2 min de lecture Élections municipales à Paris

Les infos de 7h30 - Municipales : début de campagne compliqué pour Agnès Buzyn

L'ancienne ministre de la Santé et désormais candidate LaREM à la mairie de Paris connait un début de campagne difficile, avec de premiers couacs.

monde-rouge-245x300 Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 7h30 - Municipales : début de campagne difficile pour Agnès Buzyn Crédit Image : Martin BUREAU / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
William Galibert édité par Sarah Belien

Agnès Buzyn, désormais candidate à la mairie de Paris, a déjeuné lundi 17 février avec ses têtes de liste. Et l'ex-ministre de la Santé a connu un premier couac : un bug informatique. Le site de campagne Buzyn 2020 renvoie vers un autre site internet, celui de la candidate et maire sortante, Anne Hidalgo.

Il y a d'autres détails qui trahissent l'urgence de sa candidature, comme cette photo à la Une du site internet de la campagne parisienne d'En Marche. Car c'est celle deBenjamin Griveaux. Le matériel, les tracts, les affiches à remplacer... Les équipes assurent savoir faire tout cela rapidement. Mais le plus dur reste à faire. "Agnès Buzyn, on ne la connait et elle ne nous connait pas non plus," avoue une tête de liste d'arrondissement. 

Près de 500 candidats En Marche à Paris, des problématiques, des dynamiques quartier par quartier dont la nouvelle candidate n'est pas familière. Agnès Buzyn a moins d'un mois pour s'y plonger. Le pilotage de sa campagne, le directeur, les porte-paroles, devraient rester sensiblement les mêmes.

Mais "on n'a aucune info pour le moment," concède un député impliqué dans l'équipe. Quant au programme de Benjamin Griveaux, Agnès Buzyn en gardera l'essentiel. Mais dans les prochains jours, elle pourrait changer certaines choses. Comme l'idée de l'ancien candidat à la mairie de Paris de déménager la Gare de l'Est pour la transformer en parc, qui était fortement contesté.

À écouter également dans ce journal

À lire aussi
Agnès Buzyn, le 15 mars 2020 élections municipales
Coronavirus et municipales : Agnès Buzyn confie ses regrets et son amertume

Emmanuel Macron - Les syndicats de police attendent beaucoup du déplacement d'Emmanuel Macron à Mulhouse ce mardi 18 février. Le président doit dévoiler une première série de mesures pour ces quartiers dits "perdus" et pour lutter contre le séparatisme et le radicalisme islamiste. 

Économie - Le constructeur canadien Bombardier a annoncé avoir signé un protocole d'accord avec le groupe français Alstom. Le montant du contrat est entre 5,8 et 6,2 milliards d'euros. Le patron d'Alstom a promis lundi 17 février qu'il n'y aurait pas pas de menace pour l'emploi. Les 2000 employés de Bombardier sont tout de même inquiets.

Pollen - Les pollens sont de retour. C'est la conséquence de la douceur des ces dernières semaines. Quatre départements ont été placés en vigilance rouge : l'Aude, les Pyrénées-Orientales, les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Élections municipales à Paris Le journal Agnès Buzyn
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants