1. Accueil
  2. Actu
  3. Tech
  4. Thomas Pesquet de retour dans l'espace : que va-t-il manger à bord de l'ISS ?
2 min de lecture

Thomas Pesquet de retour dans l'espace : que va-t-il manger à bord de l'ISS ?

À bord de l'ISS, l'astronaute français pourra profiter de menus conçus par le chef Thierry Marx. La préparation des plats à déguster dans l'espace répond à des exigences bien précises.

Thomas Pesquet retourne dans l'espace pour une mission de six mois à partir du 22 avril 2021
Thomas Pesquet retourne dans l'espace pour une mission de six mois à partir du 22 avril 2021
Crédit : AFP
Sophie Joussellin - édité par Benjamin Hue

L'astronaute français Thomas Pesquet doit s'envoler jeudi 22 avril (12h15, heure française) depuis la Floride à bord d'un vaisseau américain de Space X pour sa deuxième mission à bord de la Station spatiale internationale (ISS) qui doit durer six mois. 

Il pourra se régaler grâce à de bons menus français concoctés notamment par le chef français Thierry Marx. Ces plats seront réservés aux repas de fête (anniversaire, arrivée de nouveaux astronautes dans l'ISS etc.). Le reste du temps les astronautes mangent des plats lyophilisés préparés par la Nasa.

Pressé de pommes de terre aux cèpes, boeuf de Bazas aux carottes, tarte amandine aux poires... Trois plats qui doivent être équilibrés et respecter des règles bien précises pour être servis à la table des astronautes.

Ils ont été mis au point au Centre français d'innovation culinaire à l'université d'Orsay par le chef Thierry Marx et par le chercheur en physique et chimie, Raphaël Haumont. "Très peu de sel, très peu de sucre, zéro miette, parce qu'il ne faut pas que ça vole partout. Le poivre ne peut pas être en grains, c'est du poivre liquide. Et puis les sauces doivent être assez visqueuses pour ne pas voler partout quand on ouvre la boîte", explique ce dernier.

Retravailler les recettes

À lire aussi

À 400 kilomètres d'altitude, en apesanteur, les astronautes perçoivent moins bien les saveurs. Thierry Marx a dû retravailler sa recette d'Amandine aux poires. "J'ai chassé quasiment le sucre pour aller plus sur des miels, récupérer le sucre de la poire. Et puis, il y a une torréfaction de l'amande, car l'amande est un corps gras quand elle n'est pas chauffée, ça reste une texture pâteuse. Et puis après, il y a la cuisson. À quel moment créer cette caramélisation pour développer une sursaveure". 

Ces plats de fête sont conditionnés dans des petites boîtes de conserve que les astronautes font réchauffer en moins d'une minute dans le petit four de la station spatiale. C'est l'entreprise française Hénaff qui les a mis en boîte et stérilisés car elle a toutes les certifications nécessaires pour le faire auprès des agences spatiales internationales. Si elle n'avait pas eu ces agréments, Thierry Marx aurait été obligé de préparer les repas aux États-Unis.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/