1 min de lecture Retraites

Réforme des retraites : 62% des Français soutiennent le mouvement de grève

En ce 13ème jour de grève, la mobilisation ne faiblit pas. Tout comme le soutien des Français à celle-ci, selon notre tout dernier baromètre Harris Interactive publié mardi 17 décembre.

Contre la réforme des retraites, les manifestants se sont munis de pancartes pour exprimer leur colère, jeudi 5 décembre à Paris.
Contre la réforme des retraites, les manifestants se sont munis de pancartes pour exprimer leur colère, jeudi 5 décembre à Paris. Crédit : Thomas SAMSON / AFP
cassandre
Cassandre Jeannin et Léa Stassinet

Une troisième grande journée de mobilisation est prévue ce mardi 17 décembre. De nombreux syndicats manifesteront encore contre la réforme des retraites mais pas pour les mêmes raisons.

Cela fait presque deux semaines que le quotidien des Français est perturbé par les grèves, les blocages et les manifestations. Une France paralysée qui soutenait de moins en moins le mouvement contre la réforme des retraites. Alors qu'ils étaient 68% le 5 décembre à encourager les mobilisations, ils n'étaient plus que 59 % la semaine dernière, après les annonces d'Édouard Philippe

Mais ce soutien repart à la hausse, selon notre baromètre Harris Interactive, RTL et AEF Info, 62% des Français indiquent désormais soutenir le mouvement social. Ils sont cependant 69% à souhaiter une "trêve de Noël", notamment en ce qui concerne les transports.

Un projet peu compréhensible

Dans le détail, la création d'un régime universel génère l'inquiétude de 65%des Français. Le nouveau système de retraites ne leur apparaît toujours pas juste (38% le qualifiant de la sorte, -7 points). Seules 38% des personnes interrogées estime que ce nouveau système préservera le système des retraites et 33% jugent le projet du gouvernement aisément compréhensible. C'est 10 points de moins que lors de notre dernier sondage.

À lire aussi
Éric Woerth (Les Républicains), le 9 octobre 2018 à Paris. politique
Réforme des retraites : "Le gouvernement doit mieux expliquer", selon Éric Woerth

Enfin la démission lundi 16 décembre de Jean-Paul Delevoye ne modifie pas la manière dont les Français préjugent de l’issue de la négociation : 59% des personnes interrogées n’entrevoient pas d’effets. Les interviewés envisageant des conséquences sur les négociations les voient plutôt comme négatives (29%) que positives (12%).

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Retraites Réforme des retraites Sondage
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants