1. Accueil
  2. Sport
  3. Autres sports
  4. Tour de France 2021 : Alaphilippe s'impose en patron à Landerneau et endosse le jaune d'entrée
6 min de lecture

Tour de France 2021 : Alaphilippe s'impose en patron à Landerneau et endosse le jaune d'entrée

COMPTE-RENDU - Intouchable dans la côte finale, le Français de la formation Deceuninck-Quick Step a remporté la 1re étape, samedi 26 juin. Il revêt déjà le maillot jaune de leader. Jusqu'à quand ?

Julian Alaphilippe en jaune sur le Tour le 25 juillet 2019
Julian Alaphilippe en jaune sur le Tour le 25 juillet 2019
Crédit : Marco Bertorello / AFP
Gregory Fortune & AFP

Le Tour de France 2021 est lancé, et il l'est de la meilleure des manières pour Julian Alaphilippe, bien parti pour faire saliver le public français une année de plus. Annoncé parmi les grands favoris de la 1re étape Brest-Landerneau avec un final en côte, le coureur de la formation Deceuninck-Quick Step a une nouvelle fois répondu présent. Personne n'a pu répondre à son attaque à un peu plus de 2 km du sommet de la côte de la Fosse aux Loups.

Arrivé détaché, le coureur de 29 ans s'impose finalement avec 8 secondes d'avance sur Michael Matthews et Primoz Roglic. Après ses 14 jours en jaune en 2019, jusqu'à deux jours de l'arrivée à Paris (5e au final), et les trois de l'an passé, le natif de Saint-Amand-Montrond délaissera donc son maillot arc-en-ciel de champion du monde pour la tunique dorée de leader du Tour lors de la 2e étape, dimanche 27 juin, entre Perros-Guirec et Mûr-de-Bretagne. 

Julian Alaphilippe sera encore favori dans "l'Alpe d'Huez" bretonne. Et à entendre son discours offensif conjugué aux actes, il pourrait encore lever les bras sur la ligne et accentuer son avance au classement général. Mais déjà, la grande interrogation autour de ses ambitions prend de l'épaisseur : est-il véritablement l'un des candidats à la victoire finale à Paris, dimanche 18 juillet ?

Deux grosses chutes

Père de famille depuis quelques jours, Alaphilippe signe sa sixième victoire d'étape sur le Tour de France depuis 2018. "J'avais à cœur de réussir, mais de là à le faire !", s'est exclamé le Français, qui est passé à l'attaque à 2.300 mètres de la ligne. "Dans le final, j'ai été pris dans une chute mais on a pu rentrer sans s'énerver. Il fallait conclure le travail dans la dernière ascension. J'ai donné le maximum sans me poser de question".

À lire aussi

Deux grosses chutes se sont en effet produites dans cette étape d'ouverture. La première, due à une spectatrice qui a brandi une pancarte, a surtout entraîné des dégâts matériels. La seconde, à moins de 8 kilomètres de l'arrivée, a concerné notamment le Britannique Chris Froome, quadruple vainqueur de l'épreuve, qui a pu toutefois remonter sur le vélo après plusieurs minutes. 

Six hommes à l'avant

Dans cette étape de près de 200 kilomètres, le peloton a laissé moins de quatre minutes à l'échappée, composée des Français Anthony Perez et Franck Bonnamour, des Néerlandais Danny Van Poppel et Ide Schelling, du Britannique Connor Swift et de l'Espagnol Cristian Rodriguez). 

Ide Schelling, un jeune Néerlandais de 23 ans néophyte du Tour, s'est dégagé ensuite dans l'une des six côtes du jour, à 83 km de l'arrivée. Il s'est lancé dans un raid solitaire qui a pris fin à l'entrée des 30 derniers km et s'est adjugé le maillot à pois de meilleur grimpeur. 

Tour de France 2021 : le profil de la 1re étape
Tour de France 2021 : le profil de la 1re étape
Crédit : Sophie RAMIS, Cléa PÉCULIER / AFP

Le film de l'étape :

17h12 - Julian Alaphilippe s'impose à Landerneau et endosse le premier maillot jaune de ce Tour 2021.

17h11 - Alaphilippe seul en tête avec une belle avance sous la flamme rouge.

17h10 - Alaphilippe creuse l'écart à 1,7 km de l'arrivée, personne n'est parvenu à revenir sur lui.

17h08 - Attaque de Alaphillipe à plus de 2 km de l'arrivée, le Français creuse l'écart.

17h06 - Les Deceuninck roulent en tête d'un peloton réduit, Alaphilippe est en 4e position, Van Aert en 7e. Derrière, Froome est reparti.

17h05 - Plus que 5 km avant de connaître le premier maillot jaune de ce Tour.

17h03 - Encore une énorme chute à l'avant, cette fois à plus de 70 km/h... Une trentaine de coureurs sont à terre dont Richie Porte, Greg Van Avermaet, Chris Froome.

16h59 - 8 km avant le pied de la dernière difficulté du jour.

16h51 - Les pourcentages les plus rudes de la côte de la Fosse aux Loups sont situées au pied de l'ascension finale.

16h46 - Le peloton sous la banderole des 20 km.

16h41 - Julian Alaphilippe, qui est resté debout lors de la chute massive, est aux avant-postes du peloton à 23 km de l'arrivée.

16h36 - Jonction à l'avant à 27 km de Landerneau, il n'y a plus aucun échappé.

16h34 - Plus que 23 secondes d'avance pour Ide Schelling sur le peloton à 29 km de l'arrivée.

16h30 - Van Aert est revenu dans le peloton principal au prix d'une grosse poursuite.

16h27 - Peter Sagan et Wout Van Aert sont distancés à l'arrière du peloton après la chute.

16h24 - L'équipe Deceuninck de Julian Alaphilippe roule en tête de peloton et réduit le retard sur l'homme de tête à 1 minute 29, 35,5 km à parcourir.

16h10 - Énorme chute en tête de peloton, Tony Martin est tombé à cause d'une pancarte brandie par une spectatrice en bord de route entraînant avec lui plusieurs dizaines de coureurs.

16h06 - C'est fait pour Ide Schelling au sommet de la côte de Saint-Rivoal. Son étape est réussie, il devrait se relever.

15h58 - Le Néerlandais Ide Schelling toujours seul en tête à 54 km de l'arrivée. Il compte 2'27" d'avance sur le peloton et devrait s'assurer le premier maillot à pois de cette édition en prenant un troisième point au sommet de la côte de Saint-Rivoal.

15h46 - Caleb Ewan devance Peter Sagan pour la 2e place du sprint intermédiaire.

15h37 - Schelling seul en tête à 67 km de l'arrivée : Perez, Bonnamour, Van Poppel, Swift et Rodriguez viennent d'être repris par le peloton.

15h23 - Ide Schelling a poursuivi son effort et se retrouve seul en tête avec 1'23" d'avance sur ses cinq compagnons d'échappée ; le peloton pointé à 2'41". 78 km à parcourir.

15h16 - Le Néerlandais Ide Schelling passe en tête au sommet de la côte de Stang Ar Garront et empoche son deuxième point au classement de la montagne. Le Français Anthony Perez, deux points également, reste néanmoins virtuel maillot à pois car il est passé en tête d'une côte de 3e catégorie.

14h57 - L'écart est passé sous les 2 minutes entre les six hommes de tête et le peloton : 1'48" à 97 km du but.

14h42 - 107 km à parcourir et le peloton maintient les échappés à distance : 2'12" de retard.

14h22 - Toujours un peu plus de 2 minutes d'avance pour les Français Anthony Perez et Franck Bonnamour, les Néerlandais Danny Van Poppel et Ide Schelling, le Britannique Connor Swift et l'Espagnol Cristian Rodriguez, 2'20" précisément, à 119,5 km de Landerneau..

14h09 - Danny Van Poppel, décroché du groupe de tête dans la dernière côte, revient à l'avant. 2'39" d'avance pour le groupe de six à 129,5 km de l'arrivée.

14h04 - Le Français Anthony Perez s'empare virtuellement du maillot à pois de meilleur grimpeur en passant en tête au sommet de la côte de Locronan.

13h56 - Plus que 2'26" de marge pour les six hommes de tête à l'approche de la côte de Locronan.

13h44 - L'écart entre les échappés et le peloton est repassé sous les 3 minutes : 2'48" à 145 km de la ligne.

13h28 - L'avance des six coureurs de tête diminuent doucement : 3 minutes et 9 secondes de marge à 160 km de l'arrivée.

13h20 - Le scénario de ce début d'étape est posé : les six hommes à l'avant comptent 3'35 d'avance sur le peloton à 162 km de Landerneau. On retrouve les Français Anthony Perez et Franck Bonnamour, les Néerlandais Danny Van Poppel et Ide Schelling, le Britannique Connor Swift et l'Espagnol Cristian Rodriguez.

13h09 - Le Hollandais Ide Schelling passe en tête au sommet de la côte de Rosnoën devant Anthony Perez. Il empoche à son tour 1 point au classement de la montagne et rejoint le Belge Victor Campenaerts.

13h05 - Ils sont désormais 6 dans l'échappée avec le retour de Connor Swift. 3 minutes et 40 secondes d'avance sur le peloton à 172 km de l'arrivée. 2 km avant le sommet de la deuxième difficulté du jour, la côte de Rosnoën.

12h58 - Le peloton se relève, 1 minute d'avance pour les 5 hommes de tête. 

12h54 - Bonnamour rejoint par quatre autre coureurs dont le Français Anthony Perez.

12h50 - Le Français Franck Bonnamour tente à nouveau sa chance et prend quelques longueurs d'avance sur le peloton.

12h45 - C'est le Belge Victor Campenaerts qui empoche le premier point du classement de la montagne de cette édition.

12h42 - Peloton de nouveau groupé.

12h40 - Cinq coureurs dont le Français Benoît Cosnefroy sont légèrement devant le reste du peloton mais l'écart n'est pas significatif.

12h36 - Personne n'est encore parvenu à creuser l'écart, l'avant du peloton est en file indienne à vive allure dans un départ en montée.

12h34 - La voiture rouge du directeur de course s'écarte, c'est officiellement parti pour ce Tour de France 2021. Et déjà des attaques, comme attendu.

12h28 - Encore 1,5 km avant le départ réel.

12h19 - 23 équipes de 8 coureurs sont au départ : les 19 du WorldTour, Alpecin (lauréate du classement continental 2020) et 3 invitées (Arkea-Samsic, BB Hotels et TotalEnergies). 

12h10 - Le départ fictif vient d'être donné. C'est parti pour 20 minutes de défilé dans les rues de Brest.

12h00 - Bonjour et bienvenue à toutes et à tous pour suivre le départ d'un nouveau Tour de France sur RTL.fr.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/