1 min de lecture Chômage

Coronavirus : hausse historique du chômage en avril

Plus de 843.000 nouveaux demandeurs d’emploi ont été enregistrés au mois d'avril avril en France, soit une hausse de 22,6%. Il s’agit de la plus forte hausse "jamais enregistrée" depuis 1996, date de la création de ces statistiques.

Christelle Rebiere RTL Midi Christelle Rebière iTunes RSS
>
Coronavirus : hausse historique du chômage en avril Crédit Image : PASCAL GUYOT / AFP | Crédit Média : Eric Vagnier | Durée : | Date : La page de l'émission
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
et Éric Vagnier

Les conséquences économiques et sociétales de la crise sanitaire liée à l'épidémie de coronavirus se poursuivent en France. Au mois d'avril, le nombre de chômeurs (catégorie A) a enregistré une augmentation de 22,6%, avec 843.000 demandeurs d'emploi supplémentaires. Cette hausse exceptionnelle s'explique aux trois quarts par le transfert de demandeurs d'emploi précédemment inscrits en activité réduite (B et C), a annoncé Pôle emploi, ce jeudi 28 mai. 

Au total, l'effectif des catégories A, B et C ne s’accroît "que" de 209.300, soit +3,6%, ce qui constitue néanmoins "la plus forte hausse mensuelle jamais enregistrée" depuis la création de ces statistiques en 1996. Le nombre de demandeurs d'emploi franchit la barre des six millions, avec 6.064 millions de cas, pour la première fois en France.

Sur le plan géographique, toutes les régions de France sont touchées, avec en tête le Pays de la Loire (+32,6%) et la Corse (+32,4%), tandis que les régions d'Outre-Mer sont les moins concernées. Depuis le début du mois de mars, plus d'un million de personnes ont perdu leur emploi sur l'ensemble du territoire.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Chômage Emploi Pôle emploi
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants