8 min de lecture Espace

Décollage réussi pour Thomas Pesquet, en route pour la Station spatiale avec SpaceX

Thomas Pesquet entame son deuxième voyage vers l'ISS à bord de la capsule Crew Dragon de SpaceX. Le décollage a eu lieu peu avant midi ce vendredi. L'astronaute français et ses compagnons sont attendus à l'ISS samedi vers 11h30.

>
[Direct] #MissionAlpha - Décollage de Thomas Pesquet Crédit Image : NASA TV / AFP |
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Cinq ans après son premier voyage, Thomas Pesquet retourne déjà dans l'espace. Toujours aussi enthousiaste et pédagogue, l'ingénieur aéronautique français de 43 ans a été sélectionné pour prendre le commandement de la mission Alpha organisée par la Nasa et SpaceX qui doit le mener avec trois autres spationautes à bord de la Station spatiale internationale (ISS) pour un séjour de six mois jusqu'à l'automne 2021. 

Initialement prévu jeudi midi, le lancement de la mission a eu lieu à la mi-journée ce vendredi 23 avril depuis le célèbre pas de tir 39A de la célèbre base du Centre spatial Kennedy de la Nasa au nord du Cap Canaveral, en Floride. 

Peu avant midi, la fusée Falcon 9 a décollé du sol pour propulser la capsule Crew Dragon en orbite de la Terre. Le premier étage de la fusée est revenu se poser sur Terre sans encombre et Thomas Pesquet et ses compagnons d'équipage filent désormais à toute vitesse en direction de l'ISS où ils sont attendus samedi vers 11h (heure française) pour arrimer à la station.

L'événement était à vivre en direct grâce au flux vidéo proposé par la Nasa et SpaceX et sur l'antenne de RTL où nos spécialistes et nos invités ont passé au crible les objectifs de la mission et sont revenus durant toute la matinée sur les derniers préparatifs du vol avant le décollage.

Revivez le lancement de la mission

À lire aussi
Propulsé
Espace : Thomas Pesquet partage une photo d'une aurore boréale et d'un lever de soleil

12h15 - Que va-t-il se passer désormais ? La capsule Crew Dragon est attendue par l'ISS demain matin aux alentours de 11h10. Le contact entre le vaisseau et la station est prévu vers 11h30. Les astronautes devraient pouvoir rejoindre le reste de l'équipage vers 13h35 une fois l'écoutille ouverte.

12h05 - Thomas Pesquet est en apesanteur pour les six prochains mois.

12h02 - La capsule Crew Dragon est sur orbite. Le premier étage de Falcon 9 a été récupéré. Tout se déroule pour le mieux pour l'instant.

11h58 - Thomas Pesquet et ses compagnons d'équipage filent désormais à près de 200 km d'altitude. Pendant ce temps (fenêtre de gauche), le lanceur Falcon 9 a entamé sa descente vers la Terre où il doit être récupéré par SpaceX.

11h52 - Séparation des deux premiers étages de la fusée. Le moteur du deuxième étage assure désormais la propulsion de la capsule. Les astronautes sont désormais à plus de 150 kilomètres d'altitude.

11h49 - Allumage du moteur. La fusée Falcon 9 décolle du centre Spatial Kennedy. 

11h45 -  Dernière vérifications avant le décollage. Le moteur de la fusée Falcon 9 commence à refroidir. La capsule bascule en mode d’alimentation électrique interne. Thomas Pesquet et les membres d’équipage vérifient les commande de l’ordinateur de bord avant de laisser place aux séquences automatiques.

11h39 - Moins de dix minutes avant le décollage. L'équipage est en place, les réservoirs de la fusée se remplissent de carburant. Les équipes procèdent aux dernières vérifications.

11h35 - Recordman. Si cette nouvelle expédition longue durée se déroule comme prévu, Thomas Pesquet deviendra le Français ayant séjourné le plus longtemps dans l'espace. L’ingénieur aéronautique compte déjà 196 jours à plus de 100 kilomètres d'altitude. Le voila tout près de dépasser Jean-Pierre Haigneré, qui a cumulé un peu plus de 212 jours dans l'espace à la fin des années 1990.

11h30 - Le lancement est confirmé. La météo ne s'oppose pas au décollage de la mission qui aura lieu à 11h49 comme prévu.

11h25 - Décollage dans moins d'une demi-heure. La météo est toujours favorable. Thomas Pesquet et les membres d'équipage procèdent aux dernières vérifications à bord. Les équipes de SpaceX chargent la fusée en carburant.

La fusée Falcon 9 sur le pas de tir vendredi 23  avril 2021
La fusée Falcon 9 sur le pas de tir vendredi 23 avril 2021 Crédit : Space X NASA

11h20 - Thomas Pesquet ne va pas chômer dans l'espace. À 400 kilomètres d’altitude, Thomas Pesquet sera chargé de mettre en oeuvre une douzaine d'expériences scientifiques préparées par le Centre national d'études spatiales (CNES). 

Le Français participera par exemple au développement d'une "pince" acoustique pour piéger à distance les particules. Il participera aussi à des expériences dans le domaine de la nutrition et de la mesure des radiations pour préparer l'exploration spatiale de demain. 

Des exercices pédagogiques sont aussi prévus avec des étudiants à distance comme l’étude du comportements des blocs en orbite, comme nous vous l’expliquions dans cet article.

11h15 -  À bord de l’ISS samedi midi. Le trajet jusqu'à l'orbite de la Terre doit durer une dizaine de minutes environ. Mais l’arrimage à l'ISS prendra près de 24 heures. Il est prévu samedi matin à 11h30, heure de Paris. Thomas Pesquet aura le week-end pour s'installer et se reposer. À partir de lundi, il commencera son programme scientifique avec de multiples d'expériences à réaliser lors des six prochains mois.

10h55 - Mars 2024 ? Ambitieux. Dans son dernier entretien accordé à RTL, Thomas Pesquet se prononçait sur le calendrier avancé par Elon Musk pour la conquête de Mars.  

"C’est vrai que ce qu'a fait SpaceX, c'est assez impressionnant. Mais Mars en 2024, surtout dans les proportions dans lesquelles il l'indique, avec des équipages extrêmement étendus, non, ça ne marchera pas. Si on est sur la Lune en 2024, qu'on est en train d'y construire une base permanente, ce sera déjà superbe".

10h45 - Dans la tête de Thomas Pesquet. L’astronaute s’est confié à RTL au début du mois pour livrer son ressenti avant le grand départ.

"Il y a deux sensations que j'ai vraiment hâte de retrouver, expliquait-t-il alors. La première, c'est évidemment celle de l'impesanteur, de la légèreté, cet espèce de super pouvoir de flotter qui est quand même super agréable. Ce n'est pas toujours facile, parce qu'il faut changer la manière dont on fait les choses, mais c'est très agréable de se libérer des contraintes de son corps". Un entretien à retrouver en intégralité dans cet article.

10h30 - Des proches fiers mais inquiets. À quelques heures du décollage, le frère de Thomas Pesquet, Baptiste, a confié à notre envoyé spécial Lionel Gendron toute l’admiration qu’il avait pour son frère, pour ce qu’il est devenu, et pour l’exemple qu’il représente. Il n’a pas non plus caché qu’il était stressé car le spatial ça reste quelque chose d’exceptionnel, et de dangereux. Une cousine de Thomas Pesquet, Lucie, nous a aussi raconté que c’était compliqué de s’y habituer. Même si c’est à la deuxième mission de Thomas Pesquet. Il avait décollé de Baïkonour.

9h55 - Héros national. Symbole de l’excellence scientifique hexagonale, Thomas Pesquet est suivi de près par toute la classe politique "qui essaie de récolter quelques poussières d’étoiles", explique notre journaliste politique Olivier Bost dans son édito ce matin.

9h35 - Un vaisseau flambant neuf. Thomas Pesquet et ses trois compagnons d'équipage volent à bord du nouveau vaisseau Crew Dragon de SpaceX, la capsule ultramoderne qui a repris le flambeau des vols habités de la Nasa aux indémodables fusées russes Soyouz cet été. La dernière fois que Thomas Pesquet a volé, c’était à bord de ces capsules.

On vous explique comment les États-Unis ont retrouvé leur autonomie spatiale grâce à SpaceX dans cet article.

9h15 - L'entrée dans la capsule Crew Dragon. Les astronautes sont hissés vers le vaisseau de SpaceX, situé à 70 mètres de hauteur, à l’aide d’un ascenseur qui remonte le long du lanceur Falcon 9. Thomas Pesquet s'installe à gauche de la cabine, à côté de Megan McArthur et Shane Kimbrough. À droite se trouvera Akihiko Hosidhe qui a déjà pris part à la mission Crew 1.

Les astronautes ont embarqué à bord de la capsule Crew Dragon
Les astronautes ont embarqué à bord de la capsule Crew Dragon Crédit : Nasa

8h54 - Les astronautes arrivent sur le pas de tir. La fusée est située à 14 kilomètres du centre des opérations sur le pas de tir LC39A où étaient lancées les fameuses fusées Apollo. Thomas Pesquet et ses compagnons de vol y sont conduits à bord de voitures Tesla.

Le lanceur Falcon 9 au Centre spatial Kennedy
Le lanceur Falcon 9 au Centre spatial Kennedy Crédit : Nasa

8h30 - Les astronautes sont prêts. Thomas Pesquet et ses compagnons de vol quittent le Neil Armstrong Operations & Checkout Building pour prendre la direction du pas de tir où attend la fusée. 

Les astronautes se dirigent vers le pas de tir le 23 avril 2021
Les astronautes se dirigent vers le pas de tir le 23 avril 2021 Crédit : NASA / SpaceX / AFP

C'est la dernière occasion pour eux de saluer leurs proches avant le départ. Un "virtuel hug" en raison des consignes sanitaires très strictes qui prévalent avant le décollage : pas question d'emmener des bactéries indésirables à bord de l'ISS.

Thomas Pesquet salue sa compagne Anne Mottet, un "virtual hug" en raison des consignes sanitaires
Thomas Pesquet salue sa compagne Anne Mottet, un "virtual hug" en raison des consignes sanitaires Crédit : Nasa

8h20 - Les encouragements d'Elon Musk. Le patron de SpaceX est l'un des derniers à échanger avec l'équipage qui se dirigera vers le pas de tir dans quelques minutes.

08h - Le vol est maintenu. Le briefing météo a eu lieu et pas de voyant orange à l'horizon, rapporte notre envoyé spécial Lionel Gendron. À l'origine du report du vol jeudi, le vent souffle toujours mais il est moins fort. Les astronautes sont attendus sur le pas de tir peu avant 9 heures.

7h49 -  Les astronautes enfilent leurs combinaisons. Après une série de briefings, l'équipage de la mission Alpha revêt les fameuses tenues conçues par SpaceX. 

Thomas Pesquet enfile sa combinaison quatre heures avant le décollage
Thomas Pesquet enfile sa combinaison quatre heures avant le décollage Crédit : Nasa / SpaceX

Celles-ci n'ont rien à voir avec la combinaison d'astronaute classique qui les fait ressembler à des bonshommes Michelin. Elles sont fines, très épurées, noires et blanches. Même chose pour les bottes. C'est un costumier, un designer de Hollywood, José Fernandez, qui les a dessinées. Un spécialiste des super-héros Marvel.

L'équipage de la mission Alpha
L'équipage de la mission Alpha Crédit : AFP

07h45 - Dernier repas avant l’ISS. Thomas Pesquet a partagé sur les réseaux sociaux le menu de son dernier repas sur Terre avant de passer six mois en orbite. 

07h35 - Un voyage de 24h. Le convoi jusqu'à la Station spatiale doit durer 24 heures environ. L'arrimage est prévu samedi matin à 11h30, heure de Paris. Thomas Pesquet aura le week-end pour s'installer et se reposer. À partir de lundi, il commencera son programme scientifique avec de multiples d'expériences à réaliser lors des six prochains mois. Notre spécialiste Sophie Joussellin vous dit tout sur la mission Alpha.

07h25 - Plus que quelques heures avant le décollage. Thomas Pesquet et ses trois collègues se sont réveillés ou ont été réveillés à 23h09 précisément après avoir profité d'un dernier moment de détente sur la plage. Notre envoyé spécial au Centre spatial Kennedy Lionel Gendron nous raconte le déroulé de ces derniers instants.

Actuellement, les spationautes se préparent. Ce sont en quelque sorte les derniers moments qui leur appartiennent. Vers 7h30, ils auront leur premier briefing. Ensuite, il faudra enfiler la tenue d’astronaute. Leur arrivée sur le pas de tir ce sera un peu avant 3h du matin et un décollage dans la pénombre à 5h49 min, 11h49 en France. 

Il faut moins de 10 minutes pour arriver à hauteur de la station spatiale à 400 km au-dessus de nos têtes. En revanche il faudra près de 24 heures pour s’y arrimer. Il faut approcher délicatement. Pour rappel, l’ISS la station spatiale n’est pas statique. Elle file à 27.000 km/h

07h19 - Bienvenue dans ce live. Thomas Pesquet s'élancera en direction de la Station spatiale dans moins de cinq heures désormais, si les conditions météo le permettent. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espace Fil Futur SpaceX
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants