2 min de lecture Propulsé

Espace : que fait Thomas Pesquet à quelques heures du décollage ?

SpaceX envoie ce vendredi 23 avril quatre astronautes, dont Thomas Pesquet, vers la Station spatiale internationale, troisième mission de ce type du groupe privé depuis que les États-Unis ont repris les vols habités vers l'espace.

Un air d'Amérique Un Air d'Amérique Lionel Gendron iTunes RSS
>
Espace : que fait Thomas Pesquet à quelques heures du décollage ? Crédit Image : Thomas Pesquet / Twitter | Crédit Média : RTL | Durée : | Date : La page de l'émission
Lionel Gendron Journaliste

Plus que quelques heures avant le décollage de Thomas Pesquet, à bord d’une navette Space X. C’est la deuxième mission dans l’espace de l’astronaute françaisThomas Pesquet et ses trois collègues se sont réveillés ou ont été réveillés à 23h09 précisément.

A partir de là, le timing est très précis. Le compte à rebours est lancé. Actuellement, ils se préparent. Ce sont en quelque sorte les derniers moments qui leur appartiennent. Dans une demi-heure, ils auront leur premier briefing. Ensuite, il faudra enfiler la tenue d’astronaute. 

Leur arrivée sur le pas de tir ce sera un peu avant 3h du matin et un décollage dans la pénombre à 5h49 min, 11h49 en France. Il faut moins de 10 minutes pour arriver à hauteur de la station spatiale à 400 km au-dessus de nos têtes. En revanche il faudra près de 24 heures pour s’y arrimer. Il faut approcher délicatement. Pour rappel, l’ISS la station spatiale n’est pas statique. Elle file à 27.000 km/h

Un protocole pour les journalistes aussi

Quand on est journaliste, là aussi tout est codifié. Une fois que je vous aurais dit au revoir, je vais à un point de rendez-vous, ou les journalistes doivent laisser leur voiture. Le personnel de la Nasa nous emmènera ensuite en navette sur le site, au centre spatial. Il y a bien sûr des check-points, des contrôles, avant d’y arriver.

À lire aussi
espace
Impact d'astéroïde : comment réagirait la Terre si elle avait 6 mois pour éviter le pire ?

Sur place on est dans un centre de presse. Et là on est à 5-6 km à vol d’oiseau du pas de tir. On voit très bien la fusée. Mais à distance respectable pour ne pas être dans la zone du Blast : le souffle et la chaleur dégagés par les 9 moteurs Merlin qui vont propulser la fusée.

Et après il n’y a plus qu’à être admiratif de la performance, à commencer par celle des astronautes. Il faudra quand même travailler aussi.

En ce moment, il y a surtout des journalistes français et japonais car il y a un astronaute japonais. Comme Thomas Pesquet il sera assis sur un siège extérieur. Les deux sièges centraux étant réservés aux deux astronautes américains, qui sont aussi les pilotes.

Des proches fiers, mais toujours inquiets

Le frère de Thomas Pesquet, Baptiste, nous a dit que tout allait bien. Mais bien sûr Thomas Pesquet n’a pas trop le temps de parler. De toute façon à bord de la station, les communications sont assez faciles par vidéo ou par e-mail. 

Il nous a dit toute l’admiration qu’il avait pour son frère, pour ce qu’il est devenu, et pour l’exemple qu’il représente. Il n’a pas non plus caché qu’il était stressé car le spatial ça reste quelque chose d’exceptionnel, et de dangereux.

Une cousine de Thomas Pesquet, Lucie, nous a confié que c’était compliqué de s’y habituer. Même si c’est à la deuxième mission de Thomas Pesquet. Il avait décollé de Baïkonour.

Thomas Pesquet qui rappelons-le va effectuer différentes missions techniques et scientifiques. Des missions qui serviront aussi à poursuivre l’exploration spatiale, notamment pour une base sur la Lune. Et il sera à la fin de son séjour commandant de bord pendant un mois. Une première pour un Français.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Propulsé Thomas Pesquet ISS
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants