3 min de lecture Gouvernement

Remaniement : "N’oubliez pas qu'il n'a pas été préparé et anticipé", rappelle Alba Ventura

ÉDITO - Pourquoi ce remaniement prend autant de temps ? Selon Alba Ventura, la principale difficulté est de rassembler des personnalités de droite, de gauche et de la société civile.

Alba Ventura L'Edito politique Alba Ventura
>
Remaniement : "N'oubliez pas qu'il n'a pas été préparé et anticipé", rappelle Alba Ventura Crédit Image : LUDOVIC MARIN / AFP / POOL | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Alba Ventura
Alba Ventura et Marie-Pierre Haddad

Une semaine... et toujours pas de remaniement. Après une longue journée d'attente, l'Élysée a annoncé le 9 octobre au soir que le remaniement se ferait sans démission d'Édouard Philippe et de son gouvernement. Quelques minutes plus tard, il a été communiqué le remaniement n'aurait pas lieu dans la soirée. Et ensuite, c'est l'agenda du Conseil des ministres qui a été publié. Il est prévu, ce mercredi 10 octobre à 10 heures, sans aucun changement. 

Que se passe-t-il à la tête de l'exécutif ? La longue et infructueuse attente d'hier veut-elle dire que ça coince ?  Évidemment... Ce n’est pas anormal en tout cas. Le temps médiatique va toujours plus vite que tous les temps et notamment le temps politique.

Mais ça prend du temps un remaniement, c’est compliqué. Et particulièrement dans ce gouvernement là ! On dit souvent que "tout le monde veut être ministre", que "beaucoup attendent impatiemment derrière leur portable", ce n’est pas si vrai. 

À lire aussi
Le ministère de l'Économie et des Finances, communément appelé "Bercy", le 15 mars 2013 gouvernement
Fiscalité : "La majorité va se faire flasher sur le radar du suffrage universel", dit Mazerolle

Gauche, droite, société civile... des profils trop différents

Vous savez, il y a eu plusieurs refus de la part de certains appelés. Mais ce n’est pas étonnant, c’est un gouvernement qui est fait de personnalités de droite et de personnalités de gauche et de personnalités de la société civile. Si Emmanuel Macron veut conserver cet équilibre-là, ce mélange-là, cela sous-entend qu’il faut aller taper à plusieurs portes et s’attendre à ce qu’elles se referment.

Ce n’est pas évident pour quelqu’un de la société civile de s’engager en politique. Est-ce qu’une personnalité de gauche a envie de travailler avec des ministres de droite ? Et, est-ce que le Président et le Premier ministre sont toujours en phase ? Il y a un et demi, ces questions ne se posaient pas comme aujourd’hui, alors que le gouvernement est en difficulté. 

Donc cela prend du temps de trouver les bonnes personnes, de les convaincre, de se mettre d'accord... N’oubliez pas que ce remaniement n’a pas été préparé et pas anticipé. Le Président ne voulait pas de la démission de Gérard Collomb. L'ancien ministre de l'Intérieur lui a été imposé !

Un remaniement dans la continuité ?

Est-ce qu'on sait au moins de quelle ampleur sera le remaniement ? Initialement, on avait parlé d'un large remaniement. On a aussi dit aussi que le Premier ministre allait remettre sa démission, pour être renommer ensuite et proposer un nouveau gouvernement. On a aussi dit qu'il allait prononcer un nouveau discours de politique générale à l’Assemblée. Rien de tout cela ne s’est passé…

Ça peut vouloir dire qu’on est plutôt dans la continuité et pas dans le changement de gouvernement. Ou que l'on revoit tout du sol au plafond ! Surtout que le président a plusieurs fois répété qu’il n’était pas question de changer de politique, de cap.

De là à tout chambouler…Ce pourrait être interprété comme un signe de fébrilité.

Alba Ventura
Partager la citation

Mais là encore, il peut y avoir des divergences entre le Président et le Premier ministre. Alors Emmanuel Macron peut saisir l’occasion de se défaire de quelques maillons faibles, en plus du changement de ministre de l’intérieur. Les ministres fatigués ou qui n’ont pas convaincu seront sans doute remerciés.

De là à tout chambouler…Ce pourrait être interprété comme un signe de fébrilité. C’est aussi pour cela que le président prend son temps : histoire de montrer que "rien ne presse, tout est sous contrôle". Histoire de banaliser un moment de crise gouvernementale.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Emmanuel Macron Gérard Collomb
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants
article
7795120713
Remaniement : "N’oubliez pas qu'il n'a pas été préparé et anticipé", rappelle Alba Ventura
Remaniement : "N’oubliez pas qu'il n'a pas été préparé et anticipé", rappelle Alba Ventura
ÉDITO - Pourquoi ce remaniement prend autant de temps ? Selon Alba Ventura, la principale difficulté est de rassembler des personnalités de droite, de gauche et de la société civile.
https://www.rtl.fr/actu/politique/remaniement-n-oubliez-pas-qu-il-n-a-pas-ete-prepare-et-anticipe-rappelle-alba-ventura-7795120713
2018-10-10 08:17:00
https://cdn-media.rtl.fr/cache/YooEMSMIxgnm3jzglUVMfA/330v220-2/online/image/2018/1010/7795120897_emmanuel-macron-le-9-octobre-2018.jpg