2 min de lecture Espace

Le jour où un ancien général israélien a révélé l'existence des extraterrestres

Le 4 décembre dernier, le général Haim Eshed, responsable du programme de sécurité spatiale d'Israël pendant 30 ans, s'est livré à des révélations fracassantes sur l'existence d'une fédération galactique mêlant des extraterrestres, la planète Mars et Donald Trump.

La Terre vue de l'espace (illustration)
La Terre vue de l'espace (illustration) Crédit : AFP / Nasa
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Nous sommes déjà en contact avec les extraterrestres, Donald Trump est au courant mais il est encore trop tôt pour l'annoncer... Ces révélations fracassantes sont l'oeuvre de Haim Eshed, 87 ans, responsable du programme de sécurité spatiale d'Israël de 1981 à 2010. 

Dans un entretien au journal israélien Yediot Aharonot repris par les médias du monde entier début décembre, le général à la retraite affirme que des civilisations extraterrestres nous rendent visite depuis des années et qu'elles ont conclu un pacte avec les États-Unis et son pays pour demeurer dans l'ombre.

Il y aurait ainsi, quelque part sur la planète Mars, une fédération galactique, établie dans une base souterraine, où les États-Unis, Israël et des représentants d'une autre forme de vie intelligente travailleraient main dans la main sur différentes expériences à visée essentiellement scientifique. 

Des thèses développées dans un nouveau livre

Ces projets seraient menés dans le plus grand secret car l'humanité n'est pas encore prête à apprendre la nouvelle. Le président des États-Unis Donald Trump aurait même été dissuadé de révéler des informations au grand public pour ne pas déclencher une hystérie mondiale, la fédération estimant que l'humanité n'est pas encore assez mature pour encaisser la nouvelle.

À lire aussi
espace
La Nasa découvre une "super-Terre" de plus de 10 milliards d'années

Malgré le pedigree certain de son auteur, ce scénario à la Star Trek doit évidemment être lu avec beaucoup de précautions. Haim Eshed admet lui-même qu'il aurait été "interné" s'il avait "dit tout cela il y a cinq ans". Mais il estime que les mentalités ont changé aujourd'hui. "Ces questions sont traitées différemment. Je n'ai rien à perdre. J'ai mes diplômes et mes prix, je suis respecté dans les milieux universitaires". 

Ces révélations accompagnent surtout la sortie d'un ouvrage rédigé par ses soins, The Universe beyond the horizon, conversations with professor Haim Eshed, publié en novembre, dans lequel le général développe ces thèses et explique, par exemple, que les extraterrestres ont évité à l'humanité de sombrer dans une apocalypse nucléaire à plusieurs reprises.

Aucune trace de vie intelligente détectée à ce jour

Ce n'est pas la première fois que des personnalités reconnues se livrent à de telles assertions sur l'existence d'une autre forme de vie intelligente dans l'univers. Mais aucune preuve en ce sens n'a encore été rapportée jusqu'ici. Contactée par les médias américains, la Nasa n'a pas souhaité commenter la sortie de son ancien partenaire, se contentant de rappeler que les programmes d'exploration menés n'avaient pas encore fourni de résultats probants.

Joint par RTL.fr, Michel Viso, responsable des programmes d'exobiologie au Centre national d'études spatiales (Cnes), dresse le même constat et souligne que "la quête de vie extraterrestre se concentre aujourd'hui sur la recherche des conditions d'habitabilité des mondes", c'est-à-dire sur la présence d'eau liquide et de molécules organiques stables qui permettraient à des micro-organismes de prospérer et de modifier l'atmosphère de leur planète. 

ExoMars TGO, MarsExpress... Plusieurs programmes d'exploration spatiale cherchent à mettre en évidence des indices de vie passée ou dormante sur Mars. Des sondes ont aussi détecté des environnements susceptibles d'être propices à la vie dans des océans souterrains probablement présents sur des satellites de Jupiter et Saturne. Des exoplanètes situées à des dizaines, voire des milliers d'années lumières de la Terre sont aussi suspectées d'avoir des conditions favorables à la vie. Mais ces projets sont bornés par les limitations du transport de masse sur les sondes spatiales et les capacités des instruments de détection actuels.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Espace Propulsé Fil Futur
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants