2 min de lecture Année 2020

L'été où la Terre a pris rendez-vous avec Mars

Fin juillet, trois missions spatiales ont mis le cap vers Mars en l'espace de quelques jours. La planète rouge est l'endroit le plus accessible pour percer le mystère de la vie passée dans l'univers.

La planète Mars
La planète Mars Crédit : Indian Space Research Organisation (ISRO)
Benjamin Hue
Benjamin Hue
Journaliste RTL

Embouteillage en vue sur Mars. En l'espace de quelques jours cet été, profitant de la brève fenêtre durant laquelle la Terre et Mars sont les plus proches, pas moins de trois missions spatiales ont décollé en direction de la planète rouge. Après les Émirats Arabes Unis, le 19 juillet, puis la Chine, quatre jours plus tard, les États-Unis ont fermé le bal estival des sondes martiennes le 30 juillet en envoyant l'astromobile Perseverance déterrer les preuves que des bactéries vivaient sur la planète il y a trois milliards et demi d'années.

50 ans après les premiers pas de l'homme sur la Lune, Mars est le nouvel horizon de la conquête spatiale. Les scientifiques ont accumulé beaucoup d'informations sur l'évolution de l'astre rouge ces dernières années. De tous les mondes du système solaire, il est celui qui ressemble le plus à la Terre, par son atmosphère, ses reliefs creusés par l'érosion et son activité aquatique. L'heure est désormais venue d'y trouver de nouveaux éléments pour comprendre si la vie a pu un jour y apparaître.

Jusqu'à présent, seuls les Américains sont parvenus à faire atterrir des robots intacts sur la planète. En place depuis 2012, Curiosity est le seul à être encore actif au sud de l’Équateur de Mars. Perseverance doit atterrir à plus de 5.000 kilomètres de là, dans le cratère Jezero, en février. La Chine espère que son robot Tianwen-1 se posera sans encombre au printemps pour lancer ses analyses du sol martien. Les EAU se contenteront pour leur part de cartographier la planète à partir de leur sonde en orbite.

Reportée durant le premier confinement, la mission russo-européenne ExoMars s'élancera en 2022 pour aller prélever des échantillons sous le sol de la planète rouge. SpaceX prévoit de son côté de lancer une mission non habitée la même année pour confirmer la présence de sources d'eau sur la planète et préparer le terrain à une future mission habitée. Plus prudente, la Nasa table sur l'horizon 2033 pour voir des astronautes fouler le sol de Mars.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Année 2020 Espace Propulsé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants