1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. D'où viennent le néléphant, le nounours et le nombril ?
2 min de lecture

D'où viennent le néléphant, le nounours et le nombril ?

Les mots naissent parfois de confusions. Muriel Gilbert nous conte l’histoire abracadabrante du lierre, du lendemain et du nombril.

Un ours en peluche (image d'illustration)
Un ours en peluche (image d'illustration)
Crédit : barrett-ward/unsplash
D'où viennent le néléphant, le nounours et le nombril ?
00:03:19
D'où viennent le néléphant, le nounours et le nombril ?
00:03:19
Muriel Gilbert

Aujourd’hui, amis des mots, nous parlons d’agglutination. Mais encore ? C’est vrai que c’est un mot qui a plusieurs sens. Agglutiner c’est, selon le Larousse, “joindre en collant”. Il donne un exemple qui me parle beaucoup, à moi la confiseuse de langue française : “L’humidité a agglutiné les bonbons dans le sachet.” 

On reconnaît la racine latine "gluten" qui a donné en français le gluten, cette substance visqueuse contenue dans la graine des céréales, et la glu.

Et parfois, les mots s’agglutinent. Il y a des agglutinations relativement récentes et qui ont fait l’objet de décisions mûrement réfléchies par des instances linguistiques savantes : par exemple, les rectifications de l’orthographe de 1990 proposent de souder certains noms composés, et d’écrire cowboy, électroménager ou portemonnaie comme on écrit déjà portefeuille, en un seul mot, en faisant l’économie du trait d’union – soudure ou agglutination, c’est la même chose…

De l'endemain au lendemain

Mais il y a aussi des cas où l’agglutination s’est faite spontanément, naturellement, sous l’effet de l’usage, et parfois à la suite d’erreurs, de confusions. Le mot aujourd’hui, par exemple, était à l’origine une locution, un ensemble de mots, “au jour d’ui”, signifiant littéralement “le jour où l’on est”, selon le Dictionnaire historique de la langue française. Et puis les termes se sont agglutinés en un seul… avec quand même une apostrophe avant hui, mais, qui sait, peut-être elle aussi disparaîtra-t-elle un jour !

À lire aussi

Idem pour lendemain, qui est arrivé dans notre langue sous la forme endemain, qui voulait dire “le jour suivant”. On écrivait “l’endemain”, puis l’article L’ s’est confondu avec le nom et on s’est mis à dire “le lendemain”.

Je vous ai déjà parlé de la dinde, dont le nom d’origine était “poule d’Inde” (d’Inde, comme l’endroit où l’on croyait avoir découvert cet animal… alors qu’en fait on avait débarqué en Amérique). Et tenez, le lierre, figurez-vous, était un mot féminin, comme hedera, son origine latine. Il s’est d’abord écrit edre en ancien français, puis iedre, puis ierre. On disait donc “l’ierre a recouvert le mur”, puis l’article a fini par se confondre avec le nom, et ce qui était de l’ierre (féminin), est devenu du lierre (au masculin).

D'où vient le nounours ?

D’autres exemples ? Il y en a plein ! C’est ce phénomène qui a créé le nounours : le N de l’article indéfini un est venu se coller au mot ours, et a fait d’un ours un nounours. Mais attendez, j’ai encore plus bouleversant : notre nombril, que l’on appelle aussi, plus scientifiquement, ombilic, comme dans “cordon ombilical”. 

Les deux mots descendent de l’umbilicus latin. Umbilicus, ombilic, on voit bien la  parenté. Mais pourquoi ce N à l’initiale de Nombril ? Eh bien il a la même origine que le N de nounours : on est passés d’“un ombril” à “un nombril” parce que la liaison en N a été confondue avec le nom qui suivait. 

En somme, c’est exactement la même erreur rigolote que commettent nos tout-petits quand ils sont fascinés par le “navion” ou le “gros néléphant” : et je crois que c’est cet aspect-là, de ce phénomène curieux qu’est l’agglutination, que je trouve si joli.

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/