1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Retraites : "Les régimes spéciaux sont en voie d'extinction", estime Olivier Faure sur RTL
1 min de lecture

Retraites : "Les régimes spéciaux sont en voie d'extinction", estime Olivier Faure sur RTL

INVITÉ RTL - Le premier secrétaire du Parti socialiste n'est pas du tout convaincu par le projet de réforme des retraites du gouvernement.

L'invité de RTL du 11 décembre 2019
L'invité de RTL du 11 décembre 2019
Crédit : RTL
Retraites : "Les régimes spéciaux c'est une légende", estime Olivier Faure sur RTL
11:05
Olivier Faure était l'invité de RTL du 11 décembre 2019
11:05
Alba Ventura & Raphaël Bosse-Platière

"Le compte n'y est pas." À quelques heures de la déclaration du Premier ministre, qui va définir la structure de la réforme des retraites, Olivier Faure a déjà l'intime conviction que le projet du gouvernement ne sera pas à la hauteur. 

"Ce gouvernement stigmatise et cherche à opposer les Français. Il veut mettre en place un système qui n'est pas juste", dénonce sur RTL le premier secrétaire du Parti socialiste.  Selon lui, "il faut compenser les carrières", citant l'exemple des enseignants.

Interrogé sur la volonté de l'exécutif de rendre le système actuel plus juste et équitable, Olivier Faure est catégorique : "Les régimes spéciaux c'est une légende, ils sont en voie d'extinction."

Nous n'avons pas de problème de pérennité du système de retraite en France

Olivier Faure (PS)

Et le chef de file des socialistes de défendre la réforme votée sous le quinquennat de François Hollande. "Nous avons permis de pérenniser le système par répartition", se félicite-t-il. Car désormais selon le député de la 11e circonscription de Seine-et-Marne, il n'existe pas de problème de pérennité du système. La France possède "l'un des meilleurs au monde". 

À lire aussi

"En réalité, il n'y a pas de problème de financement. En 2024, la Cades, qui est la caisse d'amortissement de la dette sociale aura fini de rembourser ce fameux 'trou de la Sécu'. Et donc il y a 24 milliards qui seront disponibles tous les ans à compter de cette date", a-t-il expliqué. 
 
Quant aux manifestations, dont une nouvelle journée est prévue jeudi (en locale) et mardi (en nationale), Olivier Faure refuse d'appeler à descendre dans la rue. "Ce n'est pas nous qui devons appeler à manifester", estime-t-il, bien qu'il affirme son soutien aux manifestants.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/