2 min de lecture Coronavirus France

Les infos de 6h - Coronavirus : pourquoi la communication de l'exécutif agace

Comme tous les jeudis, ce 18 mars à 18h, l'exécutif annoncera ses décisions quant au confinement des Hauts-de-France et de l'Île-de-France. Cela ressemble à un supplice chinois, mais l'exécutif assume ce délai.

journal switch Le journal RTL La rédaction de RTL iTunes RSS
>
Les infos de 6h - Coronavirus : pourquoi la communication de l'exécutif agace Crédit Image : AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
245x300_Sportouch
Benjamin Sportouch édité par Sarah Belien

Le rendez vous est fixé comme chaque jeudi à 18h. On sait déjà que les nouvelles ce soir ne seront pas bonnes et qu'il y aura, sauf retournement de dernière minute, un nouveau confinement dans les Hauts-de-France et en région parisienne, où le taux d'incidence dépasse désormais le seuil d'alerte maximal. Ces décisions seraient applicables dès ce week-end, donc sans doute dès vendredi 19 mars au soir, avec deux hypothèses : un confinement toute la semaine ou bien seulement le week-end. Cette deuxième option semblait hier soir privilégiée. Verdict ce jeudi 18 mars, après une longue attente.

Cela ressemble à un supplice chinois, mais l'exécutif assume ce délai. D'une part parce que, dit-on au sommet de l'État, tout n'est pas complètement tranché. Les consultations avec les élus sont nécessaires, même s'il y a là une grande part de mise en scène, s'agace l'un des participants à ces réunions. Et puis, Matignon explique aussi qu'il faut s'assurer que l'intendance suivra, s'assurer que les décisions puissent être applicables en pratique aussitôt annoncées. Par exemple, si l'attestation de sortie fait son retour.

Il y a aussi ce rituel de la conférence de presse du jeudi devenu un rendez-vous connu des Français auxquels ils sont habitués. Sauf que ce mode de communication systématique créé de l'impatience quand les informations ne fuitent pas avant. Ce fut par exemple le cas pour l'annonce des confinements week-ends en Provence-Alpes-Côte d'Azur. De quoi agacer, y compris au sein de l'exécutif. Des conseillers voudraient accélérer le rythme et même un ministre s'interroge sur ce décalage "inutile et anxiogène".

À écouter également dans ce journal

Économie - La crise de la Covid aura couté à l'État plus de 160 milliards d'euros l’année dernière. C'est ce qu'a indiqué le ministre des Comptes publics Olivier Dussopt. Ce chiffre n'est par ailleurs pas définitif. Il comprend les pertes de recettes et les dépenses engagées dans le domaine du sanitaire.

À lire aussi
épidémie
JO de Tokyo : une annulation est-elle possible ?


Vaccin - L’agence européenne du médicament devrait rendre un avis positif concernant le vaccin Astra Zeneca ce jeudi 18 mars. L'OMS a également incité les pays qui ont suspendu le vaccin à reprendre les injections avec le vaccin britannique.

Autolib' - Vers Romorantin dans le Loir-et-Cher, dans un terrain vague, sont stockées plusieurs centaines d’Autolib'. Trois ans après avoir été abandonnées par la mairie de Paris, ces petites voitures électriques, autrefois symboles de modernité, auraient mérité une fin de vie plus glorieuse.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus Confinement
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants