7 min de lecture Coronavirus

Coronavirus : Philippe détaille les modalités de la phase 2 du déconfinement

MINUTE PAR MINUTE - La France s'approche de l'étape 2 du déconfinement fixée au 2 juin prochain. Le Premier ministre a dévoilé les contours et les modalités de la vie quotidienne pour les semaines à venir.

Édouard Philippe, le 22 mai 2020
Édouard Philippe, le 22 mai 2020 Crédit : BENOIT TESSIER / POOL / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
Journaliste RTL

Plus de quinze jours se sont écoulés depuis le 11 mai dernier, date à laquelle la France a entamé son processus de déconfinement. Dès le départ, Édouard Philippe avait annoncé que cela se déroulerait avec prudence. Il a fixé ainsi un nouveau rendez-vous aux Français ce jeudi 28 mai. 

Le premier ministre a proclamé que "les résultats sont bons" dans la lutte contre le coronavirus, annonçant notamment la fin de la limite des 100 km et la réouverture des cafés, bars et restaurants, avec des restrictions plus importantes dans certaines zones.

"Si je devais résumer l'ensemble des données que nous allons vous présenter, je vous dirais que les résultats sont bons sur le plan sanitaire", a affirmé Edouard Philippe. "Nous sommes un peu mieux que là où nous espérions être, c'est donc une très bonne nouvelle", s'est-il félicité, même si "nous restons prudents et nous ne pouvons courir le risque de la désinvolture". En effet, "ça ne veut pas dire que le virus ne circule plus" car "il est présent à des degrés divers sur tout le territoire".

Les annonces du premier ministre

20h05 - C'est désormais la fin de ce live. Merci à tous de nous avoir suivis !

20h - Vacances, restaurants, lycées : RTL.fr vous fait le résumé des annonces de Philippe

A lire aussi
À lire aussi
Un masque par terre (illustration) pollution
Coronavirus : des gants et des masques retrouvés dans sept grands fleuves européens

19h52 - La France va entrer dans la deuxième phase de son déconfinement mardi 2 juin, avec un net assouplissement des mesures de lutte contre le coronavirus. Les autorités se sont appuyées sur quatre indicateurs sanitaires pour déterminer les départements où le déconfinement sera plus prudent qu'ailleurs.

A lire aussi

19h20 - La professeure Karine Lacombe, infectiologue, cheffe de service à l'hôpital Saint-Antoine à Paris reste prudente face à l'épidémie de coronavirus. Réécouter sa réaction dans RTL Soir, aux annonces d'Edouard Philippe

>
Coronavirus : "On est moins inquiet mais on reste vigilant", affirme la professeure Karine Lacombe Crédit Média : Thomas Sotto | Durée : | Date :

18h50 - "Je ne crois pas que le moment soit venu" : Édouard Philippe a fermé la porte à la reprise des championnats de sports professionnels en France, interrompus par le coronavirus, alors qu'ailleurs en Europe, les autorités préparent le redémarrage du football.

18h02 - "Les règles sont une chose, il faut les préciser et les penser mais l'esprit de ces règles est à l'évidence encore plus important. C'est la responsabilité des concitoyen. Nous sommes des acteurs de la lutte contre l'épidémie. Il ne s'agit pas d'avoir peur mais d'être soi-même suffisamment méticuleux pour se protéger et protéger les autres", explique Edouard Philippe qui craint que l'épidémie reparte à cause d'un relâchement. 

"Je demande à chacun d'avoir le bon sens de comprendre ces règles", ajoute-t-il

17h57 - "Il est vrai que nous déconfinons le pays parce que le virus circule moins, mais nous devons conserver une vigilance maximale avec les personnes les plus vulnérables", ajoute Edouard Philippe qui recommande de continuer à pratiquer les mesures de distanciations physiques et de "limiter les contacts". 

17h53 - Sur la vie culturelle, "les parcs et jardins seront ouverts sur tout le territoire. Le port du masque pourra être imposé dans certains espaces (...) A compter du 2 juin, les plages, les lacs, les plan d'eau, les musées seront ouverts sur l'ensemble du territoire", annonce Edouard Philippe

Les activité sportives pourront rouvrir dans les zones vertes. De même pour les parcs de loisirs qui permettent la distanciation physique avec une jauge maximale de 5.000 personnes. Pour les départements en zone orange, il faudra attendre le 22 juin. 

17h50 - Le premier ministre évoque à présent les déplacements

"Nous avons décidé d'évaluer à l'horizon du 15 juin si nos frontières extérieures ou non devaient rouvrir. La décision sera prise collectivement avec tous les pays européens. A l'intérieur de l'Europe, la France sera favorable à une réouverture des frontières à partir du 15 juin, sans quatorzaine", explique-t-il

En France, "la mesure d'interdiction de déplacement à plus de 100 kilomètres, avec la pression qui a baisse, elle n'a plus de justification. La fin de cette interdiction ne doit pas signifier un relâchement dans la tension", ajoute Edouard Philippe qui "en appelle à la responsabilité de chacun". 

17h46 - Edouard Philippe reprend la parole et aborde le sujet de la réouverture des cafés et des restaurants. "Ils pourront ouvrir dans tous les départements à partir du 2 juin, mais dans des restrictions temporaires pour ceux qui se trouvent en zone orange", explique le premier ministre

Il précise les modalités : dix personnes par table avec une distance minimale d'un mètre entre les tables de chaque groupe, le porte du masque sera obligatoire pour l'ensemble du personnel

17h44 - "Notre première priorité sont les lycées professionnels (...) L'ensemble des lycées vont ouvrir (...) En zone vert, cela veut dire que les lycées généraux, professionnelles et technologiques vont rouvrir (...) En zone orange, nous sommes plus prudents. Les lycées professionnels pourront rouvrir". 

Pour l'épreuve du baccalauréat et l'oral de français, Jean-Michel Blanquer annonce "l'épreuve oral de français sera validé par le contrôle continu".

17h36 - Jean-Michel Blanquer prend la parole

"S'agissant des écoles, plus de 80% des écoles primaires ont été ouvertes. Plus de 90% des communes ont décidé d'ouvrir leurs écoles. Nous travaillons avec le 10% des communes restantes pour atteindre l'objectif de 100% dès la semaine prochaine", présente le ministre de l'Education. "S'agissant de la phase 2, l'ensemble des collèges vont désormais ouvrir en zone verte et en zone orange (...) Pour celle-ci, nous allons accueillir en priorité les élèves de 6ème et de 5ème", précise-t-il.

17h32 - "Nous avons voulu sur proposition de Cédric O, mettre à disposition des Français, l'application StopCovid. Ce n'est pas une arme magique contre l'épidémie mais c'est l'un des instruments qui va aider à lutter contre l'épidémie (...) StopCovid ne vous géolocalisera jamais", déclare Edouard Philippe

17h28 - Après avoir détaillé les indicateurs qui ont permis d'élaborer la nouvelle carte de propagation du virus, Olivier Véran fait un point sur les tests.

"Nous avons la capacité de tester chaque personne symptomatique et tous les cas contacts à risque. Plus de 80% des résultats PCR sont rendus en moins de 36 heures. Nous notons qu'il y a moins de malades en circulation sur le territoire, et moins de cas contact. Nous ne sommes pas à saturation de nos capacités de tests", explique-t-il.

"Un test sérologique positif ne doit absolument pas changer votre comportement. Vous pouvez encore contaminer d'autres personnes sans le savoir", a mis en garde le ministre de la Santé. Et d'ajouter : "La sérologie ne remplace pas un test PCR. Elle vous dira si vous avez été malade par le passé"

17h21 - Olivier Véran prend à son tour la parole

17h19 - "L'hôpital, même s'il a retrouvé une forme de sérénité, reste sous tension, explique Edouard Philippe (...) Évidemment, que le chiffre de personnes en réanimation soit descendu de plus de 7.000 au moment du pic à moins 2.000 aujourd'hui, mais moins de 2.000 aujourd'hui, ça représente toujours 30% de notre capacité de réanimation".

"Gardons en tête que s'ouvre aujourd'hui un nouveau front et que le pays va devoir se battre contre l'impact d'une récession historique", déclare Edouard Philippe qui évoque la hausse des chiffres du chômage pour le mois d'avril.

"Nous avons ainsi notamment décidé l'accélération de la réouverture des écoles et collèges dans toutes les zones et des lycées dans les départements verts. Le retour progressif de la vie culturelle et sportive avec des contraintes spécifiques dans les zones de vigilance orange, la réouverture des parcs et jardins en zone orange", a évoqué Edouard Philippe.

17h16 - "Nous connaissons de mieux en mieux le virus, et nous savons qu'il est particulièrement virulent dans les milieux fermés et les grands rassemblements (...) Il faut rester vigilant", déclare Edouard Philippe. 

"Tous les départements vont bénéficier de mesures fortes de déconfinement", explique-t-il en ajoutant qu'une attention particulière sera portée à l'Île-de-France, la Guyane et Mayotte. "Dans ces départements, le virus circule un peu plus qu'ailleurs et des inquiétudes spécifiques demeurent. Dans ces départements, que nous allons qualifier de département orange, le déconfinement sera, dans les trois semaines qui viennent, un peu plus prudent que sur le reste du territoire", a-t-il détaillé.

"La liberté va redevenir la règle et l'interdiction l'exception (...) La limitation à 10 personnes dans l'espace public est maintenu", ajoute-t-il.

17h12 - "Les résultats sont bons sur le plan sanitaire (...) Les nouvelles sont plutôt bonnes. Bonnes, mais pas suffisamment bonnes pour dire que tout redeviendrait normal", annonce le premier ministre. "Aujourd'hui, tous les indicateurs sont au vert, à l'exception du Val d'Oise et de Mayotte. Ça ne veut pas dire que le virus ne circule plus (...) Il est encore présent à des degrés divers sur tout le territoire mais sa vitesse de propagation est à ce stade sous contrôle. Nous en sommes là où nous espérions nous trouver à la fin mai, même un peu mieux", ajoute-t-il

17h11 - Edouard Philippe prend la parole

17h03 - Ecoles, lycées, circulation, vacances... Voici les enjeux qui attendent Edouard Philippe

A lire aussi

16h46 - Les horaires de réouverture des parcs et jardins à Paris à compter du 2 juin sont déjà en ligne sur le site de la mairie, alors que le Premier ministre doit évoquer le sujet d'ici quelques minutes. Contactée par CNews, la mairie de Paris a démenti l'officialisation de la réouverture et a évoqué une "erreur interne".

16h29 - La réouverture des piscines pose de nombreuses questions sanitaires. Un test grandeur nature va être réalisé, concernant 20 piscines, toutes volontaires. Quelles sont les mesures sanitaires prévues ?

16h13 - À Paris, les musées et les fondations ouvrent de nouveau leurs portes depuis la mi-mai 2020. Découvrez le calendrier des réouvertures ici

15h51 - Au mois d'avril, le nombre de chômeurs a enregistré une augmentation de 22,6%, avec 843.000 demandeurs d'emploi supplémentaires. Cette hausse exceptionnelle s'explique aux trois quarts par le transfert de demandeurs d'emploi précédemment inscrits en activité réduite (B et C), a annoncé Pôle emploi, ce jeudi 28 mai. 

>
Coronavirus : hausse historique du chômage en avril Crédit Média : Eric Vagnier | Durée : | Date :

15h18 - Ce défoncinement est "un début de retour à une vie presque normale", selon l'éditorialiste politique Olivier Bost. "Attention, ça ne veut pas dire que les Français sont moins sévères avec leurs dirigeants ou qu’ils ont moins peur de l’épidémie. Tous ces sentiments coexistent avec un autre sentiment, l’envie d’un peu plus de liberté", a-t-il ajouté. 

A lire aussi

14h57 - Édouard Philippe, artisan d'une phase 2 à haut risque ? Le Premier ministre présente ce jeudi l'acte II du déconfinement, avec des assouplissements attendus à partir du 2 juin au vu d'une situation sanitaire encourageante.

14h44 - Les clubs de sport attendent un feu vert, alors que plusieurs pays voisins ont rouvert piscines, salles de gym et clubs de fitness sous certaines conditions.
14h30 - Bonjour et bienvenue dans ce live !

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Édouard Philippe Confinement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants