1 min de lecture Réforme des retraites

Grèves : Retailleau demande sur RTL "un service minimum dans les services publics"

INVITÉ RTL - Le chef de file des sénateurs Les Républicains a de nouveau réclamé la "mise en place d'un service minimum dans les services publics", mardi 17 décembre.

L'invite´ de RTL - Alba Ventura L'invité de RTL Alba Ventura iTunes RSS
>
Grèves : Retailleau demande sur RTL "un service minimum dans les services publics" Crédit Image : RTL | Crédit Média : RTL | Date : La page de l'émission
L'invite´ de RTL - Alba Ventura
Alba Ventura et Raphaël Bosse-Platière

"Je demande un service minimum dans les services publics", a martelé Bruno Retailleau au micro de RTL mardi 17 décembre. Le patron des sénateurs Les Républicains a annoncé qu'il allait "proposer" un texte au Sénat, tout en sachant qu'il ne serait pas forcément adopté. "C'est au gouvernement de prendre ses responsabilités."

Un gouvernement qui depuis la veille compte un membre de moins, puisque Jean-Paul Delevoye a fini par démissionner. "C'était inévitable", commente Bruno Retailleau.

Selon lui, alors que la France aborde son 13e jour de grève et de paralysie dans les transports, "le gouvernement est responsable de ce désordre". Car la réforme, portée par Édouard Philippe, est "une machine à fabriquer des retraités pauvres". Bruno Retailleau estime que Emmanuel Macron "a appauvri les retraités" depuis le début du quinquennat, rappelant la hausse de la CSG et la désindexation des retraites (sur laquelle il est finalement revenu, ndlr).

Le sénateur de la Vendée pointe également du doigt "quelques syndicats", responsables d'après lui de la pagaille dans les transports. "Nos électeurs constatent que ce sont toujours les mêmes, capables de bloquer la société". Et il appelle à "ne pas faire d'amalgame", évoquant le chiffre de "11% des cheminots" qui font grève.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Réforme des retraites Société Les Républicains
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants