avec deux côtes de 3e catégorie et une de 4e), place à la grande nouveauté des 10 dernières années : la Planche des Belles Filles, sommet du massif des Vosges méridionales. 

Mais cette fois, et comme en 2019, la montée finale classée en 1re catégorie (7 km à 8,7% de pente moyenne) est proposée dans une version "Super" : 1 km de montée supplémentaire avec un passage à 20% et une portion non bitumée.

Tour de France 2022 : le profil de la 7e étape
Tour de France 2022 : le profil de la 7e étape
Crédit : Laurence SAUBADU, Vincent LEFAI / AFP

5. Dimanche 10 juillet : l'entrée dans les Alpes

L'approche des Alpes se fait via une étape de 186,3 km entre Dole et Lausanne (deux côtes de 4e catégorie, deux de 3e). Le lendemain, départ de Aigle, toujours en Suisse, pour 192,9 km en direction de Châtel - Portes du Soleil, en Haute-Savoie. 

Après le col des Mosses (2e catégorie, 13,3 km à 4,1%), le peloton se frotte à deux 1re catégorie : le col de la Croix (8,1 km à 7,6%) puis le Pas de Morgins (15,4 km à 6,1%), dont le sommet précède de 10 km l'arrivée, avec une courte descente suivie d'une remontée vers la station.

Tour de France 2022 : le profil de la 9e étape
Tour de France 2022 : le profil de la 9e étape
Crédit : Vincent LEFAI, Sophie RAMIS, Sabrina BLANCHARD / AFP

6. Mercredi 13 juillet : les premiers cols hors catégorie

Le lundi 11 juillet sera consacrée à une journée de repos à Morzine, le mardi 12 à une courte étape accidentée plutôt que de pure montagne entre Morzine et Megève (148,1 km), avec un final en montée classé en 2e catégorie (19,2 km à 4,1%). Une mise en bouche avant le lourd programme du lendemain entre Albertville et Serre Chevalier (151,7 km).

Apparus pour la première fois en 2015, les esthétiques Lacets de Montvernier (2e catégorie, 3,4 km à 8,2%) reviennent pour la troisième fois en début de parcours. Il y a ensuite le col du Télégraphe (1re catégorie, 11,9 km à 7,1%), le col du Galibier (hors catégorie, 17,7 km à 6,9%) et enfin le col du Granon (hors catégorie, 11,3 km à 9,2%) pour atteindre 2.413 m. Grande bataille attendue entre les leaders.

Tour de France 2022 : le profil de la 11e étape
Tour de France 2022 : le profil de la 11e étape
Crédit : Vincent LEFAI, Sophie RAMIS, Sabrina BLANCHARD / AFP

7. Jeudi 14 juillet : l'Alpe d'Huez

Sans aucun doute l'étape reine de ce Tour, le jour de la fête nationale, avec trois hors catégorie dont la montée finale vers l'Alpe d'Huez (13,8 km à 8,1%), ses 21 lacets, sa foule en délire. Ce monument n'était plus au programme depuis 2018, avec un succès du futur vainqueur final Geraint Thomas.

Ce sera la 32e ascension de "l'Alpe" sur le Tour. Thibaut Pinot s'y était imposé en 2015, Christophe Riblon en 2013, Pierre Rolland en 2011. Mais attention, il y a deux énormes morceaux à avaler précédemment, après le départ de Briançon : une nouvelle fois le Galibier (23 km à 5,1%) puis la Croix de Fer (29 km à 5,2%).

Tour de France 2022 : le profil de la 12e étape
Tour de France 2022 : le profil de la 12e étape
Crédit : Vincent LEFAI, Sabrina BLANCHARD, Paz PIZARRO / AFP

8. Mardi 19 juillet : deux cols de 1re catégorie avant Foix

La transition Alpes-Pyrénées se fera via des étapes Bourg d'Oisans - Saint-Étienne (192,6 km, deux 3e catégorie, un 2e), Saint-Étienne - Mende (192,5 km, quatre 3e catégorie, un 2e) et Rodez - Carcassonne (202,5 km, un 3e catégorie, un 2e), avant la deuxième journée de repos. 

De Carcassonne, les coureurs se dirigeront ensuite vers Foix (178,5 km), avec deux cols de 1re catégorie à escalader dans le dernier tiers du parcours : le Port de Lers (11,4 km à 7%) et le Mur de Péguère (9,3 km à 7,9%). Ceux qui auront eu du mal à relancer la machine dans ce début de troisième semaine pourraient y laisser des plumes.

Tour de France 2022 : le profil de la 16e étape
Tour de France 2022 : le profil de la 16e étape
Crédit : Vincent LEFAI, Sabrina BLANCHARD / AFP

9. Mercredi 20 juillet : première étape pyrénéenne

Toujours pas de col hors catégorie dans cette véritable première étape pyrénéenne, mais un nouveau final en altitude (8 km à 7,8%) vers l'altiport de Peyragudes, associé au James Bond demain ne meurt jamais depuis 1997 et à l'histoire du Tour depuis 2012. En 2017, c'est Romain Bardet qui s'y était imposé, Chris Froome étant, lui, contraint de céder le maillot jaune à Fabio Aru.

Il faudra auparavant se coltiner le col d'Aspin (1re catégorie, 12 km à 6,5%), Hourquette d'Ancizan (2e catégorie, 8,2 km à 5,1%) et le col de Val Louron-Azet (1re catégorie, 10,7 km à 6,8%) sur un tracé court (129,7 km), propice au spectacle dans des décors majestueux.

Tour de France 2022 : le profil de la 17e étape
Tour de France 2022 : le profil de la 17e étape
Crédit : Vincent LEFAI, Sabrina BLANCHARD / AFP

10. Jeudi 21 juillet : l'Aubisque et Hautacam

S'il leur en reste la force, voici le dernier terrain de jeu pour les grimpeurs qui voudraient renverser la hiérarchie, ou enfoncer le clou et prendre un maximum de marge avant le contre-la-montre de Rocamadour (lire ci-dessous). Deux monuments hors catégorie entourent le col de Spandelles (1re catégorie, 10,3 km à 8,3%) : l'Aubisque (16,4 km à 7,1%) et Hautacam (13,6 km à 7,8%), pour une arrivée au sommet.

Tour de France 2022 : le profil de la 18e étape
Tour de France 2022 : le profil de la 18e étape
Crédit : Vincent LEFAI, Sabrina BLANCHARD, Paz PIZARRO / AFP

11. Samedi 23 juillet : le chrono final

Un dernier contre-la-montre de 40,7 km dans le Lot entre Lacapelle-Marival et Rocamadour pour renverser la table comme Pogacar en 2020 ? Gérer son avance comme le même Slovène l'an passé entre Libourne et Saint-Émilion (30,8 km) ? 8e d'une étape remportée par le Belge Wout Van Aert, le coureur de l'équipe UAE Team Emireates n'avait concédé que 25 secondes sur son dauphin à Paris, le Danois Jonas Vingegaard, relégué à 5 minutes 20 au final.

Tour de France 2022 : le profil de la 20e étape
Tour de France 2022 : le profil de la 20e étape
Crédit : Vincent LEFAI, Paz PIZARRO / AFP
La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire