5 min de lecture Espace

Éclipses, étoiles filantes, Lune, planètes : que voir dans le ciel en 2021 ?

ÉCLAIRAGE - Le ciel nocturne va encore offrir de beaux spectacles cette année. Tour d'horizon des événements à ne pas manquer.

Éclipse solaire totale du 21 août 2017 aux États-Unis
Éclipse solaire totale du 21 août 2017 aux États-Unis Crédit : ROB KERR / AFP
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Nouvelles lunes, éclipses, essaims de météores, conjonctions de planètes... Pendant que l'humanité tentera de pousser un peu plus loin les frontières de l'exploration spatiale, le ciel nocturne promet d'offrir encore de jolis moments de contemplation en cette année 2021.

Pas moins de quatre éclipses sont au programme dans les douze prochains mois. Il y aura deux éclipses de Lune ainsi que deux éclipses de Soleil. Toutes ne seront pas visibles depuis chez vous, mais pourquoi ne pas voyager pour en profiter, si la pandémie le permet ?

Comme chaque année, les passionnés d'astronomie seront fidèles au rendez-vous pour admirer les pluie d'étoiles filantes, dont les épisodes les plus prolifiques auront lieu cet été et cet automne. Les plus avertis avertis sauront aussi apprécier le spectacle offert par les mouvements des planètes, comme la conjonction de Mercure et Jupiter, début mars. 

Tour d'horizon des événements à ne pas manquer dans le ciel cette année.

13 janvier 2021 : première nouvelle lune de l'année

À lire aussi
sciences
Les éléphants d'Afrique comptés depuis l'espace par des scientifiques

Cette nuit-là, la Lune ne sera pas visible dans le ciel. La Lune disparaît une fois par mois. Cela correspond au moment où l'astre est positionné parfaitement entre le Soleil et la Terre, sa face visible est alors faiblement éclairée, comme plongée dans l'obscurité. 

Les prochaines nouvelles lunes de l'année auront lieu les : 
- 11 février
- 13 mars
- 12 avril
- 11 mai
- 10 juin
- 10 juillet
- 8 août
- 7 septembre
- 6 octobre
- 4 novembre
- 4 décembre

5 mars 2021 : rencontre de Mercure et Jupiter

Le matin du 5 mars, environ une demi-heure avant le lever du soleil, Mercure surplombera légèrement Jupiter, plus lumineuse à sa droite. Les deux planètes seront visibles au-dessus de l'horizon est-sud-est. Des jumelles seront utiles pour observer le phénomène.

27 avril 2021 : première Super Lune de l'année

Cette nuit-là, la Lune sera entièrement illuminée et paraîtra plus grosse que d'habitude car elle sera à son point le plus proche de la Terre. On appelle ce phénomène une Super lune. On considère que le disque de l'astre est alors 7% plus grand et 30% plus lumineux que lors d'une pleine lune classique. Cette première Super Lune de l'année sera suivie par deux nouveaux épisodes qui auront lieu le 26 mai et le 24 juin.

26 mai 2021 : éclipse totale de Lune

Quelques heures après avoir atteint son point le plus proche de la Terre, donnant lieu à une Super Lune le 25 mai, la Lune sera pleine et passera dans l'ombre de la Terre pour produire un alignement Lune-Terre-Soleil que l'on appelle éclipse totale. Cette éclipse totale durera environ un quart d'heure et sera visible depuis l'Asie de l'Est, l'Australie, le Pacifique et les Amériques. Il ne sera pas possible de la voir directement en France.

10 juin 2021 : éclipse annulaire de Soleil

Les éclipses annulaires se produisent lorsque la lune figure au point le plus éloigné de la Terre sur son orbite et s'intercale entre notre planète et le soleil. Elle recouvre alors partiellement le Soleil mais du fait de sa petite taille, le cerclage extérieur de l'astre reste visible à la manière d'un anneau lumineux. Le phénomène sera visible au nord de l'Amérique du Nord, de l'Europe et de l'Asie.

Une éclipse annulaire à Tokyo le 21 mai 2012
Une éclipse annulaire à Tokyo le 21 mai 2012 Crédit : AFP

27 et 28 juillet 2021 : pluie de météores des Delta-Aquarides Sud

Issu de la constellation du Verseau, Aquarius en latin, dont il est proche, l'essaim météoriques des Delta-Aquarides Sud donne chaque année son maximum entre mi-juillet et mi-août. Il atteindra son apogée les 27 et 28 juillet et permettra d'apercevoir une vingtaine d'étoiles filantes par heure à la nuit tombée.

11, 12 et 13 août 2021 : pluie de météores des Pérséides

Chaque année, les Perséides permettent aux amoureux d'astronomie d'apercevoir des dizaines d'étoiles filantes dans le ciel d'été. Elles trouvent leur origine dans les restes de la comète Swift-Tuttle et sont visibles à l'œil nu après la tombée de la nuit dans un environnement éloigné de toute pollution lumineuse. Leur pic se produit généralement entre mi-juillet et mi-août et peut générer près d'un météore par minute. Il aura lieu cette année le 12 août avant l'aube.

20 août 2021 : admirer Jupiter

Aux alentours du 20 août, Jupiter et ses lunes seront entièrement éclairées par le Soleil et apparaîtront plus lumineuses que jamais. Le meilleur moment pour les observer avec des jumelles ou un télescope.

22 août 2021 : Lune bleue

La troisième des quatre pleines lunes de la saison est aussi connue sous le nom de Lune bleue. Cet événement rare ne se produit qu'une fois tous les deux ans et demi. Il n'y a normalement que trois pleines lunes à chaque saison de l'année. Mais comme elles se produisent tous les 29,53 jours, une saison contient parfois quatre pleines lunes. 

Cette dernière occurence est appelée Lune bleue. Pas à cause de sa couleur, on ne peut plus habituelle, mais pour sa grande rareté. La Lune bleue renvoie à l'expression anglophone "Once in a blue moon" que l'on peut traduire par "tous les 36 du mois". 

La Lune bleue peut aussi désigner une deuxième pleine lune dans un même mois civil, comme la dernière Lune bleue d'Halloween l'an passé.

21 octobre 2021 : pluie d'étoiles filantes des Orionides

Après les Delta Aquarides Sud et les Perséides durant l'été, les Orionides viennent illuminer chaque année le ciel d'automne lorsque la Terre croise le sillage des poussières laissées par la comète de Halley, donnant l'impression que les étoiles filantes viennent de la constellation d'Orion. Moins impressionnantes que les pluies précédentes, elles sont tout de même l'occasion d'apercevoir quelques météores en veillant tard ou en se levant tôt à la campagne.

Pluie d'étoiles filantes, les célèbres Orionides dans le parc national de Brecon Beacons au Pays de Galles, en 2017.
Pluie d'étoiles filantes, les célèbres Orionides dans le parc national de Brecon Beacons au Pays de Galles, en 2017. Crédit : CATERS/SIPA

5 et 12 novembre 2021 : pluie de météores des Taurides

Chaque entre fin septembre et fin novembre, la Terre peut profiter du spectacle de la pluie d'étoiles filantes des Taurides qui a lieu lorsque la Terre croise sur son orbite les débris laissés sur son sillage par la comète Encke. Par leur proximité avec la fin du mois d'octobre, on les appelle également les boules de feu d'Halloween. Les deux épisodes auront lieu cette année à une semaine d'intervalle début novembre.

17 novembre 2021 : pluie d'étoiles filantes des Léonides

Près d'un mois après le pic d’activité des Orionides, le fameux essaim des Léonides connaît son sursaut d’activité et donne à voir des dizaines d'étoiles filantes à l'oeil nu. Les Léonides apparaissent lorsque la Terre embrasse le champs de débris laissés par la comète Tempel-Tuttle dans son sillage. Elles sont l'une des pluies de météores les plus prolifiques. Leur point rayonnant se situe dans la constellation du Lion. Il faut les chercher avant l'aube, lorsqu'elle est à son apogée et s'éloigner de toute source de pollution lumineuse.

19 novembre 2021 : éclipse partielle de Lune

On parle d'éclipse lunaire partielle lorsqu'une partie de la lune se déplace à travers l'ombre extérieure de la Terre, ou sa pénombre. Cela rend une partie de la lune plus sombre. Le phénomène se produira le 19 novembre. Il sera visible depuis les Amériques, l'Europe du Nord, l'Asie de l'Est, l'Australie et le Pacifique. Mais la France ne pourra profiter que de l'entrée dans la pénombre de l'éclipse, qui ne produit pas un rendu particulièrement spectaculaire.

4 décembre 2021 : éclipse totale de Soleil

Mauvaise nouvelle pour les chasseurs d'éclipses. La dernière de l'année sera une éclipse polaire, car elle ne sera visible que depuis l'Antarctique. N'espérez pas profiter du spectacle sur les autres continents.

Éclipse totale du Soleil au-dessus du Chili le mardi 2 juillet 2019
Éclipse totale du Soleil au-dessus du Chili le mardi 2 juillet 2019 Crédit : MARTIN BERNETTI / AFP

14 décembre 2021 : pluie de météores des Géminides

Les Géminides sont le fruit de la trainée de poussières laissée dans son sillage par l'astéroïde Phaethon il y a quelques milliers d'années qui devient incandescente au moment de pénétrer dans l'atmosphère terrestre. La pluie d'étoiles filantes des Géminides devrait atteindre son apogée quelques heures avant l'aube le 14 décembre où elle pourra être vue dans un environnement isolé avec un ciel dégagé.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espace Propulsé Fil Futur
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants