1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Tour de France 2021 : une bonne édition pour 64% des Français
4 min de lecture

Tour de France 2021 : une bonne édition pour 64% des Français

LE BAROMÈTRE - Le dernier sondage réalisé par Odoxa pour Keneo et RTL porte dimanche 18 juillet sur la 108e édition de la Grande Boucle, qui s'achève en début de soirée à Paris.

Le peloton du Tour de France le 16 juillet 2021
Le peloton du Tour de France le 16 juillet 2021
Crédit : Philippe LOPEZ / AFP
Gregory Fortune
Gregory Fortune

54% des Françaises et des Français estiment que le Tour de France 2021 a été une bonne édition et 10% une très bonne édition. Une minorité de sondés (34%) se déclare déçue par les résultats des coureurs français, mais ce chiffre grimpe à 50% chez les amateurs de cyclisme.

Pour 57% des personnes interrogées au sein du grand public et 61% chez les passionnés, Julian Alaphilippe est capable de remporter le Tour un jour, et doit orienter sa préparation en conséquence. Enfin, 72% des Français pensent que le cyclisme est touché par le dopage, un chiffre élevé mais en baisse de 22 points par rapport à 2016.

Voici les principaux enseignements du dernier sondage réalisé par Odoxa pour Keneo et RTL. L'enquête a été réalisée selon la méthode des quotas sur internet les jeudi 15 et vendredi 16 juin 2020 auprès d'un échantillon de 1.005 personnes représentatives de la population française âgée de 18 ans et plus, parmi lesquelles 388 amateurs de cyclisme. Découvrez-la en quatre points majeurs

1. Une bonne édition

Interrogés juste après l’arrivée de la dernière étape de montagne, les Français tirent un bilan globalement positif de la 108e édition de la Grande Boucle. 64% d’entre eux et 81% des amateurs de cyclisme sont satisfaits du Tour cette année, soit respectivement 5 et 7 points de mieux que l’an passé.

À lire aussi

Si la domination de Tadej Pogacar dès les premières étapes de montagne aura rapidement tué tout suspense dans la course au général, les Français ont découvert Mathieu van der Poel, petit-fils de Poulidor et grand animateur des premières étapes. Julian Alaphilippe, en jaune dès la 1re étape, n’a cessé d’attaquer encore une fois. 

Ce Tour sera aussi marqué par le grand retour de Mark Cavendish, ultra-dominateur sur les sprints. Et une nouvelle fois, les Français ont été nombreux à l’avant malgré peu de réussite. Anthony Perez, Franck Bonnamour ou encore Pierre Latour et David Gaudu ont animé de nombreuses étapes cette année.

Ce Tour 2021 restera aussi celui du retour du public en nombre sur les bords des routes et notamment dans les cols après une édition 2020 limitée en raison de la situation sanitaire.

Tour de France 2021 : une bonne édition
Tour de France 2021 : une bonne édition
Crédit : Odoxa pour Keneo et RTL

2. Pas déçus par les résultats des Français

À moins d’une victoire surprise sur les Champs-Élysées seul Julian Alaphlippe sera parvenu à glaner un bouquet cette année. Nacer Bouhanni a cumulé les places d’honneur sans parvenir à contester Mark Cavendish sur les sprints. Côté général, Guillaume Martin et David Gaudu ont accompagné les meilleurs en montagne mais n’avaient pas le niveau suffisant pour obtenir un podium ou un top 5.

Les Français ne sont pour autant pas déçus des performances de leurs coureurs (63%). Les amateurs de cyclisme sont plus partagés (50% sont déçus et 49% ne le sont pas). En comparaison de l’an passé, la déception est moins forte (respectivement 6 et 8 points). Pris dans une chute dès la 1re étape l’an passé, Thibaut Pinot faisait partie des grands favoris de l’édition 2020 et avait suscité une forte déception au sein du public.

Tour de France 2021 : les sondés pas déçus par les résultats des Français
Tour de France 2021 : les sondés pas déçus par les résultats des Français
Crédit : Odoxa pour Keneo et RTL

3. Alaphilippe doit en faire un objectif

Chaque année depuis son Tour 2019 exceptionnel, les débats font rage : Julian Alaphilippe a-t-il le potentiel et les capacités pour gagner le Tour de France ? Hors-jeu au général rapidement cette année, le champion du monde aura tout de même été très présent cette année encore : vainqueur de la 1re étape, attaquant éternel, il aura même roulé à de nombreuses reprises pour permettre à Cavendish de remporter ses sprints.

Cette édition aura-t-elle marqué la fin des désillusions du public français à l’égard de son chouchou ? Il semblerait que non. Interrogés sur leur souhait pour l’avenir, 57% des Français et 61% des amateurs de cyclisme estiment que Julian Alaphilippe doit orienter sa préparation pour essayer de gagner le Tour car il en est capable. 39% des Français et 38% des amateurs de cyclisme jugent, au contraire, qu’il ne doit pas le faire car il n’a pas le profil et qu’il doit rester performant sur les classiques et continuer à animer les étapes.

Tour de France : Alaphilippe doit en faire un objectif
Tour de France : Alaphilippe doit en faire un objectif
Crédit : Odoxa pour Keneo et RTL

4. L’ombre du dopage plane toujours

Suspicions autour des performances de Tadej Pogacar voire du retour de Mark Cavendish au plus haut niveau, descente de police à l’hôtel de l’équipe Barhain-Victorious : cette édition n’aura pas dérogé à la règle. L’ombre du dopage plane toujours sur le Tour et sur le cyclisme.

Résultat, une large majorité des Français (72%) et des amateurs (76%) estiment encore que le cyclisme est touché par le dopage. Mais il y a du mieux. En 2016, 94% de nos concitoyens qualifiaient le cyclisme de touché, soit 22 points de moins en 5 ans. Reste que le chemin est encore long avant de convaincre le public que le dopage est derrière lui.

Tour de France : l’ombre du dopage plane toujours
Tour de France : l’ombre du dopage plane toujours
Crédit : Odoxa pour Keneo et RTL
La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/