2 min de lecture Gouvernement

Les infos de 7h30 - Violences conjugales : les pères violents privés d'autorité parentale

Édouard Philippe a annoncé que les pères violents pourraient désormais se voir priver de leur autorité parentale, et ce dès le dépôt de plainte. Ce n'était pas le cas jusqu'ici.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 7h30 - Violences conjugales : les pères violents privés d'autorité parentale Crédit Image : Eric FEFERBERG / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
Raphaël Vantard édité par Paul Turban

Le Grenelle des violences conjugales s'est ouvert ce mardi 3 septembre. À cette occasion,  Édouard Philippe a dévoilé les premières mesures d'urgence. Le Premier ministre a ainsi annoncé qu'il sera désormais possible de priver d'autorité parentale les hommes violents avec leur compagne, dès le dépôt de plainte. 

Jusqu'à maintenant, quels que soient les faits reprochés aux pères ou mères violents, ils gardaient presque toujours leur autorité parentale. Cela veut dire qu'ils devaient être consultés sur toutes les grandes décisions du quotidien concernant les enfants, et ce quels que soient les actes commis sur leur ex-conjoint : homicide, agression ou viol. 

Ces parents violents se retrouvaient donc parfois, depuis leur cellule de prison, à approuver ou non des colonies de vacances, des changements d'établissement scolaire ou même des interventions chirurgicales. Cette situation a placé de nombreuses familles dans l'embarras sans pouvoir agir pour le bien-être et l'éducation d'enfants souvent traumatisés. 

Certains parents violents profitaient même de cette autorité parentale pour maintenir la pression et l'emprise sur leurs enfants. Elle sera bientôt suspendue pour tout parent violent dès lors qu'une enquête pour homicide volontaire sur conjoint est ouverte par la justice. 

À écouter également dans ce journal...

À lire aussi
Jean-Paul Delevoye, Haut-commissaire à la réforme des retraites réforme des retraites
Réforme des retraites : quels défis pour le gouvernement avant le 5 décembre ?

Administration fiscale - Les centres des impôts pourraient afficher porte close le 16 septembre. L'ensemble des syndicats des Finances publiques annoncent une journée de grève. Gérald Darmanin a annoncé hier la suppression de 5.800 postes d'ici à 2022. 

Faits divers - Une institutrice a été condamnée à 6 mois de prison ferme à Thonon-les-Bains (Haute-Savoie). Elle a été jugée pour violences répétées sur un élève de 4 ans. Elle avait été suspendue de ses fonctions après un an et demi de maltraitance et sévices. 

Brexit - Boris Johnson vacille au Royaume-Uni. Le Premier ministre a perdu un vote crucial hier au Parlement. L'opposition, aidée par des conservateurs rebelles, a pris le contrôle du débat. Elle va pouvoir proposer une loi pour éviter un Brexit sans accord.

Ouragan Dorian - La Floride pourrait être touchée d'ici ce soir. Aux Bahamas, où l'ouragan Dorian progresse lentement, le bilan s'alourdit, avec au moins 7 morts. Mais cela reste provisoire : les autorités redoutent que des personnes soient bloquées sous les décombres. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Gouvernement Édouard Philippe Violences conjugales
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants