5 min de lecture Star Wars 8

"Star Wars 8" : l'épisode qui n'a pas peur de casser les codes de la saga

NOUS L'AVONS VU - Avec son intrigue surprenante, l'épisode 8 réalisé par Rian Johnson s'affranchit des codes de la saga créée par George Lucas il y a 40 ans.

Rian Johnson à bord du Faucon Millenium avec Chewbacca
Rian Johnson à bord du Faucon Millenium avec Chewbacca Crédit : The Walt Disney Company France
Capucine Trollion
Capucine Trollion
Journaliste RTL

Surprenant. C'est le mot qui revient immédiatement pour décrire Star Wars 8. Ce nouvel épisode de la saga, qui a fêté ses 40 ans en avril dernier, déjoue tous les paris. Oubliez tout ce que vous pensez savoir sur le film. Rian Johnson (Looper) a réussi l'un des exercices les plus compliqués pour un réalisateur de Star Wars : renouveler l'histoire et le mythe auquel les fans sont attachés depuis quatre décennies. Mais sans les frustrer.

Grâce à une intrigue dense, des personnages charismatiques et un scénario qui va les scotcher à votre siège, le cinéaste casse les codes historiques de la saga. Vous ne trouverez pas de spoilers dans cette critique. Toutefois, si vous voulez prendre aucun risque, nous vous invitons à lire nos autres articles sur Star Wars 8.

Avant d'aller plus loin, il est important de rappeler à quel moment se déroule Star Wars 8. L'aventure démarre juste après la rencontre de Rey, nouvelle héroïne de la saga, et Luke Skywalker sur la planète d'Anch-To. Le Maître Jedi, qui n'a pas encore prononcé un mot, a décidé de s'exiler à l'autre bout de l'univers pour des raisons encore inconnues. Leia, sa sœur jumelle, continue de se battre contre le Premier Ordre, dirigé par le Suprême Leader Snoke, comme elle faisait des années auparavant contre l'Empire. Mais justement, rien n'est vraiment comme avant. 

À lire aussi
Mark Hamill a révélé le funeste destin de Luke dans "Star Wars 8" Star Wars 8
"Star Wars 8" : Mark Hamill confirme la mort de Luke Skywalker

Les femmes prennent le pouvoir

On en avait déjà eu un aperçu avec Star Wars 7, mais Star Wars 8 va encore plus loin dans la mise en avant des personnages féminins. Rey est définitivement l'héroïne de cette nouvelle saga. Cette pilleuse d'épaves de Jakku, qui ignore tout de ses origines, se retrouve au cœur d'un combat qui la dépasse : la Lumière contre l'Obscurité. Indépendante, courageuse et surtout têtue, Rey ne se laisse pas faire. Luke Skywalker joue l'ermite grincheux et refuse d'aider l'Alliance ? Aucun problème. Elle fait tout pour lui montrer qu'il doit rejoindre le combat mais surtout l'aider à dans son apprentissage de la Force.


Quant à Leia, elle a beau perdre de plus en plus d'alliés dans son combat contre le Premier Ordre, elle ne perd pas espoir. Et ce n'est pas Poe Dameron, qui refuse de lui obéir, qui la fera plancher. Implacable, elle tente au mieux de sauver ses troupes.

Le film est aussi l'occasion de faire la connaissance de l'Amiral Holdo, nouvelle venue dans l'histoire, qui montre qu'elle est aussi une femme forte. Fidèle amie de Leia, elle n'est pas prête de se laisser diriger par Poe Dameron (encore lui) et montre au moment où on s'y attend le moins, qu'elle a aussi un cœur de rebelle.

La fin du mythe de l'Élu(e) ?

La saga Star Wars repose quasi-entièrement sur ce mythe, celui d'une personne qui réussira à sauver la galaxie du Mal (le Côté Obscur) et qui rétablira l’Équilibre au sein de la Force. Nombreux sont les fans qui pensent (ou pensaient) que ce statut était celui d'Anakin Skywalker puis de son fils Luke et enfin de Rey.

Dans Star Wars 8, Rian Johnson n'y donne plus d'importance. Il y a plus important à faire : Rey essaye de découvrir qui elle est, Kylo Ren continue de se battre contre son côté Lumineux, tandis que les forces de la Résistance s'amenuisent. Alors oui, les deux côtés de la Force vont s'affronter, mais au final, ce n'est pas cela que vous retiendrez. Le mythe de l'Élu(e) a-t-il disparu pour autant de la saga ? Rien ne permet de l'affirmer. Les Derniers Jedi permet de nombreuses interprétations... Et l'épisode 9 pourrait réserver aussi son lot de surprises.

La naissance d'une nouvelle génération de héros

Le réalisateur Rian Johnson avec John Boyega (Finn) et Oscar Isaac (Poe Dameron)
Le réalisateur Rian Johnson avec John Boyega (Finn) et Oscar Isaac (Poe Dameron) Crédit : Walt Disney Company France

Tout le monde le sait : les Skywalker sont LA famille au cœur de toute la saga. Anakin, Luke, Leia, ces trois noms rythment les épisodes depuis 40 ans. Une famille où la Force est très puissante. Un clan qui a fondé, détruit, reconstruit la galaxie très très lointaine. Mais dans Star Wars 8, vous découvrirez que l'aura des Skywalker est en train de s'éteindre et qu'une nouvelle génération de héros, héroïnes et méchants est en train de naître.

Rian Johnson poursuit avec Star Wars 8 ce que J.J Abrams avait débuté dans Star Wars 7 : faire éclore de nouveaux personnages emblématiques : Rey, la pilleuse de Jakku qui pourrait devenir Jedi, Finn l'ex-Stormtrooper qui rejoint l'Alliance et Poe Dameron, le pilote émérite mais tête brûlée. Ces nouveaux héros n'ont rien à voir avec les Skywalker, mais ils incarnent bel et bien la relève. 

Le film détourne avec humour les codes de la saga

Les Derniers Jedi multiplie les références à la saga originelle. Mais, là où on ne l'attend pas. Ces moments pourront autant hérisser les poils que faire rire aux éclats le public. Vous avez bien lu. Rian Johnson frappe fort, mais ce n'est pas pour déprécier les épisodes de Georges Lucas. C'est, au contraire, un hommage, sous le signe de l'humour. Le sabre laser de Luke Skywalker ? Rien d'autre qu'une breloque pour le principal intéressé ? Tout est possible dans ce film.

L'intrigue évolue, souvent de manière inattendue. Certaines fois à grands renforts d'humour qui rappellent les films Marvel comme les Avengers ou Les Gardiens de la Galaxie. Pas sûre que cela plaise à tous les fans, mais il faut reconnaître que Rian Johnson n'a pas eu peur de casser les codes et les dogmes historiques de la saga. C'est un véritable tour de force.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Star Wars 8 Star Wars Cinéma
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7791394854
"Star Wars 8" : l'épisode qui n'a pas peur de casser les codes de la saga
"Star Wars 8" : l'épisode qui n'a pas peur de casser les codes de la saga
NOUS L'AVONS VU - Avec son intrigue surprenante, l'épisode 8 réalisé par Rian Johnson s'affranchit des codes de la saga créée par George Lucas il y a 40 ans.
https://www.rtl.fr/culture/super/star-wars-8-l-episode-qui-n-a-pas-peur-de-casser-les-codes-de-la-saga-7791394854
2017-12-13 07:35:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/lFoO6LGdkNlQ2QelgMI4gg/330v220-2/online/image/2017/1212/7791395852_rian-johnson-a-bord-du-faucon-millenium-avec-chewbacca.jpg