1. Accueil
  2. Actu
  3. Politique
  4. Coronavirus Île-de-France : Pécresse préfèrerait un confinement le week-end
2 min de lecture

Coronavirus Île-de-France : Pécresse préfèrerait un confinement le week-end

Lors d'un échange avec Olivier Véran et Jean Castex, la présidente de l'Île-de-France a indique que s'il fallait confiner, autant que ce soit le week-end.

Valérie Pécresse, le 8 mai 2020
Valérie Pécresse, le 8 mai 2020
Crédit : CHARLES PLATIAU / POOL / AFP
Ryad Ouslimani & AFP

À la veille de la conférence de presse de jeudi 18 mars, qui doit dévoiler les détails des mesures prises contre l'épidémie dans plusieurs régions de France, dont l'Île-de-France, l'exécutif a consulté les élus locaux concernés ce mercredi. Parmi eux, la présidente de la région francilienne Valérie Pécresse a expliqué à Jean Castex et Olivier Véran qu'elle était plutôt encline à un confinement le week-end, qu'un verrouillage total. 

Mais l'élue a précisé que cette mesure, qu'Anne Hidalgo avait qualifiée d'"inhumaine", devait s'accompagner d'une "réelle accélération sur la vaccination", a déclaré son entourage à l'AFP. Contactée mercredi après-midi, Valérie Pécresse a dit au Premier ministre et au ministre de la Santé que "le confinement durant le week-end est certes pénible, mais moins que le confinement total", et demandé à l'exécutif de la "visibilité", a souligné un proche.

Pécresse demande de le "courtoisie républicaine" à Macron

Mais si telle décision était prise, et annoncée jeudi, elle a plaidé pour "des mesures d'accompagnement rigoureuses pour les commerçants" et "une accélération réelle de la vaccination", alors que l'Île-de-France est "en-dessous de la moyenne nationale" sur ce plan, a-t-on ajouté de même source. Auparavant, l'élue avait "déploré" ne pas avoir été conviée au "déplacement à Poissy", dans les Yvelines, d'Emmanuel Macron.

"J'attends que, par courtoisie républicaine, le président de la République convie la présidente de région, le président des maires, à une concertation très large" sur les nouvelles mesures envisagées en Île-de-France, avait déclaré l'ancienne ministre ex-LR et potentielle candidate à l'Élysée, à des journalistes lors d'un déplacement dans l'Essonne.

À lire aussi

Emmanuel Macron a visité mercredi après-midi le centre hospitalier de Poissy/Saint-Germain-en Laye (Yvelines) après un Conseil de défense sanitaire où ont été décidées des mesures supplémentaires, applicables dès ce week-end. Le chef de l'État s'est ensuite entretenu avec des maires de plusieurs régions, à la mairie de Poissy, autour de Karl Olive (DVD).

La rédaction vous recommande

Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires.
Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Signaler un commentaire

En Direct
/