3 min de lecture Famille royale

VIDÉO - Le prince Harry, piégé par une fausse Greta Thunberg, tacle Donald Trump

Deux youtubeurs russes se sont faits passer pour la jeune activiste suédoise pour obtenir, selon eux, deux entretiens téléphoniques avec le mari de Meghan Markle.

>
Prince Harry prank call with Greta Thunberg was a prank Crédit Image : Ben STANSALL / POOL / AFP |
Aymeric Parthonnaud
Aymeric Parthonnaud
Journaliste

"Donald Trump a du sang sur les mains". Voilà une déclaration qui ne manquera pas de faire bondir la diplomatie britannique et la reine Elizabeth II très attachée au devoir de réserve de la famille royale. 

Le duc de Sussex, Harry, aurait été piégé par deux youtubeurs russes qui se sont fait passer pour la militante écologiste Greta Thunberg et son père afin d'obtenir deux entretiens téléphoniques avec le prince. Vladimir Kuznetsov et Alexey Stolyarov - alias Vovan et Lexu - auraient pu dialoguer longuement avec le prince alors que ce dernier séjournait dans sa luxueuse résidence de Vancouver Island au Canada. 

Les deux appels ont eu lieu le 31 décembre 2019 et le 22 janvier 2020 et ils ont été publié sur YouTube avec une animation cartoon représentant les différents protagonistes de la conversation. Dans ces conversations, le prince évoquerait les tensions actuelles au sein de la famille royale et son départ de l'institution rebaptisé "Megxit". 

"Cette décision n'est pas simple à prendre mais c'était la bonne pour moi et ma famille, c'était la bonne décision pour protéger notre fils. Je pense que beaucoup de gens peuvent se reconnaître dans notre volonté de faire de notre famille une priorité. Ce n'est pas facile mais nous allons commencer cette nouvelle vie. Et le prince Harry de conclure ce chapitre en disant dans un rire que la "vie normale est finalement bien meilleure que la vie princière"

Le monde est gouverné par de grands malades...

Prince Harry
Partager la citation
À lire aussi
Archie, Meghan et Harry habitent désormais dans une villa de Santa Barbara people
Meghan et Harry quittent Los Angeles pour Santa Barbara (et une magnifique villa)

Le prince se serait aussi aventuré sur le domaine politique et diplomatique. "Le simple fait que Donald Trump renforce tant l'industrie du charbon en Amérique... Il a du sang sur les mains, lâche-t-il. Mais Trump fera tout pour te [Greta Thunberg] rencontrer et redorer son image, mais il n'aura pas une conversation sur le changement climatique avec toi, car tu auras le dessus sur la question." 

Le prince Harry a eu aussi son mot à dire sur les dirigeants du monde entier sur la question climatique : "Malheureusement, le monde est gouverné par de grands malades, donc des gens comme toi et la jeune génération sont ceux qui vont vraiment faire la différence. Les gens ont besoin d'être réveillés et la seule manière d'éveiller les consciences c'est, je le crois, de faire des choses extrêmes. Seul un grand choc bousculera enfin les choses." 

Boris, Andrew et les autres...

Le prince Harry aurait aussi donné quelques conseils à la fausse Greta sur Boris Johnson, l'actuel Premier ministre britannique : "Je pense que c'est un homme bien et que tu fais partie des rares personnes à pouvoir le toucher mais tu dois comprendre qu'il est âgé et qu'il sera très difficile de le faire évoluer sur certaines questions. Ces gens croient ce qu'ils veulent croire. C'est contre ça que tu te bats : les vieilles habitudes."

Le jeune père de famille aurait même évoqué l'autre grand scandale qui a secoué la famille royale : son oncle le prince Andrew, embourbé dans l'affaire Epstein : "Je n'ai pas grand chose à dire sur la question. Peu importe qu'il a fait ou n'a pas fait, il est très éloigné de ma vie et de ma femme. Nous travaillons sur les sujets de l'inclusion et des communautés donc nous sommes vraiment séparés de la majorité de ma famille au final." 

Les deux humoristes russes ont par le passé enregistré des canulars similaires avec des personnalités comme Bernie Sanders, le président turc Recep Tayyip Erdogan ou encore Elton John. 

La famille royale, souvent cible de canulars

La famille royale et le couple Meghan et Harry n'ont pas communiqué sur ces conversations. Impossible donc de savoir s'il s'agit d'enregistrements véritables ou d'une fausse conversation utilisant la technologie du deep fake pour imiter la voix très reconnaissable du prince. 

Des sources du tabloïd The Sun ont cependant indiqué que la famille royal a trouvé "tout à fait normal que le prince souhaite s'entretenir avec quelqu’un comme Greta Thunberg". Le journal rappelle d'ailleurs que la reine ou la princesse Diana avaient, elles aussi, été les cibles de pareils canulars dans le passé : en 1995 avec l'animateur de radio québécois Pierre Brassard ou encore l'animateur britannique Victor Lewis-Smith en 1996. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Famille royale Royaume-Uni Greta Thunberg
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants