1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 retraites, RSA... Que contient le programme de Macron ?
3 min de lecture

Présidentielle 2022 retraites, RSA... Que contient le programme de Macron ?

DÉCRYPTAGE - Le dernier candidat à être entré dans la course pour la présidentielle a présenté en détail les mesures phares de son programme.

Emmanuel Macron, le 17 mars 2022
Emmanuel Macron, le 17 mars 2022
Crédit : LUDOVIC MARIN / AFP
Présidentielle 2022 retraites, RSA... Que contient le programme de Macron ?
00:05:56
Marie-Pierre Haddad

La pièce manquante de la stratégie d'Emmanuel Macron dévoilée. Le candidat-président s'est longuement exprimé, ce jeudi 17 mars, face aux journalistes pour présenter son programme. 

Après une entrée en campagne tardive et retardée notamment par la guerre en Ukraine, le candidat entre dans le vif du sujet. Dans sa lettre aux Français, Emmanuel Macron avait tracé les grandes lignes de son programme : travail, retraites, éducation et transition écologie

En 2017, Emmanuel Macron s'était attelé à proposer des mesures économiques classées à droite de l'échiquier politique et d'autres socialement plus portées par la gauche : suppression de la taxe d'habitation, réforme des retraites, ouverture de la PMA (procréation médicalement assistée) à toutes les femmes. Pour sa deuxième campagne présidentielle, le candidat fait pencher la balance vers la droite.

Plein emploi dans 5 ans

Emmanuel Macron a annoncé qu'il viserait, s'il est réélu, le "plein emploi" dans les cinq ans, grâce à des réformes "favorisant le retour à l'emploi" des chômeurs, objectif selon lui "atteignable" au vu de la baisse du chômage depuis 2017. 

À lire aussi

Il a aussi proposé une nouvelle réforme de l'assurance-chômage et une transformation de Pôle Emploi rebaptisé "France Travail". 

Retraites version 2022

"La réforme que je propose est différente de celle de 2017", a d'emblée déclaré le candidat à l'élection présidentielle. Il souhaite ainsi "augmenter l'âge légal progressivement jusqu'à 65 ans (...) Nous devons travailler plus".

Mesure déjà annoncée après son officialisation de candidature, Emmanuel Macron souhaite que cette réforme s'adapte aux "carrières longues", aux "questions d'invalidité". Sans oublier, "la réalité des métiers et des tâches pour avoir un système qui est juste".

RSA et "obligation de consacrer 15 à 20 heures par semaine"

Déjà annoncée par Gabriel Attal, la réforme du RSA fait partie des mesures présentées par Emmanuel Macron. Le candidat veut "un meilleur équilibre des droits et devoirs" et "l'obligation de consacrer 15 à 20 heures par semaine"

D'après lui, "les bénéficiaires du RSA ont en quelque sorte été les victimes de notre mauvaise organisation collective et notre nation s'est organisée d'abord en divisant les compétences (...) Personne ne considère que cette dignité est reconnue, respectée, avec une prestation". 

"Donc, il faut un revenu de subsistance pour toute personne, mais il faut pouvoir mieux accompagner chacune et chacun, reconnaître sa dignité, et lui demander une part de devoir pour toutes celles et ceux qui le peuvent", a-t-il poursuivi. 

Versement des aides sociales "à la source"

Autre idée : Emmanuel Macron veut verser les aides sociales "à la source", de manière automatique, ce qui selon lui bénéficierait aux "20 millions de Français" qui touchent le RSA, la prime d'activité, des aides au logement ou des allocations familiales. 

Promesse de son programme de 2017, le candidat a dit vouloir "simplifier" ces aides afin que tous les Français qui y ont droit puissent les percevoir, mais aussi pour lutter contre la fraude. 

Baisse des droits de succession

Emmanuel Macron a confirmé sa volonté d'alléger le montant des droits de succession. Afin d'y parvenir, il souhaite augmenter l'abaissement sur les successions en ligne directe et en ligne indirecte.

15 milliards de baisses d'impôts par an

Un catalogue de mesures chiffré à combien ? "Le coût du programme d'Emmanuel Macron s'élève à 50 milliards d'euros par an. A cela s'ajouteront 15 milliards par an de baisses d'impôts, pour moitié bénéficiant aux ménages, pour moitié aux entreprises. 

Ces dépenses qui concernent principalement l'éducation, la santé et l'autonomie seront financées notamment par des économies par la réforme des retraites, avec le report de l'âge de départ, et sur les allocations-chômage, a-t-il expliqué. 

Réformer le lycée professionnel

En plus de "renforcer l'autonomie de nos universités", Emmanuel Macron propose "une réforme du lycée professionnel pour en faire une filière d'excellence". "Nous formerons des gens qui ne correspondent pas aux besoins du marché du marché", a-t-il indiqué.

50.000 infirmiers dans les Ehpad

Aitre point : lutter contre les déserts médicaux. Emmanuel Macron veut le faire à travers par l'accompagnement des jeunes médecins, la mise en place d'un système de référents
pour les actes simples et le déploiement de la quatrième année d'internat pour les médecins généralistes dans les zones rurales. 

Emmanuel Macron veut aussi mettre en "place une réforme très ambitieuse pour l’autonomie". "C’est un investissement pour la nation, mais c’est beaucoup plus intelligent que d’aller payer un établissement qui est beaucoup plus lourd et beaucoup plus coûteux", a-t-il indiqué.

Afin d'assurer une "meilleure prise en charge", Emmanuel Macron veut recruter 50.000 infirmiers et aides-soignants dans les Ehpad. "Nous renforcerons aussi les contrôles parce que nous avons vu, dans la période récente, l’importance de ce sujet à la fois pour les personnes qui vivent dans les établissements", a-t-il déclaré.

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/