2 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : pourquoi Macron ne veut pas reconfiner les personnes âgées

ÉDITO - Emmanuel Macron a appelé mardi 22 septembre à ne pas "isoler à nouveau nos aînés". Une déclaration importante pour Olivier Bost.

OlivierBost_245x300 L'Edito Politique Olivier Bost iTunes RSS
>
Coronavirus : pourquoi Emmanuel Macron ne veut pas reconfiner les personnes âgées Crédit Image : Yoan VALAT / POOL / AFP | Crédit Média : RTL | Date :
La page de l'émission
L'Edito Politique - Olivier Bost
Olivier Bost
édité par Coline Daclin

La situation avait été terrible dans les Ehpad au début du coronavirus. Emmanuel Macron a promis mardi 22 septembre de tout faire pour que la situation ne se reproduise pas. Ces quelques mots d’Emmanuel Macron montrent qu’enfin, nous sommes un peu moins dans le déni sur ce qui s’est passé en mars et en avril dernier.

Ce n’est pas très gai mais il faut aussi en parler. Des personnes âgées, des parents, des grands-parents sont morts sans voir leur conjoint, leurs enfants, leurs petits-enfants… Il est arrivé la même chose dans les hôpitaux où les visites étaient interdites.

Il y avait bien sur des circonstances. L’urgence sanitaire avait pris le dessus : il n’y avait plus que l’urgence sanitaire. Il y a eu une forme d’inhumanité que peu de gens dans le deuil, dans la douleur, ont raconté. Certains en ressentent encore aujourd’hui de la culpabilité.

Une société qui ne veut plus "regarder la mort en face"

Dans une angoisse collective, nous n’avons pas voulu voir ce que vivaient les plus fragiles face à la Covid. Nous n’avons pas pu accompagner les mourants et les morts comme toute société civilisée le fait. Car les enterrements aussi ont été entravés. C’était inacceptable et nous l’avons accepté.

À lire aussi
Jean Castex, le 3 octobre 2020 coronavirus
Les infos de 12h30 - Coronavirus : zones concernées, effets… Le point sur le couvre-feu

Emmanuel Macron a résumé ce qui s’est passé en échangeant hors micro avec des journalistes hier dans la visite d’un Ephad. "Nous sommes une société qui ne voulait plus regarder la mort en face." C’est bien de le dire aujourd’hui parce que ces situations n’ont pas donné lieu à un débat public, politique. Nous étions alors confinés et terrassés.

Protéger, sans isoler

Emmanuel Macron l’a dit hier : il ne veut pas "isoler à nouveau". Il faut tout faire pour protéger, sans plonger dans la solitude nos aînés. "C’est le grand enseignement de ce que nous avons vécu", a-t-il dit.

On peut mourir de la Covid, c’est un danger réel, surtout pour les personnes âgées. Mais on peut aussi mourir de solitude. Le défi reste devant nous avec la nouvelle propagation du virus. 

Le ministre de la Santé, Olivier Véran, a donné des chiffres mardi 22 septembre à l’Assemblée : il y a 178 clusters dans des Ehpad, 10 de plus tous les jours. Emmanuel Macron a parlé d’une meilleure organisation pour y faire face, plus proportionnelle et juste. Nous pourrions ajouter plus respectueuse. Emmanuel Macron n’a pas dit non plus "plus jamais ça". Mais c’est ce que nous aimerions avoir compris hier. Plus jamais ça.

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Ehpad Vieillesse
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants