6 min de lecture Coronavirus

Vacances, restaurants, lycées : le résumé des annonces de Philippe sur le déconfinement

ÉCLAIRAGE - À la veille de la deuxième phase de déconfinement, le premier ministre a déclaré que les "résultats sanitaires sont bons".

Edouard Philippe, le 28 mai 2020
Edouard Philippe, le 28 mai 2020 Crédit : Philippe LOPEZ / POOL / AFP
Marie-Pierre Haddad
Marie-Pierre Haddad
et AFP

"La liberté redevient la règle et l'interdiction constitue l'exception". C'est avec ces mots porteurs d'espoir qu'Édouard Philippe a annoncé les nouvelles mesures de déconfinement pour les semaines à venir.

Mais le Premier ministre a rappelé à plusieurs reprises que le virus était toujours en circulation sur le territoire français. Il en appelle les Français à la responsabilité. "Le déconfinement va nous permettre de vivre une vie presque normale" et "de souffler après l'épreuve" du coronavirus, a annoncé le premier ministre. 

Limite des 100 km levée, réouverture des lycées, des cafés-restaurants et des parcs : le gouvernement a donné jeudi son feu vert à la levée de nombreuses restrictions pour la phase II du déconfinement, mais avec une plus grande prudence en Île-de-France, à Mayotte et en Guyane.

Exit la zone rouge, 3 départements en zone orange

Seuls les départements d'Île-de-France (Paris, Val-de-Marne, Seine-Saint-Denis, Hauts-de-Seine, Val-d'Oise, Essonne, Yvelines), Mayotte et La Réunion sont désormais classés orange, plus aucun département n'est classé rouge. L'ensemble du reste du territoire est classé vert.

À lire aussi
En France, le port du masque est obligatoire dans les transports depuis le 11 mai, premier jour de déconfinement. Coronavirus France
Les infos de 7h - Masque obligatoire : "C'est raisonnable", estime Karine Lacombe

Dans les départements "orange", le déconfinement sera "un peu plus prudent que dans le reste du territoire" parce que "le virus y circule un peu plus qu'ailleurs", a expliqué le premier ministre.

Il a en outre précisé que, selon les seuls indicateurs sanitaires (circulation du virus mesurée par les cas positifs dans les services d'urgence, disponibilité des lits en réanimation, capacité à tester), seuls le Val-d'Oise et Mayotte demeurent préoccupants.

A lire aussi

Levée de l'interdiction de déplacement à plus de 100km

Parmi les mesures les plus attendues à l'approche de la période estivale, Édouard Philippe a levé l'interdiction de se déplacer à plus de 100 km de son domicile, qui n'a "plus de justification". Les déplacements seront à nouveau autorisés sans limite à partir du 2 juin, partout sur le territoire national. Le premier ministre a cependant appelé les Français à la "responsabilité", notamment si possible en différant leurs déplacements.

Des mesures de contrôles "très strictes des déplacements" vers les Outre-mer sont maintenues avec des "mesures stricts de quatorzaine" à l'arrivée, mais une "ouverture plus large des vols pour les vacances" est envisagée "si les conditions sanitaires le permettent".

"D'ici là, nous allons expérimenter une nouvelle forme de quatorzaine dans certains territoires, avec un test qui sera réalisé au bout de sept jours", et pourra conduire s'il est négatif "à adapter les contraintes" de la quatorzaine, a-t-il ajouté.

Ouverture des parcs et jardins publics

Alors que les parcs et jardins sont déjà ouverts dans les zones vertes depuis le 11 mai, ils pourront à nouveau être accessibles au public en zone orange, notamment à Paris, à partir du 2 juin. 

Il y aura toutefois des "contraintes spécifiques dans les zones de vigilance orange", a indiqué le Premier ministre, comme le maintien de la limitation des rassemblements à dix personnes. La mairie de Paris réclamait la réouverture des parcs et jardins de Paris depuis plusieurs semaines

Ouverture des bars et restaurants en zone verte

Les cafés, bars et restaurants rouvriront dans les départements "verts" à compter du 2 juin, tandis que seules les terrasses de ces établissements rouvriront dans les "zones oranges"

Ce secteur est "capital pour notre économie, pour l'emploi" et aussi "une partie de notre art de vivre", a-t-il estimé. Cette ouverture sera "conditionnée au respect des règles sanitaires qui ont été validées avec les professionnels", a-t-il précisé. Ainsi les convives devront-ils être "dix au maximum par table", avec une "distance minimale d'un mètre entre les tables de chaque groupe", une "circulation organisée à l'intérieur des établissements", tandis que "la consommation debout ne sera pas autorisée" dans les bars.

Quant au port du masque, il sera "obligatoire pour l'ensemble du personnel, en salle et en cuisine, ainsi que pour les clients lorsqu'ils se déplacent bien entendu", dans les cafés, bars et restaurants.

Reprise des cours dans les collèges et lycées

Tous les écoles et collèges de France métropolitaine rouvriront en juin, et les lycées des départements classés verts. Le protocole sanitaire strict d'accueil des enfants reste inchangé. Jean-Michel Blanquer a indiqué que les élèves continueront d'être accueillis, par groupes de 15 élèves maximum. Les collèges rouvriront de la 6e à la 3e, mais en zone orange, ils n'accueilleront prioritairement que les 6e et les 5e, a également annoncé le ministre. 

En ce qui concerne les lycées, dans les départements verts, c'est-à-dire dans l'immense majorité de la France, "les lycées généraux, technologiques et professionnels vont rouvrir et accueillir progressivement les élèves, au moins sur l'un des trois niveaux", seconde, première ou terminale, dans un premier temps.

L'épreuve de l'oral du bac de français est finalement annulée pour les lycéens de Première. "J'ai entendu les inquiétudes face à une situation exceptionnelle qui entraînait une inégale préparation" de cette épreuve ; elle sera donc "validée par le contrôle continu". L'objectif est que les élèves de ces établissements puissent bénéficier d'ici fin juin "d'entretiens pour faire le point sur leurs projets d'orientation" et d'un suivi concernant les vœux des élèves de terminale sur la plateforme Parcoursup. Environ 4% des élèves de France ont "décroché", selon les statistiques du ministère, avec de fortes variations selon les zones géographiques.

Vers une réouverture des frontières le 15 juin ?

La France est "favorable" à la réouverture des frontières intérieures de l'Europe à compter du 15 juin, sans quatorzaine pour les voyageurs, a assuré Édouard Philippe.

"Nous appliquerons la réciprocité" si jamais certains pays imposaient des quatorzaines aux Français, a-t-il toutefois déclaré. Pour les frontières extérieures, "la décision sera prise collectivement avec l'ensemble des pays européens, à l'horizon du 15 juin", a-t-il ajouté.

Rassemblements toujours limités à 10 personnes

"Les rassemblements resteront limités à 10 personnes" jusqu'au 21 juin dans l'espace public. "Dans les lieux qui ne sont pas organisés, qui ne sont pas sous la responsabilité d'un gestionnaire d'équipement, dans l'espace public par exemple, les rassemblements resteront limités à 10 personnes", a expliqué Édouard Philippe, en précisant que "les événements culturels et sportifs resteront donc suspendus", et les "discothèques, salles de jeux, stades, hippodromes resteront fermés au public jusqu'au 21 juin".

Le Conseil constitutionnel avait déjà retoqué la mesure concernant la limitation des réunions dans les domiciles.

Campings rouverts en zone verte

Les campings pourront rouvrir le 2 juin "dans tous les départements, à l'exception des établissements" situés "dans les départements en zone orange", en Île-de-France, en Guyane et à Mayotte, qui rouvriront le 22 juin, a annoncé le chef du gouvernement.

Mi-mai, les 8.000 campings français s'étaient dits "prêts" à rouvrir pour l'été et ont mis en place un protocole sanitaire qui "assure la distanciation", selon leur fédération. Le secteur du camping a enregistré 129 millions de nuitées l'an dernier, dont 69% de clients français.

Piscines et gymnases pourront rouvrir le 2 juin

Les piscines, salles de sports et gymnases vont rouvrir dès le 2 juin en zone verte, et le 22 juin dans les zones oranges. Si les sports collectifs restent en revanche interdits jusqu'au 22 juin, les sportifs professionnels vont pouvoir reprendre le 2 juin "avec protocole strict", a indiqué le chef du gouvernement. 

"Les sports collectifs et notamment les sports de contacts resteront également interdits parce qu'ils ne permettent pas par nature de respecter la distanciation physique", a-t-il ajouté.

Les parcs de loisir pourront rouvrir dans les zones vertes le 2 juin, "pour les activités permettant la distanciation physique avec le respect de règles strictes et notamment une jauge maximale de 5.000 personnes", a prévenu le Premier ministre.

Réouverture des musées

Les cinémas pourront rouvrir partout sur le territoire à partir du 22 juin. Les musées et les monuments seront rouverts à partir du 2 juin dans les seuls départements classés verts, mais le port du masque y sera obligatoire et "les règles de distanciation physique devront y être respectées", a assuré le Premier ministre.

Les petits musées pouvaient déjà accueillir du public depuis le 11 mai.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus Édouard Philippe Confinement
Restez informé
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants