1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Macron candidat : ce que nous apprend sa lettre sur son programme
3 min de lecture

Macron candidat : ce que nous apprend sa lettre sur son programme

DÉCRYPTAGE - Candidat à un second mandat, Emmanuel Macron a commencé à dévoiler les premières orientations de son programme.

Emmanuel Macron, le 9 décembre 2021
Emmanuel Macron, le 9 décembre 2021
Crédit : LUDOVIC MARIN / POOL / AFP
Marie-Pierre Haddad

"Je ne pourrai pas mener campagne comme je l’aurais souhaité en raison du contexte", prévient Emmanuel Macron. Dans une lettre adressée aux Français le 3 mars, le chef de l'État est officiellement devenu candidat à l'élection présidentielle de 2022. Mobilisé sur la gestion de la crise ukrainienne, le président-candidat a dû revoir à plusieurs reprises ses plans et retarder le lancement de sa campagne. 

Cette étape étant désormais franchie, Emmanuel Macron a donné aux Français les premières pistes de son programme. En 2017, son projet était centré sur la fin des clivages politiques, la réforme des retraites et l'Europe. Quid de 2022 ? Le président-candidat met désormais en avant son "expérience" à la tête de l'État. "Nous n’avons pas tout réussi. Il est des choix qu’avec l’expérience acquise auprès de vous je ferais sans doute différemment", écrit-il.

Il distille aussi les thématiques autour desquelles vont s'articuler son programme pour cette élection présidentielle

La rédaction vous recommande

Travail pour "améliorer notre modèle social"

Le travail encore et toujours. "Il n’y a pas d’indépendance sans force économique. Il nous faudra donc travailler plus et poursuivre la baisse des impôts pesant sur le travail et la production", explique Emmanuel Macron. Une phrase avec laquelle il combine à la fois les enjeux économique et une projection vers l'avenir et pourquoi pas une éventuelle réforme des retraites. 

À lire aussi

"Pour ne pas nous laisser imposer par d’autres les technologies qui rythmeront demain notre quotidien", poursuit Emmanuel Macron, "il nous faudra aussi continuer d’investir dans notre innovation et notre recherche afin de placer la France en tête dans les secteurs qui, comme les énergies renouvelables, le nucléaire, les batteries, l’agriculture, le numérique, ou le spatial feront le futur et nous permettront de devenir une grande Nation écologique, celle qui la première sera sortie de la dépendance au gaz, au pétrole et au charbon".


Cette thématique revient quelques lignes plus bas. "C’est à la condition de cette reconquête productive par le travail que nous pourrons préserver et même améliorer ce modèle social auquel nous tenons tant et qui a fait ses preuves", écrit-il.

Éducation et santé

L'éducation tient aussi une place majeur au sein de la lettre d'Emmanuel Macron aux Français. "Nous lutterons contre les inégalités, non pas tant en cherchant à les corriger toujours trop tard qu’en nous y attaquant à la racine", indique-t-il. Afin d'y parvenir, le candidat à l'élection présidentielle assure qu'il fera "en sorte que tous les enfants de France aient les mêmes chances, que la méritocratie républicaine redevienne une promesse pour chacun". "Pour cela, la priorité sera donnée à l’école et à nos enseignants, qui seront plus libres, plus respectés et mieux rémunérés", ajoute-t-il.

Après l'onde de choc déclenchée par la publication de l'enquête de Victor Castanet sur les dérives de certains Ehpad, Emmanuel Macron veut "investir" "pour permettre à chacun de vivre le grand âge à domicile tant qu’il le peut, pour rendre les maisons de retraite plus humaines". Il aborde aussi l'inclusion des personnes en situation de handicap et les déserts médicaux : "Nous poursuivrons sans relâche notre travail pour l’inclusion de nos compatriotes en situation de handicap. En matière de santé, nous opérerons la révolution de la prévention et ferons reculer les déserts médicaux".

Le président résume sa pensée en indiquant que "la force de notre modèle social est là : dans cet investissement dans l’humain tout au long de la vie, qui donne confiance aux familles et a fait de la France l’un des pays d’Europe à la plus forte natalité".

"Faire des Républicains"

Droits et devoirs. Enfin, Emmanuel Macron évoque, sans entrer dans le détail, sa vision de la citoyenneté. "Défendre notre singularité française implique enfin de promouvoir une certaine manière d’être au monde. Un art de vivre millénaire, enraciné dans chaque région, chaque canton, chaque ville et chaque village que ce soit en métropole ou dans nos outre-mer", écrit-il. 

Selon le candidat, "une citoyenneté, qui ne repose pas seulement sur des droits, mais sur des devoirs et un engagement de chaque jour. Parce que le respect des lois n’est pas négociable, nous poursuivrons l’investissement dans nos forces de sécurité et notre justice. Nous encouragerons l’engagement avec une ambition simple : former non pas seulement des individus et des consommateurs, mais des citoyens. Faire des républicains". 

Le président s'engage dans sa lettre, "avec clarté et engagement", à détailler son programme et sa "volonté de continuer à faire avancer notre pays avec chacun d’entre vous".

La rédaction vous recommande
À lire aussi

L’actualité par la rédaction de RTL dans votre boîte mail.

Grâce à votre compte RTL abonnez-vous à la newsletter RTL info pour suivre toute l'actualité au quotidien

S’abonner à la Newsletter RTL Info

Commentaires