1. Accueil
  2. Culture
  3. Culture générale
  4. D'où viennent les noms de nos orteils ?
2 min de lecture

D'où viennent les noms de nos orteils ?

Après avoir expliqué l’origine des noms de nos doigts, Muriel Gilbert descend jusqu’aux orteils – ça chatouille !

Des pieds (image d'illustration)
Des pieds (image d'illustration)
Crédit : juja-han/unsplash
Nos orteils ont-ils un nom ?
03:09
Muriel Gilbert

Vous avez bien aimé la chronique sur le nom des doigts de samedi dernier, amis des mots, mais certains ont trouvé que tout ça avait un goût de trop peu. Et c’est ma foi vrai, nous n’avons pas dix doigts mais vingt, et je n’ai parlé que des dix du haut. Prêts pour la plongée dans les orteils ? Attention, ça chatouille !

On a commencé par les appeler des arteils, figurez-vous, jusqu’au XVIIIe siècle, car orteil est issu du latin articulus, “articulation”. On les appelle aussi familièrement “doigts de pied”, puisque ces dix petits appendices qui terminent si joyeusement le bas du corps d’Homo sapiens sont bien, comme le dit Larousse.fr, les homologues des doigts de la main.

La semaine dernière, nous avons détaillé l’origine du nom de chacun des doigts de la main : index, majeur, etc., mais les orteils ont-ils des noms ? J’ai toujours cru qu’ils n’en avaient pas. D’ailleurs, je vous conseille un merveilleux petit livre pour enfants intitulé Les orteils n’ont pas de nom, qui semble accréditer cette thèse (c’est de Jean Leroy et Matthieu Maudet, à L’Ecole des loisirs). 

Alors, c’est vrai, on parle du “gros orteil” (qui, paradoxe, n’a que deux articulations, quand les autres en ont trois), on parle du “petit orteil”, celui qu’on se cogne dans le montant du lit quand on va faire pipi la nuit et les autres on n’en parle jamais ! Au besoin, on va dire “je me suis fait une ampoule à l’orteil du milieu”, ou “au premier orteil après le gros orteil”, bref, on se débrouille avec des périphrases parce que justement on ne connaît pas leurs noms.

Il dépasse, votre deuxième orteil ?

À lire aussi

Pourtant (scoop !) ils en ont. Et plein. D’abord il y a un autre nom du gros orteil, que nous connaissons tous : hallux, du latin hallus, qu’on retrouve dans l’hallux valgus, cette déformation du gros orteil. Et certains spécialistes du pied, qui semble-t-il ont ressenti le besoin de nommer précisément toute cette petite troupe, ont donné aux autres doigts des noms latins : secundus, tertius, quartus, quintus (“deuxième, troisième, quatrième, cinquième”).

D’autres les appellent depasus pour le deuxième (“celui qui dépasse”, en latin), suivi de centrus (celui qui est au centre), pre-exterius et exterius pour les deux derniers.
J’ai même découvert une troisième dénomination, ma préférée : le gros, le grec, le médian, le romain et le petit. On dirait des noms pour les Dalton ! (En revanche, j’ai posé la question à tous mes copains médecins, kinés, infirmières, pas un n’utilise des mots-là.) Enfin, quoi qu’il en soit, CQFD, nos doigts de pied ont bien un nom, et même plusieurs.

Et finalement est-ce que vous me permettez une question intime, amis des mots ? Il dépasse, votre deuxième orteil, à vous ? Le mien en tout cas ne dépasse pas. Maintenant, retirez vos chaussettes : si votre deuxième orteil dépasse, vous avez le pied grec. Si trois ou quatre de vos orteils ont la même longueur, vous avez le pied romain (ou carré), et si vos orteils sont sagement classés du plus grand au plus petit, vous avez le pied égyptien. Dites-nous tout sur Facebook et Twitter, on veut des preuves en photo !

La rédaction vous recommande
À écouter aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/