1 min de lecture Coronavirus France

Coronavirus : l’état d’urgence sanitaire prolongé jusqu'au 16 février 2021 ?

Selon le projet de loi présenté en Conseil des ministres, ce mercredi 21 octobre, des mesures de restrictions de circulation et de rassemblements seront également prolongées jusqu’au 1er avril 2021.

Coronavirus : quand aura lieu le pic de l'épidémie ? (illustration)
Coronavirus : quand aura lieu le pic de l'épidémie ? (illustration) Crédit : JEFF PACHOUD / AFP
Photo Quentin Marchal
Quentin Marchal
et AFP

Les Français vont devoir s'habituer aux restrictions liées à l'épidémie de coronavirus, dans les prochains mois. L’exécutif envisage en effet de prolonger l'état d'urgence sanitaire jusqu’au mardi 16 février inclus, a annoncé le porte-parole du gouvernement, Gabriel Attal, après la présentation d’un projet de loi en Conseil des ministres. L’état d’urgence, qui avait pris fin le vendredi 10 juillet, après la première vague, a été rétabli samedi 17 octobre. 

Le gouvernement entend aussi pouvoir appliquer des mesures de restrictions de circulation, de rassemblements ou d'ouvertures des établissements au moins jusqu'au jeudi 1er avril 2021, sur tout ou une partie du territoire et en fonction de la situation épidémique, selon le même texte.

Le Premier ministre, Jean Castex, va également annoncer, jeudi 22 octobre, qu'un "certain nombre de départements basculeront en alerte maximale" face à la progression de l'épidémie de la Covid-19, a ajouté Gabriel Attal. Cette conférence de presse du chef du gouvernement se tiendra à 17h, en présence d'Olivier Véran, ministre de la Santé, Roselyne Bachelot, ministre de la Culture et Cédric O, secrétaire d'État chargé du Numérique.

Plusieurs métropoles bientôt sous couvre-feu ?

Plusieurs nouvelles métropoles devraient donc être concernées par un couvre-feu, six jours après celui instauré entre 21h et 06h dans huit grandes villes ainsi que Paris et l'Île-de-France.

À lire aussi
La ministre du Travail Élisabeth Borne lors des questions du gouvernement à l'Assemblée nationale, le 24 novembre 2020 à Paris. société
Retraites : Borne estime que la réforme n'est pas une priorité, contrairement à Le Maire

Au plus haut dans certaines métropoles touchées par le couvre-feu, comme à Saint-Etienne (716), Lille (675), Lyon (582) et Grenoble (460), le taux d'incidence, soit le nombre de nouveaux cas sur sept jours pour 100.000 habitants, est aussi en hausse à Clermont-Ferrand (322), Tours (237) et Nantes (194). Dans la métropole de Strasbourg, où il frôle désormais le seuil d'alerte maximale, le taux d'incidence "double chaque semaine", constate l'Agence régionale de santé du Grand Est.

Le gouvernement a toutefois averti que les couvre-feux n'auront pas d'effet avant deux à trois semaines. En attendant, l'Assemblée nationale siègera exceptionnellement ce week-end du samedi 24 et dimanche 25 octobre, pour examiner ce projet de loi qui fera ensuite la navette au Sénat. 

La rédaction vous recommande
Lire la suite
Coronavirus France Coronavirus État d'urgence
Commentaires

Afin d'assurer la sécurité et la qualité de ce site, nous vous demandons de vous identifier pour laisser vos commentaires. Cette inscription sera valable sur le site RTL.fr.

Connectez-vous Inscrivez-vous

500 caractères restants

fermer
Signaler un abus
Signaler le commentaire suivant comme abusif
500 caractères restants