1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron annonce officiellement sa candidature
3 min de lecture

Présidentielle 2022 : Emmanuel Macron annonce officiellement sa candidature

Le chef de l'État entre à son tour dans l'arène avec l'officialisation de sa candidature à l'élection présidentielle de 2022, dans une lettre adressée aux Français.

Emmanuel Macron, le 19 janvier 2022
Emmanuel Macron, le 19 janvier 2022
Crédit : BERTRAND GUAY / POOL / AFP
Marie-Pierre Haddad

Le tout dernier moment. Emmanuel Macron ne cachait pas sa volonté de briguer un second mandat, désormais il la revendique. Empêché par la situation sanitaire puis par la guerre en Ukraine, le président de la République a attendu la dernière minute pour revêtir le costume de candidat. 

Au lendemain d'une allocution télévisée consacrée à la guerre en Ukraine, Emmanuel Macron a choisi d'officialiser son entrée en campagne à travers une lettre adressée aux Français, dévoilée par BFMTV et Le Parisien

Emmanuel Macron écrit : "Voilà pourquoi je sollicite votre confiance pour un nouveau mandat de Président de la République. Je suis candidat pour inventer avec vous, face aux défis du siècle, une réponse française et européenne singulière. Je suis candidat pour défendre nos valeurs que les dérèglements du monde menacent. Je suis candidat pour continuer de préparer l’avenir de nos enfants et de nos petits-enfants. Pour nous permettre aujourd’hui comme demain de décider pour nous-mêmes".

Il est des choix qu’avec l’expérience acquise auprès de vous je ferais sans doute différemment

Emmanuel Macron

Dès les premières lignes, le président-candidat reconnaît que "nous n’avons pas tout réussi". "Il est des choix qu’avec l’expérience acquise auprès de vous je ferais sans doute différemment. Mais les transformations engagées durant ce mandat ont permis à nombre de nos compatriotes de vivre mieux, à la France de gagner en indépendance. Et les crises que nous traversons depuis deux ans montrent que c’est bien ce chemin qui doit être poursuivi", poursuit-il.

Le squelette et les thèmes de campagne dévoilés

Le chef de l'État distille déjà les axes majeurs de sa campagne. "Il n’y a pas d’indépendance sans force économique. Il nous faudra donc travailler plus et poursuivre la baisse des impôts pesant sur le travail et la production", écrit-il aux Français. Des mots qui se veulent tournés vers le futur. 

"Pour ne pas nous laisser imposer par d’autres les technologies qui rythmeront demain notre quotidien, il nous faudra aussi continuer d’investir dans notre innovation et notre recherche afin de placer la France en tête dans les secteurs qui, comme les énergies renouvelables, le nucléaire, les batteries, l’agriculture, le numérique, ou le spatial feront le futur et nous permettront de devenir une grande Nation écologique, celle qui la première sera sortie de la dépendance au gaz, au pétrole et au charbon".

Autre point central de cette lettre : l'éducation. "Nous lutterons contre les inégalités, non pas tant en cherchant à les corriger toujours trop tard qu’en nous y attaquant à la racine. Nous ferons en sorte que tous les enfants de France aient les mêmes chances, que la méritocratie républicaine redevienne une promesse pour chacun. Pour cela, la priorité sera donnée à l’école et à nos enseignants, qui seront plus libres, plus respectés et mieux rémunérés", s'engage-t-il.

L’enjeu est de bâtir la France de nos enfants, pas de ressasser la France de notre enfance

Emmanuel Macron

Emmanuel Macron évoque aussi l'art de vivre à la française. "Défendre notre singularité française implique enfin de promouvoir une certaine manière d’être au monde. Un art de vivre millénaire, enraciné dans chaque région, chaque canton, chaque ville et chaque village que ce soit en métropole ou dans nos outre-mer. Une histoire, une langue, une culture que lorsque l’on est Français, on se doit de connaître, d’aimer, de partager", détaille-t-il.

Sans jamais nommer ses adversaires politiques, le candidat évoque l'enjeu de cette campagne présidentielle et des mois à venir. "Ne nous trompons pas : nous ne répondrons pas à ces défis en choisissant le repli ou en cultivant la nostalgie. C’est en regardant avec humilité et lucidité le présent, en ne cédant rien de l’audace, de la volonté et de notre goût de l’avenir que nous réussirons. L’enjeu est de bâtir la France de nos enfants, pas de ressasser la France de notre enfance", écrit le chef de l'État. Une pique à peine voilée adressée à Éric Zemmour. Le candidat Reconquête a déclaré à plusieurs reprises lors de ces meetings vouloir retrouver la France d'antan.

"Notre projet"

Les derniers mots de cette lettre visent à poser les enjeux de cette présidentielle. "C’est pourquoi le moment électoral qui s’ouvre est si important. Cette élection présidentielle déterminera les directions que le pays se donne à lui-même pour les cinq années à venir et bien au-delà. Bien sûr, je ne pourrai pas mener campagne comme je l’aurais souhaité en raison du contexte. Mais avec clarté et engagement j’expliquerai notre projet, notre volonté de continuer à faire avancer notre pays avec chacun d’entre vous", écrit-il.

Il esquisse aussi ce qui pourrait devenir le futur slogan de sa campagne. Ensemble, nous pouvons faire de ces temps de crises le point de départ d’une nouvelle époque française et européenne. Avec vous. Pour vous. Pour nous tous".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.