1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Emmanuel Macron accepte la démission de Gérard Collomb
2 min de lecture

Emmanuel Macron accepte la démission de Gérard Collomb

Le président de la République a accepté la démission de son ministre de l'Intérieur et demande au Premier ministre d'assurer l'intérim dans l'attente d'un successeur.

Emmanuel Macron, le 20 septembre 2018
Emmanuel Macron, le 20 septembre 2018
Crédit : CHRISTOF STACHE / AFP
Paul Véronique & AFP

Au lendemain d'un premier refus, Emmanuel Macron, dans la tourmente depuis la rentrée, a fini par accepter dans la soirée du mardi 2 octobre la démission du ministre de l'Intérieur Gérard Collomb. Depuis l'annonce le mois dernier de ses intentions pour les municipales de 2020, Gérard Collomb, qui comptait initialement rester place Beauvau jusqu'après les européennes de mai 2019, se trouvait fragilisé. Dans l'opposition comme au sein même de son ministère, de nombreuses voix se sont élevées pour réclamer son départ.

Dans l'attente de la nomination du successeur de  Gérard Collomb, le chef de l'État a demandé au Premier ministre Édouard Philippe d'assurer l'intérim, selon l'Élysée. Le chef du gouvernement a annulé un voyage officiel en Afrique du Sud prévu jeudi 4 et vendredi 5 septembre, a fait savoir dans la foulée Matignon. Contacté par RTL, Matignon indique que cet intérim durera "le temps nécessaire" à la nomination d'un nouveau ministre de l'Intérieur.

"Le Conseil des ministres", mercredi 3 septembre à partir de 10h, se déroulera "avec le gouvernement ainsi constitué", a ajouté la présidence. Dans une interview au quotidien régional Le Progrès, le désormais ex-ministre de l'Intérieur confirmait son retour à Lyon, et évoquait même la possibilité de ne pas participer au conseil des ministres, si un successeur lui était trouvé "dans la nuit".

Le maire de Lyon rend les clefs à Collomb

Dans l'après-midi, le ministre de l'Intérieur, en poste depuis mai 2017, avait déjà expliqué au Figaro qu'il "maintenait" sa "proposition de démission" faite lundi 1er octobre au chef de l'État et que ce dernier avait aussitôt refusée. Après cette interview, Emmanuel Macron avait jugé "regrettable que Gérard Collomb se soit mis dans la situation le conduisant à devoir démissionner", selon son entourage. Le président "recevra rapidement les propositions du Premier ministre" en vue de son remplacement, avait-on précisé de même source.

À écouter aussi


Selon une source proche du dossier, l'actuel maire de la ville Georges Képénékian, qui a confirmé qu'il rendrait les clefs de Lyon à Gérard Collomb dans l'interview au Figaro, a envoyé sa lettre de démission au préfet du Rhône mardi soir.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/

Bienvenue sur RTL

Ne manquez rien de l'actualité en activant les notifications sur votre navigateur

Cliquez sur “Autoriser” pour poursuivre votre navigation en recevant des notifications. Vous recevrez ponctuellement sous forme de notifciation des actualités RTL. Pour vous désabonner, modifier vos préférences, rendez-vous à tout moment dans le centre de notification de votre équipement.