1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Présidentielle 2022 : Macron accusé de faire campagne avec le chéquier de la France
2 min de lecture

Présidentielle 2022 : Macron accusé de faire campagne avec le chéquier de la France

Marseille, police, sécurité, agriculture... Le président ne cesse de multiplier les promesses de dépenses. L'opposition pointe du doigt une campagne au frais du contribuable.

Le président Emmanuel Macron
Le président Emmanuel Macron
Crédit : Ludovic MARIN / AFP / POOL
Présidentielle 2022 : Macron fait-il déjà campagne avec le chéquier de la France ?
02:36
Présidentielle 2022 : Macron fait-il déjà campagne avec le chéquier de la France ?
02:36
Julien Sellier & Vincent Derosier - édité par Florise Vaubien

L'heure des comptes a sonné. Emmanuel Macron sort le carnet de chèques à tout va depuis trois semaines. Marseille, les agriculteurs, les policiers, le chèque énergie, les indépendants... Les promesses de dépenses se multiplient alors que l'opposition accuse le président de faire déjà campagne avec les finances du pays

Le montant de ces frais est encore difficile à chiffrer. L'Élysée n'a pas donné tous les chiffres, mais une chose est sure, ils seront élevés. Ce jeudi encore, le chef de l'État a été ovationné par des petits patrons, après les avoir cajolés à coups d'exonérations fiscales pour plusieurs centaines de millions d'euros. 

À Marseille, au début du mois, il avait promis 1,5 milliards d'euros pour la ville et la rénovation de centaines d'écoles dégradées. À cela, ajoutez 500 millions d'euros pour la sécurité en 2022, la promesse de doubler les policiers sur le terrain, les 600 millions d'euros pour indemniser les agriculteurs, le chèque énergie de 100 euros pour 6 millions de foyers et 2 milliards d'euros pour renforcer le dispositif "Ma Prime renov"

Une liste qui donne le vertige. Et appelons que le grand plan pour les jeunes n'a pas été dévoilé. Et le président n'a pas encore indiqué combien de milliards il comptait mettre sur la table pour construire sa France de 2030. 

Le pays "n'a aucune économie pour financer" ces mesures

Mais cet argent, la France le possède-t-elle ? Non, tout sera financé avec de l'endettement. Le pays "n'a aucune économie pour financer" ces mesures, a expliqué un député. "Bruno Le Maire doit faire pas mal de cauchemars en ce moment" parce qu'il entend souvent cette petite phrase : "Dans les prochains jours, le gouvernement va être amené à renforcer les investissements et le ministre de l'Économie et des Finances aura à refléter dans le budget qu'il va présenter pour 2022 un investissement supplémentaire...", ironise un poids lourd de la majorité. 

À lire aussi

De fait, le ministre présentera la semaine prochaine un budget avec déjà quasiment 5% de déficit. La Cour des comptes a d'ailleurs sonné l'alerte. Selon elle, les dépenses courantes en matière d'éducation, de sécurité, de justice ou de santé ont coûté 14 milliards d'euros à l'Hexagone en 2020.

Enfin, l'opposition pointe du doigt une campagne au frais du contribuable. En effet, Emmanuel Macron dépense beaucoup pour servir les catégories professionnelles les unes après les autres. Xavier Bertrand l'accuse de faire campagne avec le chéquier de la France. Mais en réalité, tout le monde fait déjà campagne. Une campagne qui passe relativement inaperçue, car dans le reste de l'opposition, c'est la course à qui aura le programme le plus couteux.

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/