2 min de lecture Remaniement ministériel

Remaniement : quand Le Drian parle de "cette folle" de Royal

Jean-Yves Le Drian a voulu envoyer un SMS à Emmanuel Macron à propos de la potentielle venue de Ségolène Royal au gouvernement en l'appelant "cette folle de Ségo". Mais le chef de la diplomatie s'est trompé d'expéditeur et a adressé le message à Ségolène Royal.

Thomas Sotto RTL Soir Thomas Sotto iTunes RSS
>
Remaniement : quand Le Drian parle de "cette folle" de Royal Crédit Image : JOHN THYS / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
William Galibert et Chloé Richard-Le Bris

Au moment du remaniement, l'ancienne candidate socialiste à la présidentielle, Ségolène Royal, avait annoncé sur BFMTV avoir été approchée "par un proche du Président" pour faire potentiellement partie du gouvernement de Jean Castex. Une information que l'Élysée a démenti, la socialiste aurait eu des contacts "avec des membres de la majorité mais pas avec le président ni ses proches collaborateurs."

Sauf que, mercredi 29 juillet, Le Canard Enchaîné a dévoilé une toute autre version des choses. Ségolène Royal a bien été approchée par un proche de Macron : Jean-Yves Le Drian. Emmanuel Macron avait consulté le ministre des Affaires étrangères pour savoir s'il avait en tête des femmes marquées à gauche qui pourraient rejoindre le gouvernement. 

Jean-Yves Le Drian s'est tourné vers Ségolène Royal et l'a appelée à ce sujet le 4 juillet, afin de prendre la température. L'ancienne ministre de l'Écologie a fait savoir que son entrée au gouvernement "n'aurait de sens que pour une politique plus sociale, plus écologiste, plus démocratique."  Une fois ces propos rapportés à Emmanuel Macron, celui-ci a répondu à Jean-Yves Le Drian : "Je ne sens pas ce truc", avant d'ajouter, "et puis, il y a Pompili."

Jean-Yves Le Drian écrit alors : "Pompili très bien, c'est quand même mieux que cette folle de Ségo" à... Ségolène Royal. Erreur d'expéditeur. Le chef de la diplomatie française prévient vite Emmanuel Macron de sa bourde, sauf que Ségolène Royal ne lâche pas l'affaire et écrit au président : "J'ai reçu un appel de Jean-Yves pour avoir un contact avec toi, tu m'appelles quand tu veux."

À lire aussi
Guillaume Larrivé, député de l'Yonne, et ancien candidat à la présidence du parti Les Républicains Les Républicains
Remaniement : Guillaume Larrivé aurait "évidemment" accepté d'être au gouvernement

Emmanuel Macron n'appellera jamais Ségolène Royal qui, le lendemain, le 5 juillet, annoncera donc sur BFMTV avoir été approchée par un proche du président.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Remaniement ministériel Politique Jean-Yves LE DRIAN
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants